Poulet crémeux au tahini d’Anick Lamothe

Dans Cuisine au gré des saisons pour mères poules un peu dingues (et les autres), Anick Lamothe propose 75 recettes conçues pour réunir les familles à table. — La Presse

Sur les rayons

Pour vous aider à choisir ce que vous mettez dans votre panier, des nutritionnistes analysent quatre aliments.

KD Shaker original

Kraft

6,99 $ pour 240 g

Promesse

« Fait de vrai fromage », dit Kraft Canada.

Réalité

Cette psychotronique salière, qui permet de saupoudrer de la poudre orange de Kraft Dinner sur sa soupe, son maïs soufflé, ses pâtes (ou dans les espadrilles de son grand frère) contient effectivement du fromage cheddar. Son premier ingrédient est toutefois le lactosérum séché. Il ne faut pas se leurrer : il s’agit d’un aliment ultra-transformé, avec du colorant et d’autres additifs.

« Pour un produit d’assaisonnement, le principal élément à regarder sur le tableau de valeur nutritive est sans doute la teneur en sodium », analyse Pascale Roy, nutritionniste. Une portion d’une cuillère à soupe de cette poudre fromagée fournit 190 mg de sodium, soit 8 % du maximum quotidien à consommer par un adulte. Ce n’est ni peu ni exagéré. « À consommer avec modération », résume Mme Roy.

Minute Muffin aux carottes

Snacksimple

2,99 $ pour un mélange de 70 g

Promesse

« Une collation santé rapide à préparer, simple, sur le pouce et sans compromis sur le goût », dit Snacksimple.

Réalité

Il suffit d’ajouter de l’eau au mélange contenu dans le contenant en carton, de brasser, puis de cuire 60 secondes au micro-ondes pour obtenir un muffin biologique tout chaud. « Contrairement au KD Shaker, la liste d’ingrédients se fait ici plus rassurante », note Pascale Roy. Ce muffin est fait de farine, de sucre de canne, d’huile de tournesol, de carottes, etc. Seuls la gomme de cellulose, l’arôme naturel et le colorant font tiquer.

Par contre, un muffin fournit 280 calories, 13 g de lipides, 48 g de glucides et 360 mg de sodium. « Pour une collation, ce n’est pas peu, observe Pascale Roy. Pour un déjeuner, ce n’est pas complet ni suffisant. » Bref, pour dépanner, ça va, sans plus. « Un Minute Muffin chaque matin ? Certainement pas, souligne la nutritionniste. À l’occasion ? Pourquoi pas ? »

Mélange montagnard Fusion de baies de Goji et edamame

On the Go Fusion Snack

4,99 $ pour 90 g

Promesse

« Sans conservateur, source de protéines, faible teneur en sodium », dit On the Go Fusion Snack.

Réalité

C’est vrai, ce produit d’Afrique du Sud est fait de vrais aliments, sans agents de conservation. Une portion de 30 g (le tiers du sachet) fournit 6 g de lipides (des gras sains), peu de sel, assez de fibres (3 g) et peu de sucres (moins de 6 g).

Attention de ne pas vous laisser éblouir par la présence de baies de goji. « On attribue souvent des vertus exceptionnelles à celles-ci, en raison de leur teneur en antioxydants, indique Amélie Deschamps, nutritionniste chez Vivai Experts en nutrition sportive. Toutefois, aucun essai clinique n’a réellement prouvé les effets bénéfiques qu’on leur confère. »

« Une collation saine a pour but de maintenir le niveau d’énergie et d’aider à contrôler l’appétit, en nous soutenant jusqu’au prochain repas, rappelle Amélie Deschamps. Dans ce cas-ci, puisque la quantité de fibres et de protéines est adéquate pour rassasier, et que les glucides sont en quantité raisonnable, cela en fait un bon choix pour la collation. »

Croustilles à base de chou-fleur Cauliflower Crisps

Hippie Snacks

5,79 $ pour 70 g

Promesse

« Les vrais aliments ont meilleur goût », dit Hippie Snacks.

Réalité

Ces croustilles faites au Canada sont agréables en bouche, si on aime le goût du chou-fleur rôti et des graines de sésame. La liste d’ingrédients ne recèle pas de mauvaise surprise : ces croustilles sont faites de chou-fleur, de lait de coco, de graines de citrouille, de farine de riz brun, de graines de sésame, de sel, etc.

Leur valeur nutritive est toutefois décevante. « C’est un produit qui est un bon exemple de marketing alimentaire, met en garde Amélie Deschamps. L’emballage nous laisse croire que c’est un produit santé fait à base de vrai chou-fleur, et donc, faible en lipides et en sel. Toutefois, ce n’est pas le cas. » Une portion de 12 croustilles (30 g) fournit 9 g de lipides et 530 mg de sodium (22 % du maximum qu’un adulte peut ingérer par jour).

« C’est un produit qui est loin d’être une bonne alternative à des chips, analyse Amélie Deschamps. Selon moi, il est préférable de manger des chips à l’occasion, tout en contrôlant la quantité, plutôt que les remplacer par une version moins satisfaisante et pas nécessairement de meilleure qualité nutritive. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.