FLASHES

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café.

Ça fait jaser

The Crown : la reine moins payée que le duc d’Édimbourg

Incarner la reine Élisabeth II dans une télésérie portant sur la vie de Sa Majesté n’était pas suffisant pour permettre à son interprète, Claire Foy, de gagner autant que son partenaire de jeu, Matt Smith, qui y incarne le prince Philip, duc d’Édimbourg. Les producteurs de la série The Crown ont révélé cette iniquité accablante lors d’une table ronde à Jérusalem, rapporte Variety. Sans donner de chiffres, les producteurs ont expliqué que cette disparité salariale était due à la célébrité antérieure de Matt Smith, qui avait incarné le Docteur dans Doctor Who avant de participer à la série de Netflix. Sentant la soupe chaude, les producteurs se sont engagés à accorder le meilleur cachet à l’interprète de la reine lors des prochaines saisons de The Crown. Manque de pot pour Claire Foy, lauréate d’un Golden Globe pour son rôle, elle cédera la couronne à Olivia Colman pour la troisième saison. — Frédéric Murphy, d’après Variety

Ça fait jaser

Virginie Despentes finaliste au Man Booker International

Le roman Vernon Subutex I de Virginie Despentes, premier tome d’une fabuleuse saga racontant le destin d’un groupe de marginaux parisiens, figure sur la liste des 13 titres retenus pour le prix Man Booker International. Un autre Français, Laurent Binet, figure sur cette prestigieuse liste pour son roman The 7th Function of Language (La septième fonction du langage). C’est donc un doublé pour l’éditeur Grasset, chez qui les deux romans ont été publiés en version originale. Créé en 2016, le Man Booker International récompense le duo auteur-traducteur d’un ouvrage traduit en anglais et publié en Angleterre. L’an dernier, le prix a été attribué à l’écrivain israélien David Grossman et à la traductrice Jessica Cohen pour le roman A Horse Walks Into a Bar. Ils se sont partagé une somme d’environ 90 000 $ CAN. Les finalistes seront dévoilés le 12 avril et l’identité du gagnant sera annoncée le 22 mai.

— Nathalie Collard, La Presse

Ça fait jaser

Damon et Affleck embrassent la clause d’inclusion

Depuis la soirée des Oscars, lors de laquelle Frances McDormand a parlé de l’importance de la clause d’inclusion (inclusion rider), le sujet est sur toutes les lèvres à Hollywood. En résumé, il s’agit d’une clause que des artistes peuvent inclure à leur contrat obligeant les producteurs à embaucher une certaine proportion d’individus issus de la diversité dans l’équipe de tournage et la distribution. Le comédien Michael B. Jordan (Creed, Black Panther) avait annoncé la semaine dernière qu’il allait prévoir une clause d’inclusion dans tous les projets réalisés par sa maison de production, Outlier Society. Lundi, la maison de production de Matt Damon et de Ben Affleck, Pearl Street Films, a annoncé qu’elle ferait de même pour tous ses projets. Gageons que d’autres leur emboîteront le pas prochainement.

— Véronique Lauzon, La Presse

Ça fait jaser

Les vieux démons de Shia LaBeouf

Alors que sa carrière bat de l’aile, Shia LaBeouf est de retour à la une du magazine Esquire. L’acteur de 31 ans espère que ses frasques sont derrière lui. « Je suis un bouffon. Mes esclandres publics sont des échecs. Il n’y a pas de stratégie, seulement un bel enfoiré qui se débat en montrant son cul au monde entier. » Les problèmes de la vedette de Transformers seraient en partie liés à un choc post-traumatique subi durant l’enfance : il a été témoin du viol de sa mère. Arrêté en janvier 2017 pour une altercation en marge de sa performance artistique anti-Trump, puis à nouveau en juillet pour « trouble à l’ordre public », l’acteur a fait une cure de désintoxication pour se remettre d’aplomb avant la sortie de son nouveau film, Borg vs. McEnroe, le 13 avril.

— Luc Boulanger, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.