Mobilier

6 sièges qui ont marqué l’histoire

Le XXe siècle a été témoin de la création de fauteuils et de chaises dont les lignes ont su traverser le temps. Éternellement copiés, admirés et étudiés, les meubles signature de créateurs internationaux ne cessent de fasciner les aficionados du design et du mobilier.

La Barcelona

Cette chaise, maintes fois copiée, a été créée pour meubler le Pavillon allemand à l’Exposition internationale de 1929, à Barcelone. Elle est issue de l’immense talent de Ludwig Mies van der Rohe et de Lilly Reich. La Barcelona ne brille pas par son confort, mais sa polyvalence lui accorde une bonne place dans une déco épurée et moderne. Aujourd’hui, le crin de cheval jadis utilisé pour rembourrer l’assise est remplacé par de la mousse à haute densité. On dit que le travail de couture du cuir se fait toujours à la main et exige plus de 25 heures de travail.

Le Wassily (ou B3)

Le Hongrois d’origine Marcel Breuer, l’un des pères du modernisme, n’était âgé que de 23 ans lorsqu’il a créé ce fauteuil, en 1925. Après en avoir fabriqué un exemplaire pour lui-même, Breuer en a réalisé un deuxième pour le grand peintre Vassily Kandinsky, qui en admirait beaucoup les formes. Le célèbre fauteuil est fait de cuir et d’acier plié inspiré d’un guidon de vélo. Il est léger, peu coûteux et d’un assemblage aisé. C’est le fabricant new-yorkais Knoll qui détient les droits de reproduction du Wassily et qui le propose aujourd’hui au prix d’environ 3 500 $.

Le Lounge 670 et le repose-pied 671

Il est tout à fait évident que le confort était la principale préoccupation des Américains Charles et Ray Eames au moment de réaliser ces pièces de mobilier, en 1956. Interprétation moderne du fauteuil français Club, le Lounge est fait d’une structure en contreplaqué garnie de coussins en mousse et en cuir. Détail amusant : les lignes du meuble sont inspirées d’un gant de baseball  ! On dit que ce fauteuil, que le fabricant Herman Miller propose au prix de 8 800 $, s’est vendu à plus de six millions d’exemplaires dans le monde.

Le Ballon

Le fauteuil Ballon est l’un des grands classiques du design finlandais. Il a été créé en 1963, mais c’est sa présentation au Salon international du meuble de Cologne, en 1966, qui a valu au designer Eero Aarnio une notoriété internationale. En s’installant dans sa première résidence, Aarnio a réalisé qu’il ne disposait même pas d’un fauteuil et a donc décidé d’en créer un. Pour lui, la forme la plus simple est celle d’une balle. Le Ballon est fait de fibre de verre et de tissus, offerts aujourd’hui en 16 couleurs. Vous désirez commander ce petit bijou ? Sachez qu’il faut compter six semaines pour la livraison  !

La LC4

C’est l’une des chaises longues les plus copiées dans le monde, sans doute en raison de sa silhouette élégante — véritable hommage à l’épure et au confort. La LC4 est le plus souvent attribuée à Le Corbusier, mais elle a été créée avec les collègues de ce dernier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand. À ses débuts, le meuble a connu une popularité en dent de scie, faute d’un éditeur de choix. Puis, en 1964, Cassina a repris le flambeau. La LC4 occupe aujourd’hui bonne place dans le catalogue de la maison lombarde et continue de compter parmi l’un des éléments les plus représentatifs du design moderne.

Mention spéciale :  le Poltrona di Proust

Cet extraordinaire fauteuil, œuvre la plus révolutionnaire de l’influent designer italien Alessandro Mendini, affiche des lignes baroques et un motif pointilliste inspiré des peintures de Paul Signac. On peut en voir un original au Pavillon Liliane et David M. Stewart (consacré aux arts décoratifs et au design) du Musée des beaux-arts de Montréal.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.