Planification financière

Budgéter pour la retraite, exercice de haute voltige ?



Quand les plans de retraite commencent à se dessiner avec plus de précision, il est tout naturel que les finances fassent partie des préoccupations. Un temps d’arrêt s’impose alors pour anticiper de façon réaliste les dépenses et les revenus. Pour équilibrer ces deux colonnes de votre budget, rien de bien sorcier : il faut établir un plan de match financier et savoir bien s’entourer, le moment venu.

Les dépenses :  en perte de vitesse, vraiment ?

Certains postes budgétaires devraient disparaître de votre budget de retraite, cela va de soi. D’abord, finies les dépenses liées à votre emploi : les vêtements pour le boulot, tous les frais qui se rattachent au transport quotidien, votre cotisation professionnelle, etc. D’autres économies substantielles pourraient aussi être envisagées. Peut-être serez-vous prêt à vous départir de la deuxième voiture du ménage, par exemple. Si vous accumuliez les sorties au restaurant entre collègues, votre départ à la retraite donnera un répit à votre compte bancaire.

Mais attention : si certaines dépenses s’envolent une fois la retraite arrivée, il faut penser à inscrire au budget celles qui s’y ajoutent. À ce chapitre, tout dépend du train de vie que vous aviez anticipé pour cette période de votre vie et pour lequel vous avez épargné. Le voyage de pêche annuel dont vous pourrez enfin profiter pleinement. Votre abonnement illimité au centre de yoga que vous fréquentez. Le tour de la Gaspésie en vélo avec votre douce moitié. Ce sont toutes des dépenses qu’il faut budgéter si elles font partie de votre plan de retraite.

En règle générale, les premières années de votre retraite seront plus actives et engendreront plus de dépenses ; c’est normal.

Les revenus :  trouver le meilleur scénario

Là où l’acrobatie financière se corse, c’est au moment de déterminer les revenus sur lesquels compter une fois le dernier chèque de paie encaissé. Les variables sont nombreuses et, si vous avez accumulé de l’épargne dans différents véhicules de placement, les stratégies de décaissement se multiplient. À cette étape, les conseils avisés d’un planificateur financier vous aideront à y voir clair et vous permettront de tirer le maximum des sommes à votre disposition, toutes sources confondues.

La question qui taraude tous les retraités : est-il plus avantageux de commencer à toucher ma rente du Régime des rentes du Québec dès 60 ans pour en profiter plus longtemps ou devrais-je attendre mon 65e anniversaire pour recevoir ma pleine rente ?

Cette décision est déterminante, puisqu’elle fixe les rentes qui vous seront versées jusqu’à la fin de vos jours et… qu’elle est irréversible.

C’est pourquoi il est payant de consulter un professionnel avant de trancher. Un planificateur financier considérera bien tous les facteurs qui entrent en ligne de compte : l’espérance de vie, la disponibilité d’autres sources de revenus, l’impact fiscal des retraits sur les montants versés par le régime fédéral, etc. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’en matière de décaissement pour la retraite, la situation de chacun est différente. Pour prendre la meilleure décision, il faut donc étudier tous les scénarios possibles.

Et si vous vous retiriez progressivement ?

Si la santé vous le permet et que le cœur vous en dit, vous pouvez faire comme un nombre grandissant de retraités et prolonger votre présence sur le marché du travail pour quelques années encore. Il est possible que votre employeur offre des mesures de retraite progressive.

Ou peut-être avez-vous envie de vous tourner vers un emploi occasionnel ou à temps partiel dans un tout autre domaine que le vôtre ?

Avec la pénurie de main-d’œuvre qui touche tous les secteurs, rares sont les employeurs qui lèvent le nez sur des employés qualifiés, dotés d’un riche bagage d’expérience et, surtout, motivés à travailler ! Encore une fois, un professionnel de la finance vous aidera à déterminer les impacts financiers et fiscaux liés au fait d’étirer vos économies de retraite avec un revenu d’appoint.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.