Mode

Les dernières nouvelles de la mode locale

En vedette

Kanuk, au sommet du stade pour une collection capsule

Depuis son rachat en 2015 par la corporation financière Champlain, la marque Kanuk a travaillé à rajeunir son image et à se repositionner. Un nouveau souffle qu’on doit beaucoup à Annie Horth, qu’on connaît, entre autres, pour avoir été la styliste de Céline Dion pendant plusieurs années, et à Michel Lepage, qui cumule une vaste expérience avec les détaillants de mode, désormais affublés des titres de co-chefs de création. C’est à eux qu’on doit, notamment, la première – et superbe – campagne internationale de la marque à l’hiver 2018, photographiée dans une tempête de neige dans le Vieux-Montréal.

Annie Horth travaille de pair avec l’équipe de Kanuk comme consultante sur les produits développés par la marque, leur insufflant son flair et son sens aigu des tendances. « En plus de développer les campagnes avec Michel, mon rôle est d’infuser les tendances dans les produits de la marque, de développer des nouvelles silhouettes avec l’équipe à l’interne. » Nouvelles silhouettes plus amples, avec les modèles de « puffers » (manteaux bouffants) notamment, rendues entre autres possibles par l’introduction récente de manteaux en duvet canadien d’élevage huttérien, une première pour la marque québécoise fondée en 1970 qui s’était toujours cantonnée aux parkas.

Le duo revient cet automne avec une impressionnante campagne mettant en vedette une nouvelle collection capsule inspirée par le Stade olympique. Photographié au cœur de l’été montréalais, le toit du stade donne l’impression d’un paysage lunaire hivernal. « J’ai proposé qu’on fasse les manteaux en blanc pour aller avec la couleur du toit du stade. En plus de développer des puffers, on a revisité la parka, qui fait partie de l’ADN de Kanuk, en lui donnant une modernité avec une nouvelle silhouette », précise la styliste et directrice artistique.

En tout, quatre modèles sont offerts : le Nora (1200 $), un manteau à coupe droite aux genoux, le Seal, un manteau trois-quarts minimaliste (1175 $), tous deux déjà en boutique et en ligne, et offerts dès décembre, le Jonas (1800 $), un manteau stylé avec de grandes poches appliquées à l’avant, et finalement le Lenny (1500 $), un parka souple et léger au fini mat.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Accessoires d’hiver

Au chaud avec Gibou

On aime Gibou pour plusieurs raisons, dont ses jolis accessoires, toujours stylés, et franchement pratiques, mais aussi parce que la marque québécoise fabrique tout localement, et qu’une grande partie de ses produits sont tricotés par une équipe de 15 retraitées à leur atelier montréalais. Mignon !

Pour leur nouvelle collection automne-hiver 2019, la marque propose plusieurs modèles confectionnés à partir de tissu chenille, très doux et légèrement texturé, comme des bandeaux torsadés, tuques croisées – une nouveauté développée par l’entreprise – et foulards aux couleurs inspirées de l’automne, comme le bleu marine et le jaune moutarde. À cela s’ajoute une ligne aux couleurs vives qui vous feront oublier la grisaille, entièrement tricotée à la main et 100 % en laine, des tuques aux bandeaux en passant par les mitaines.

Offert en ligne et dans les nombreux points de vente.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Sports hivernaux

Les sœurs Dufour-Lapointe lancent une ligne de vêtements

Elles ont toujours affiché leur intérêt pour la mode. L’an dernier, elles ont lancé le collier « Sœurs », qu’elles avaient porté aux Jeux olympiques de PyeongChang. Voilà que les sœurs skieuses Dufour-Lapointe lancent leur propre ligne de vêtements de plein air et de « cocooning », Tissées serrées, un clin d’œil au lien fort qui les unit. Composée d’accessoires, de couches de base et de vêtements molletonnés, la première collection automne-hiver de la marque a été dessinée par des designers de Frenchie’s, une entreprise québécoise spécialisée dans la création de marques et l’importation de vêtements. Conçues pour la pratique de sports hivernaux, les couches de base sont, pour la plupart, composées d’un mélange de polyester et de laine mérinos, une fibre connue pour sa capacité à réguler la température corporelle et ses propriétés antimicrobiennes. L’entièreté de la collection sera disponible dès le 11 novembre dans tous les magasins Sail du Québec et de l’Ontario, ainsi que sur le site internet de la chaîne. Certains détaillants de sports et de plein air à travers le Québec offriront également des morceaux. — Valérie Simard, La Presse

Collection

L’hiver au pays de Frozen

La folie Frozen 2 s’empare aussi de la mode. Columbia Sportswear lancera, le 15 novembre, une collection de manteaux (et une cape !) de série limitée, inspirée des personnages du film, qui prendra l’affiche la semaine suivante. Les manteaux « rendent hommage au rôle que les éléments jouent dans le voyage épique d’Anna, Elsa et Kristoff », précise la marque dans son communiqué. « Cette collection est le résultat d’une collaboration extrêmement étroite entre les esprits créatifs chez Disney et Columbia », a déclaré Joe Boyle, président de la marque Columbia. Offerts pour femmes, filles et hommes, les manteaux intègrent les technologies développées par Columbia et incorporent certains éléments du film, dont une doublure intérieure toute en brillance. La pièce la plus originale de la collection est sans contredit la cape en duvet Anna, une première pour la marque de vêtements. La collection comprend aussi deux doudounes et deux vestes en laine polaire pour filles, plus abordables, inspirées des personnages du film, Anna et Elsa.

Disponible en ligne et en magasin, dès le 15 novembre

— Valérie Simard, La Presse

Vente d’entrepôt

Trouver chaussure à son pied

Pour la première fois en 30 ans, le Groupe Weyco ouvre les portes de son entrepôt au public. Jusqu’à demain, on peut s’y procurer à prix mini plusieurs modèles et échantillons de chaussures pour hommes – notamment les marques Stacy Adams, Nunn Bush ainsi que Florsheim, marque développée par la famille du même nom, aujourd’hui propriétaire du Groupe Weyco. Les enfants ne sont pas en reste, avec des rabais très intéressants sur plusieurs modèles de la marque Bogs, dont des bottes d’hiver et imperméables. Quelques modèles Bogs pour femmes sont également de la partie.

8205, boulevard Montréal-Toronto, local 100

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.