Pique-nique VINS

Cinq vins pour le pique-nique

Qu’est-ce qui rend un vin parfait pour le pique-nique ? Il est de préférence coiffé d’une capsule à vis, il ne coûte pas trop cher et il est polyvalent. Car le principal objectif n’est pas de servir un grand cru, c’est d’avoir du plaisir ! Voici donc cinq vins qui répondent à cette définition à la perfection.

En route vers Oka

Une saucette à la plage d’Oka est l’une des sorties incontournables de l’été. Et tant qu’à aller y pique-niquer, il faut s’arrêter au Vignoble Rivière du Chêne pour découvrir sa cuvée 100 % chardonnay. Le propriétaire Daniel Lalande a récemment planté 20 hectares de vignes près d’Oka. Cette parcelle comprend uniquement des variétés européennes. Ces nouveaux vins sont vendus sous la marque La Cantina. Les vignes sont jeunes, mais les cuvées ont beaucoup de potentiel. Son chardonnay a été vinifié en fût de chêne. On le remarque par les arômes de vanille et de fumée. L’attaque est souple et la texture est légèrement grasse. Les arômes de pomme jaune, de coing et de thym se mêlent à ceux de vanille. Idéal avec un sandwich de poulet grillé.

La Cantina, Vignoble Rivière du Chêne, 23,95 $ (à la SAQ à l’automne).

Pour la fête des Français !

Cette cuvée Raisins gaulois est tout indiquée pour souligner la fête nationale de la France. Élaborée par le fils de Marcel Lapierre, pionnier des vins sans soufre ajouté en France, elle contient du gamay, cépage roi du Beaujolais. Dans le verre, le vin est très fruité et épicé. Il est souple, rafraîchissant et idéal pour célébrer. Avec 12,5 % et une capsule à vis, mettez-en deux bouteilles au frais, elles seront vite terminées.

Domaine Marcel Lapierre Raisins gaulois 2017, 21,80 $

Rosé corsé

Les rosés entrent à la tonne sur les tablettes de la SAQ cet été. Parmi eux, celui du domaine espagnol Otazu vient d’arriver. Il se démarque par sa couleur un peu plus prononcée. À base de tempranillo, il s’ouvre sur des notes de fraise des champs, de canneberge et de framboise. En bouche, il n’a rien d’un rosé aqueux qu’on qualifie parfois de « rosé de piscine ». Il est savoureux, très fruité, et il a du volume. Avec les plats improvisés – saucisses grillées, pitas, houmous et légumes – , c’est l’harmonie… à condition de ne pas oublier le tire-bouchon !

Otazu Rosé 2017, 18,90 $

Découverte de Loire

Les vins rouges de la Loire sont parfaits pour l’été, et c’est d’autant plus vrai pour cette cuvée à base de pineau d’Aunis. Ce cépage méconnu donne un vin de couleur pâle au nez de griottes, de rose, de violette et de poivre. Son attaque est juteuse, fruitée, et ses tannins délicats ajoutent du tonus et un peu de mâche. Une perle ! Dommage qu’il ne soit pas coiffé d’une capsule à vis, mais à ce prix, on peut le lui pardonner.

Ce vin est produit par Vini Be Good, une association de producteurs qui travaillent surtout en bio dans la Loire. Le pineau d’Aunis provient du vigneron Jean-François Mérieau, dont les cuvées Bois Jacou et L’Arpent des Vaudons sont en vente chez nous. Ce rouge fera un tabac avec un couscous d’été ou tout simplement avec une baguette, des saucissons et des fromages.

Les Athlètes du Vin Pineau d’Aunis 2016, 19,95 $

En cannette, svp !

La cannette s’impose de plus en plus dans le monde du cidre. Et avec le succès du Fizz, un cidre aromatisé à la framboise vendu en cannette, le Coteau Rougemont bonifie son offre cet été avec un poiré. D’emblée, la boisson est moins fruitée et moins parfumée que celle à la framboise, un atout pour créer des accords, car elle ressemble moins à un cocktail aux fruits. Les bulles et le sucre résiduel sont toutefois toujours aussi bien dosés. C’est frais et c’est festif. À découvrir avec une salade de poire et de fromage de chèvre.

Coteau Rougemont Fizz Poire vin de poire pétillant, 13,80 $ pour quatre cannettes de 355 ml

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.