L’automobile en questions

Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs.

Cheveux au vent

Ça fait huit ans que je roule en BMW 228 décapotable. Mais j’aimerais changer de modèle, notamment en raison des pneus à profil bas qui ne sont plus très appropriés aux routes du Québec et à leurs nids-de-poule. Quelles sont les options ? J’ai commencé à regarder, mais l’aspect extérieur de ma petite BMW est difficile à battre ! J’ai regardé la petite Audi et la Mercedes décapotable, la Beetle décapotable et la Range Rover Evoque décapotable ! J’adore le look et la grosseur de ma petite voiture, pouvoir accélérer quand on en a besoin et avoir de bons freins. Je cherche une petite voiture sportive qui a du look et dont le budget n’est pas démesuré. J’ai hâte de connaître votre opinion.

– Myriam Lapointe

Au-delà de l’apparence, il y a aussi le tempérament de cette auto. De tous les véhicules énumérés, aucun n’offre un comportement aussi sportif. Cela dit, le choix le plus approprié ici serait sans doute de considérer l’Audi A3 cabriolet (à compter de 49 000 $) en raison de la qualité de sa finition, de ses composants éprouvés et du rouage à quatre roues motrices qui vous assurera une plus grande sérénité au volant, surtout si vous avez l’idée de l’utiliser en toutes saisons. En outre, son format l’apparente beaucoup à votre actuelle BMW. La Classe C de Mercedes (plus coûteuse et aussi plus massive) représente également un bon choix. Quant à la Beetle Cabriolet, vous devez savoir que ce modèle est en fin de carrière et ne sera plus produit après cette année. Toutefois, vous pourriez en obtenir une à bien meilleur prix que les véhicules précités. Enfin, l’Evoque Cabriolet propose une approche originale et est sans doute le mieux adapté à l’état de nos routes, mais le prix demandé (66 000 $) semble moins digeste.

Un bon voisin

Un voisin doit rendre sa Lexus 2015 NX200 T avec 41 000 km au compteur. Elle est en parfaite condition à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour l’acheter, elle me coûterait 32 000 $, taxes, deux derniers mois de location et transfert de Lexus à moi (500 $) compris. Je possède actuellement une Mercedes C300 2009 avec 292 000 km au compteur que je compte garder comme deuxième voiture parce qu’elle va toujours bien. Est-ce que ce serait un bon achat ?

– Richard Gagné

La NX n’est pas vilaine à condition que vous soyez à l’aise avec l’idée de vous sentir un peu coincé à bord (le dégagement à l’avant est compté) et de vous faire tabasser un peu (les suspensions sont plutôt fermes). La fiabilité générale est très bonne. Quant au prix, il reflète celui du marché s’il s’agit de la déclinaison Luxury, F Sport ou Executive (à vérifier de votre côté). Les déclinaisons de base et Premium se négocient pour moins de 30 000 $.

Objectifs différents

Je me demande pourquoi les constructeurs automobiles comme Honda, Mazda et Toyota n’offrent pas de véhicules 100 % électriques à leur catalogue canadien alors que Chevrolet, Nissan, Kia, Hyundai et Volkswagen le font ? Leurs dirigeants se sont-ils déjà expliqués là-dessus ? Je sais que Mazda est un petit constructeur, mais Toyota et Honda sont des géants, non ?

– Daniel Jasmin

Pour répondre adéquatement à votre question, il faut dans un premier temps comprendre la volonté et les orientations de ces marques. Jusqu’à tout récemment, Toyota boudait la technologie électrique, elle préférait peaufiner son système hybride (mi-essence, mi-électrique) et explorer la piste de la pile à combustible, comme en fait foi la Mirai alimentée à l’hydrogène. Honda partage sensiblement les mêmes vues que Toyota, tandis que Mazda fait bande à part pour les raisons que vous évoquez, mais aussi parce que cette firme estime qu’il est encore possible d’améliorer le moteur thermique – et elle entend le prouver sous peu avec l’arrivée de sa technologie SkyActiv-X.

Pourquoi changer ?

J’ai une Honda Civic LX 2013, avec 56 000 km au compteur. La location se termine sous peu. Est-ce qu’il serait plus avantageux de l’acheter pour 8000 $ ou de la remettre au concessionnaire ?

– Jocelyne W.

Votre véhicule est si jeune et, visiblement, vous ne l’usez pas trop. S’il vous donne satisfaction et correspond toujours à vos besoins, pourquoi ne pas le conserver ? D’autant plus que si ce faible kilométrage correspond à un véhicule bien entretenu et qui se trouve dans une condition immaculée, le prix demandé est plus que juste.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.