Crise 2008

Voir et lire la crise financière

Trois films et trois livres qui vous permettront de mieux comprendre la crise financière la plus grave des 80 dernières années 

The Big Short, 2015

V.F. Le casse du siècle

Qui peut bien parier un milliard de dollars sur le naufrage d’un marché – le secteur résidentiel américain – que tous croyaient insubmersible ? Portrait divertissant d’un événement tragique – la crise financière américaine –, le film basé sur le roman du journaliste et auteur Michael Lewis fait aussi l’éloge des libres penseurs, iconoclastes parfois fêlés, qui ont osé défier Wall Street… et ont gagné.

À voir et revoir, ne serait-ce que pour le jeu extrêmement juste de Christian Bale, Steve Carell et Ryan Gosling.

Margin Call, 2011

V.F. Marge de manœuvre

Ce film montre comment les dirigeants d’une grande firme d’investissement fictive de Wall Street, en apparence prospère, réalisent en l’espace d’une nuit que des produits dérivés dont ils ignoraient même l’existence menacent de pulvériser leur banque. S’il a connu un succès commercial moins grand que The Big Short, Margin Call contient une scène mémorable qui illustre à quel point le secteur financier a sous-estimé les risques quasi nucléaires posés par les produits dérivés. Héliporté pour évaluer l’étendue des dégâts et décider d’un plan d’action, le président de la banque – interprété par Jeremy Irons – demande à l’analyste quantitatif de 27 ans qui a décelé le problème posé par des produits ressemblant étrangement au papier commercial adossé à des actifs (PCAA) : « Ce que vous me dites, c’est que la musique va bientôt s’arrêter et que nous aurons alors entre les mains le plus gros sac de merde jamais assemblé dans l’histoire de l’humanité ? »

Inside Job, 2010

V.F. : Inside Job

Inside Job présente une série d’interviews avec une brochette impressionnante de poids lourds de la finance mondiale. Paul Volcker, Dominique Strauss-Kahn, Christine Lagarde, Nouriel Roubini, George Soros, Bill Ackman, entre autres, se soumettent aux questions serrées du réalisateur Charles Ferguson. Le documentaire narré par Matt Damon est en quelque sorte l’antithèse du film The Big Short. Il pose la question : puisqu’elle est peuplée d’esprits aussi brillants, pourquoi Wall Street n’a-t-elle pu prévoir ou, mieux, prévenir cette crise financière ?

Le film s’en prend particulièrement à la politique des portes tournantes entre les secteurs financier, gouvernemental et universitaire, qui a imposé une vue uniforme et complaisante à l’égard des grandes banques.

Back from the Brink  Lessons from the Canadian Asset-Backed Commercial Paper Crisis

Paul Halpern, Caroline  Cakebread, Christopher  C. Nicholls et Poonam Puri

V.F. : non disponible

Récit exhaustif de la crise du papier commercial adossé à des actifs (PCAA), depuis sa genèse jusqu’à sa résolution sous le leadership de l’avocat canadien Purdy Crawford.

Bien qu’il mette en scène des acteurs connus de cette crise au Québec, comme Henri-Paul Rousseau et Louis Vachon, ce livre est d’une lecture complexe pour quiconque n’est pas rompu aux termes de l’ingénierie financière. Si des expressions comme « obligations de dette en collatéral », « valeur notionnelle » et « écarts de crédit » vous rebutent, il vaut mieux éviter certains chapitres. La lecture du reste du volume n’en est pas moins captivante.

Boomerang   Travels in the New Third World

Michael Lewis

V.F. : Boomerang – Europe : voyage dans le nouveau tiers-monde

Le journaliste et auteur Michael Lewis – Moneyball, The Blind Side, The Big Short – livre ici un compte rendu fascinant de la crise financière telle que vécue notamment dans divers pays d’Europe.

D’abord publié comme une série de reportages dans la revue Vanity Fair, le livre met en valeur le propos souvent très drôle de Michael Lewis. Il montre aussi comment les travers propres à chaque pays se sont conjugués à l’appât du gain pour mener à un résultat universel : l’exubérance irrationnelle.

Too Big to Fail – Inside the Battle to Save Wall Street

Andrew Ross Sorkin

V.F. : non disponible

Chroniqueur financier au New York Times, Andrew Ross Sorkin trace le portrait des personnages plus grands que nature qui régnaient sur Wall Street et Washington au moment de la faillite de la banque d’affaires Lehman Brothers.

Henry Paulson, Ben Bernanke, Tim Geithner, Dick Fuld, Jamie Dimon, Lloyd Blankfein : à travers des centaines d’heures d’entrevues, l’auteur brosse un tableau ultra réaliste de la plus grande crise financière des 80 dernières années, telle que vécue de l’intérieur.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.