Portrait

Anne Tremblay, designer d’intérieur et entrepreneure

À l’ère où les images Pinterest font désormais partie de nos vies, le métier de designer d’intérieur suscite de plus en plus d’intérêt. Œuvrant bien au-delà du choix des couleurs et des accessoires, le designer d’intérieur est appelé à concevoir des espaces esthétiques, fonctionnels et confortables. Portrait d’Anne Tremblay, avec qui nous avons eu le bonheur de jaser.

On dit que la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre. Avec une grand-mère décoratrice, un père concepteur de restaurants et un beau-père passionné par les plans de maison, Anne développe un intérêt marqué pour le design et l’architecture très tôt dans sa jeunesse. « À partir de l’âge de douze ans, j’ai commencé à dessiner des plans de maison et à monter une collection », raconte-t-elle. Artiste dans l’âme, celle qui rêve de devenir architecte se dirige finalement vers le design d’intérieur.

Des projets plein la tête

Peu après sa sortie de l’université en 2004, Anne cofonde le réseau Index Design, qui vise à favoriser les liens entre les différents acteurs de l’industrie du design et de l’architecture. « Ce n’est pas une réalisation matérielle, mais c’est probablement l’une de mes plus grandes fiertés », se réjouit Anne. En 2009, elle quitte l’équipe pour se connecter davantage à sa créativité.

Aujourd’hui, elle offre ses services de designer d’intérieur par le biais de Hop déco, un nouveau service de design d’intérieur en ligne qu’elle a lancé avec trois associés. « Tout se passe en ligne. Les gens choisissent un forfait, sont jumelés à un designer et accèdent à un tableau de bord », explique Anne. Tableau d’inspiration, plan 3D, liste d’achats, tout est fourni au client pour qu’il puisse compléter son projet de A à Z sans soucis.

Un œil bien aiguisé

Anne Tremblay prend plaisir à anticiper les nouvelles tendances, tout en affectionnant particulièrement les styles intemporels. Elle préfère les décors chaleureux aux espaces trop épurés, et craque pour le bois blond et les couleurs neutres, comme le bleu marine et le vert foncé. Gardant toujours un œil sur ce qui se fait, la designer se fie à son intuition naturelle pour distinguer les styles qui traversent le temps des modes passagères.

« Quand les magasins populaires s’approprient certains styles, c’est le temps de passer à autre chose ! », recommande celle qui gravite dans le milieu depuis maintenant quinze ans.

Fine observatrice

Être designer d’intérieur, c’est puiser son inspiration dans son imaginaire, mais aussi dans le quotidien. Pour Anne Tremblay, les scènes urbaines et les paysages de tous les jours sont une riche source d’inspiration. C’est dans ces décors qui n’ont rien à voir avec le design qu’elle trouve de belles combinaisons de couleurs et de textures. « J’ai aussi la chance de voyager souvent, et j’aime beaucoup visiter les beaux hôtels pour m’inspirer », ajoute-t-elle.

Ses coups de cœur du moment

« Ces temps-ci, j’ai un penchant pour le terracotta. C’est comme un rouge foncé tirant sur le vieux rose », explique Anne. Cette couleur chaude s’intègre bien comme couleur accent, notamment pour les coussins et les jetés. Le retour du terrazzo et du rotin retient également l’attention de la designer d’intérieur.

« Je pense au salon en rotin de mes parents dans les années 80… S’ils avaient encore les meubles, je les reprendrais ! », lance-t-elle à la blague.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.