Rétrospective

Six films pour se rappeler la Première Guerre mondiale

Dimanche marquera le 100e anniversaire de la signature de l’armistice entre les Alliés et l’Allemagne, scellant la fin des combats de la Première Guerre mondiale.

Gallipoli (2005)

Réalisé par Tolga Örnek, ce documentaire de près de deux heures relate la campagne de Gallipoli, ou des Dardanelles, survenue de 1915 à 1916 et dans laquelle Winston Churchill, alors premier lord de l’Amirauté, a joué un rôle prépondérant. Avec différents documents, comme des extraits de journaux personnels, des lettres, des photos, ainsi que des interviews avec experts et des animations en 3D, il reconstitue les faits marquants de cette célèbre bataille.

Sur Netflix

The Kid Who Couldn’t Miss (1982)

Le nom du petit aéroport du centre-ville de Toronto porte le nom de Billy Bishop, célèbre aviateur canadien dont les exploits ont marqué l’histoire de la Première Guerre mondiale. C’est à sa vie et à sa carrière militaire qu’est consacré ce documentaire de 79 minutes. Le réalisateur, Paul Cowan, propose un mélange de fiction et de réalité pour raconter les exploits aériens de ce pilote de chasse qui revendique 72 victoires et qui a reçu la Croix de Victoria.

Sur onf.ca

Un long dimanche de fiançailles (2004)

L’œuvre de Jean-Pierre Jeunet mettant en vedette Audrey Tautou arrive bonne première des neuf suggestions de films sur la Grande Guerre que propose le site Indiewire. Adaptation du roman du même nom de Sébastien Japrisot, le film raconte les démarches entreprises par Mathilde (Tautou) à la recherche de son fiancé qu’on dit mort après avoir été trouvé coupable de désertion, avec quatre autres camarades.

À la Grande Bibliothèque (on peut vérifier l’état des emprunts sur le site web)

All Quiet on the Western Front (1930)

Un des grands classiques, d’abord de la littérature, puis du cinéma de guerre. À l’Ouest, rien de nouveau (en version française) se consacre à l’histoire de Paul Bäumer, jeune Allemand dont les idéaux patriotiques et nationalistes vont se heurter à la brutalité de la guerre et de l’un de ses commandants. La version originale, réalisée par Lewis Milestone, a remporté l’Oscar du meilleur film à la troisième édition des Academy Awards. Une nouvelle adaptation est sortie en 1979.

Sur iTunes Store

Les gardiennes (2017)

Dans la frange des films les plus récents, Les gardiennes de Xavier Beauvois est une œuvre remarquable campée en pleine Première Guerre mondiale, mais sans jamais en montrer les horreurs imputables au combat. Le récit se déroule plutôt dans une ferme de la campagne française où quelques femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Elles ne seront pas épargnées par le drame. Un film soigné, tant dans son évocation de la guerre que dans son interprétation et sa direction artistique.

Sur Club illico

La bataille de Terre-Neuve (2016)

Terre-Neuve n’était pas une province canadienne, mais plutôt un dominion britannique durant la Première Guerre mondiale. C’est à ce titre qu’elle forme son régiment pour soutenir les Alliés au cours du conflit. Or, le 1er juillet 1916, cette unité de près de 800 soldats participe à une grande offensive des forces franco-britanniques sur le front ouest de la Somme, dans le secteur de Beaumont-Hamel. Le résultat est effroyable. Seules quelques dizaines de soldats terre-neuviens reviennent de cette boucherie, ce que raconte ce documentaire en deux parties signé Brian McKenna.

Sur ICI Tou.tv

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.