FLASHES

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café.

Télévision  France

Sugar Sammy juge à La France a un incroyable talent

Installé en France depuis près de deux ans, Sugar Sammy s’est taillé une place au sein du jury de l’émission La France a un incroyable talent. Tout juste sorti de scène à Kuala Lampur, en Malaisie, l’humoriste a répondu aux questions de La Presse concernant son nouveau mandat à l’émission de la chaîne M6, qui rejoint chaque semaine en moyenne près de 3,5 millions de téléspectateurs.

Comment as-tu été pressenti par M6 ? Est-ce que ce nouveau mandat va interférer avec tes spectacles ?

On a signé les contrats la semaine dernière. Il y a un mois, l’équipe de M6 et les producteurs sont venus voir mon spectacle. On a eu quelques réunions, et ça a abouti.

Ça ne va pas interférer dans mes spectacles. Les enregistrements, ce sont les deux dernières semaines d’août. Les spectacles débutent à l’automne à l’Alhambra, et je fais aussi trois mois de tournée en France et dans la francophonie. La diffusion de l’émission débute en octobre. Alors ça va bien accompagner les spectacles !

Reprends-tu le siège laissé vacant par Gilbert Rozon ?

Deux juges sont partis, dont Gilbert. Je fais mon entrée aux côtés de Marie-Anne James pour rejoindre Éric Antoine et Hélène Ségara. L’idée était d’ajouter quelque chose de différent au show. Je pense apporter la culture canadienne, québécoise, autant francophone qu’anglophone. Mon bagage va venir colorer l’émission très différemment. J’ai un vécu comme artiste pendant 22 ans aussi. Je veux garder mon côté baveux. 

Considères-tu cette expérience comme un bond en avant dans ta carrière française ? 

Dans les versions de l’émission sur d’autres territoires, ce sont des humoristes de renom comme Howie Mandel ou Michael McIntyre qui occupent le siège de juge. C’est un siège intéressant pour un humoriste ! C’est aussi le début d’une relation avec le public de M6 et l’équipe de FremantleMedia, avec qui j’ai de très bonnes relations. On discute déjà d’autres affaires.

Ça signifie que tu ne reviendras pas de sitôt au Québec ?

Non ! Il y a trop de matière pour un humoriste comme moi au Québec ! Je viens de voir ce qui s’est passé avec le spectacle SLĀV et c’est très inspirant. Je m’amuse trop ici et mon second spectacle s’écrit déjà très bien avec tout ce qui se passe en ce moment.

cinéma

La chute de l’empire américain dépasse le million

La chute de l’empire américain, plus récent film de Denys Arcand, a franchi le cap du million de dollars en recettes au box-office, hier. Sorti le 28 juin, le film, où il est effectivement question de gros sous et du rapport pas toujours sain des gens à l’argent, a engrangé des recettes de 205 274 $, pour un total de 990 073 $, au cours du week-end, selon le palmarès du site cinoche.com. Au palmarès du box-office, le film a cédé une place, passant du troisième au quatrième rang, en raison de l’arrivée du film Ant-Man et la Guêpe, qui a pris la première place. Chez le distributeur Films Séville, on disait qu’hier matin, le film était rendu à des recettes de 999 386 $, toutes salles incluses. Pour la prochaine semaine, le film reste à l’affiche dans 65 salles, ajoute-t-on.

— André Duchesne, La Presse

Cinéma

Johnny Depp poursuivi par un technicien

Gregg « Rocky » Brooks, un directeur des lieux de tournage de Los Angeles, a déposé une plainte hier contre Johnny Depp, qu’il accuse de l’avoir frappé sur le plateau de tournage du film City of Lies le 13 avril 2017. Depp qui, ironiquement, incarne un policier dans ce film, n’aurait pas apprécié que Brooks ait ordonné la fin de la journée de tournage afin de respecter les permis accordés par la Ville de Los Angeles. Lorsque Brooks a voulu mettre fin à la journée de travail, Depp aurait explosé. Selon Variety, qui rapporte la nouvelle, le comédien se serait écrié, avec quelques mots de quatre lettres : « Toi, qui es-tu ? Tu n’as aucun droit de me dire quoi faire. » Furieux, il aurait alors frappé Brooks deux fois dans le côté gauche inférieur de la cage thoracique avant que des gardes du corps n’interviennent.

— André Duchesne, La Presse

Arts visuels

Beau succès au Mexique pour René Derouin

Le plus mexicain des artistes visuels québécois, René Derouin, a connu tout un succès avec la présentation, au Mexique, de son œuvre Le mur des rapaces (El muro de los rapaces). La grande fresque a été présentée, jeudi et vendredi derniers, au Centro Cultural Roberto Cantoral et au Museo Nacional de la Estampa de Mexico, avant de faire l’objet d’une conférence à Puebla, samedi. L’œuvre qui décrie l’austérité et les bassesses politiques a fait l’objet de plusieurs reportages de médias mexicains tels que La Jornada, El Porvenir, 20 Minutos, El Economista et La Razón.

— Éric Clément, La Presse

Ça fait jaser

Dan Bigras est guéri

Le chanteur Dan Bigras est officiellement un survivant du cancer. Hier soir, il a annoncé sur son compte Twitter qu’il était complètement guéri de son cancer colorectal. « Je suis sous le choc. Un joyeux choc :) mais un choc quand même. Aujourd’hui j’ai rencontré mon oncologue et j’ai eu le résultat de mes scans. Plus de cancer, plus de métastases. Fini, terminado ;) Tendresses à tout le monde et vive la vie… et le rêve », a-t-il écrit. De nombreux messages ont suivi, y compris celui d’une femme atteinte du cancer qui le remercie pour son inspiration. « Il y a toujours de l’espoir… xx », lui a-t-il gentiment répondu. Dan Bigras a appris qu’il avait un cancer colorectal de stade 2 l’automne dernier et qu’il devait subir une intervention chirurgicale. — Audrey Ruel-Manseau, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.