Coupe du monde de soccer

10 joueurs à suivre

Qu’ils découvrent la Coupe du monde ou qu’ils la disputent pour la dernière fois, voici quelques-uns des grands animateurs du mois à venir.

Cristiano Ronaldo

Attaquant

Portugal

3 participations, 13 matchs, 3 buts

Ronaldo a disputé la dernière Coupe du monde tout en étant fortement diminué sur le plan physique. Depuis, le Portugais a pris la bonne résolution, sous la direction de Zinédine Zidane au Real Madrid, d’accepter de petites périodes de repos. Son positionnement dans l’axe, plutôt que sur un côté gauche plus énergivore, a également eu un effet bénéfique sur la carrière du trentenaire. Ce n’est pas pour rien qu’il a remporté le Ballon d’or lors des deux dernières années et qu’il reste aussi décisif. Avec le Portugal, champion d’Europe 2016, Ronaldo a inscrit 15 buts lors des qualifications.

Lionel Messi

Attaquant

Argentine

3 participations, 15 matchs, 5 buts

L’année 2018 sera-t-elle enfin la bonne pour Lionel Messi avec la sélection argentine ? Ses échecs en finale de 2014, puis lors des deux dernières éditions de la Copa América, ont laissé des traces sur le génial numéro 10, qui a même pris sa retraite internationale durant quelques semaines. L’équation reste un peu la même pour Messi, qui a dû composer avec trois changements d’entraîneur durant les qualifications et qui est tributaire d’un casting moins éclatant qu’au FC Barcelone. Durant des qualifications très difficiles, l’Argentine a récolté 2,1 points par match en sa présence. Sans lui ? 0,87…

Neymar

Attaquant

Brésil

1 participation, 5 matchs, 4 buts

Le Brésil a retenu son souffle quand Neymar, le visage tordu par la douleur, a quitté le match contre l’Olympique de Marseille le 25 février. Le verdict est vite tombé : une fissure du cinquième métatarsien du pied droit qui a nécessité une opération, mais qui, sauf rechute, n’allait pas entraîner un forfait pour la Coupe du monde. « Être blessé n’est pas bien, mais je me sens reposé. Il faut regarder les éléments positifs », a admis Neymar. Comme en 2014, le (futur ex ?) joueur du PSG sera le leader offensif du Brésil, l’un des favoris de cette Coupe du monde.

Harry Kane

Attaquant

Angleterre

Aucune participation

Ronaldo et Messi ne sont plus seuls au monde, du moins pas en matière de statistiques. Par exemple, c’est bien l’Anglais Harry Kane qui a inscrit le plus de buts au cours de l’année civile 2017 avec un total de 56. Il fait le bonheur de Tottenham, mais également de la sélection pour laquelle il a inscrit près du tiers des buts, en qualifications, malgré une absence de quatre matchs. Kane ne surprendra pas par son explosivité ou ses dribbles, mais il figure parmi les plus grands finisseurs du monde. À noter qu’il a raté quelques semaines, ce printemps, en raison d’une blessure à une cheville.

Mohamed Salah

Ailier

Égypte 

Aucune participation

Et si Mohamed Salah remportait le prochain Ballon d’or ? L’idée a fait son chemin tant l’Égyptien, élu joueur de l’année du championnat d’Angleterre, a connu une saison de rêve à Liverpool avec 32 buts en 36 matchs. L’efficacité a aussi été au rendez-vous en Ligue des champions au sein d’un trident complété par Roberto Firmino et Sadio Mané, terriblement efficace. L’ailier droit devra maintenant inspirer l’Égypte dans ce qui constitue sa première phase finale depuis 1990. Blessé en finale de la Ligue des champions, il s’est encore entraîné en solitaire, hier, et pourrait rater le premier match de groupe.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.