Éviter les ventes pyramidales d’investissements

Les offres d’investissement dans de nouveaux produits sur le Web sont nombreuses. Tôt ou tard, vous pourriez être attiré par une telle offre publicisée par une entreprise, ou même promue par un ami ou une connaissance. Comment savoir s’il s’agit d’un stratagème illégal ?

Une offre alléchante

Le scénario semble idéal : plusieurs membres de votre réseau affirment qu’ils réaliseront sous peu des rendements faramineux et vous incitent à investir avec eux. Des messages inspirants vous font miroiter la liberté financière sans effort ; des images léchées illustrent des objets de luxe que vous avez toujours voulu posséder et on vous promet des bonis si vous faites la promotion de l’investissement auprès de votre réseau de contacts.

Attention ! Vous faites peut-être l’objet d’une tentative de fraude pyramidale d’investissements. Non seulement cette pratique est illégale, mais vous pourriez tout perdre et même faire face à des accusations pour avoir contribué à la promotion de ce stratagème.

Que sont les ventes pyramidales d’investissements ?

La vente pyramidale d’investissements est un modèle d’affaires qui encourage l’achat en grande quantité d’un produit promettant un rendement exceptionnel en peu de temps. Vous payez 20 $, 100 $ ou même 10 000 $ en frais d’adhésion ou pour acquérir des « coupons », des « packs » ou d’autres forfaits. On vous vend ces forfaits comme s’ils étaient la clé vous permettant de toucher un rendement sur les revenus générés par l’entreprise.

Au sommet de la pyramide se trouvent les concepteurs du produit, ceux qui établissent les règles. Il est souvent difficile de savoir qui sont ces personnes et, dans la majorité des cas, elles résident à l’extérieur du Québec. Leurs sites Web sont convaincants, elles maîtrisent parfaitement les réseaux sociaux et elles partagent des vidéos qui expliquent le système et mettent en vedette de soi-disant investisseurs ayant fait fortune.

La réalité des ventes pyramidales d’investissements est bien différente de celle présentée : seuls les promoteurs feront de l’argent et vous perdrez fort probablement les sommes que vous avez investies.

Un leurre

Dans les faits, l’argent que vous avez remis sert à payer d’autres investisseurs et, surtout, à enrichir les promoteurs. La pyramide s’écroulera lorsque le recrutement s’essoufflera. Les promoteurs pourraient alors vous inciter à réinvestir votre soi-disant rendement ou invoquer toutes sortes de raisons qui vous empêcheront d’encaisser vos bénéfices.

Malheureusement, il y a de forts risques que vous ne puissiez jamais récupérer les bénéfices promis et l’argent que vous avez investi. Les gens que vous avez recrutés perdront aussi leur argent et pourraient vous en tenir responsable. Enfin, vous pourriez faire face à des accusations puisque promouvoir un tel système, tout comme l’exploiter, est illégal.

« Nous remarquons notamment la popularité grandissante de la vente pyramidale de nouvelles monnaies virtuelles, les cryptomonnaies », indique Isabelle Maillette, enquêteur à l’Autorité des marchés financiers. Pour vous convaincre et mousser leurs ventes, les promoteurs pourraient évoquer le succès du bitcoin, notamment. Prenez garde à la nouvelle mode des monnaies virtuelles :  l’extrême volatilité de la valeur du bitcoin est grandement préoccupante et cette valeur n’est pas garante de celle des autres cryptomonnaies émergentes. Au moins une nouvelle cryptomonnaie est créée pratiquement chaque jour. Elles sont souvent au cœur de stratagèmes frauduleux. Enfin, les paiements en cryptomonnaies rendent beaucoup plus difficile le suivi de l’argent, alors votre argent risque d’être plus difficile à récupérer.

Il n’y a pas de raccourci pour s’enrichir

Ne tombez pas dans le piège des publicités qui vantent des méthodes infaillibles pour vous enrichir rapidement. « Méfiez-vous si on vous garantit de bons rendements sans risque et qu’on vous fait miroiter une vie de rêve. Assurez-vous de bien comprendre les caractéristiques et les risques des investissements qui vous sont proposés. Surtout, vérifiez toujours si la personne ou l’entreprise qui vous propose d’investir est inscrite auprès de l’Autorité », conclut Isabelle Maillette.

Pour plus d’information, consultez le site Web de l’Autorité des marchés financiers ou communiquez avec notre Centre d’information, au 1 877 525-0337.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.