Leadership

Oui aux papas

Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Pour l’équité salariale

Comment assurer l’équité des salaires entre les femmes et les hommes au bureau ? Inc.com donne quelques trucs. 

– Analysez avec soin les payes et les tâches associées aux postes de l’organisation pour être certain de comparer « des pommes avec des pommes, suggère Cheryl Swirnow, consultante en ressources humaines et fondatrice de CMS Consultants. Parfois, un employé pense qu’il accomplit le même travail qu’un collègue, mais ce n’est pas le cas ».

– Soyez transparent et annoncez dès le départ l’échelle salariale pour les postes à pourvoir.

– Assurez les promotions et la diversité à tous les niveaux de l’entreprise, pour ne pas qu’il n’y ait de paliers où on ne trouve plus de diversité.

– Soyez vigilant tout le temps pour assurer la diversité. Car ce n’est pas une question qu’on règle une fois, mais qu’on suit continuellement.

(Source : Inc.com)

LE CHIFFRE

9

C’est le nombre moyen de semaines de congé prises par les pères au Québec. En 2018, la moitié des travailleurs sondés trouvent que le congé de paternité peut nuire professionnellement aux pères, selon un sondage de CROP réalisé pour l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Quant au congé parental, on note que 46 % des gens pensent que la direction des organisations encourage un tel congé pris par la mère. Mais seulement 31 % quand c’est le père qui le prend. On note toutefois une amélioration de perception depuis trois ans. En effet, en 2015, celle-ci était de 26 % pour les pères. « Il faut le dire qu’on encourage la conciliation travail-famille, tant pour les hommes que les femmes, et être cohérent dans nos pratiques de gestion, précise Chantal Lamoureux, porte-parole de l’Ordre. On connaît des entreprises qui font de ce congé un élément de leur marque employeur. Dans certaines entreprises, partir pour six semaines demande de l’organisation du travail, mais en impliquant les gens, on peut trouver des solutions. »

LA CITATION

« Je me sens encore utile et j’essaie de continuer de l’être en faisant ce que je fais depuis longtemps, mais aussi en prenant les risques qui me semblent indispensables pour avancer. Il faut rester vivant, éveillé, ne pas s’encroûter… Écouter des choses nouvelles comme de la techno, même si je n’en fais pas personnellement. »

— La chanteuse Catherine Ringer, en spectacle hier aux FrancoFolies de Montréal

LE FAIT

Ce qui irrite les gestionnaires

Un employé qui arrive en retard à une réunion ? C’est l’une des choses, en entreprise, qui irritent le plus les gestionnaires (25 % d’entre eux), selon une étude menée pour la firme de recrutement Accountemps sur l’étiquette et la courtoisie. Viennent ensuite les distractions en réunion pour cause d’envoi de textos ou de courriels (23 %). Le commérage arrive en troisième place (14 %). « Les employés doivent se rendre compte que leur comportement au travail peut avoir des conséquences sur leur réputation et leurs perspectives de carrière, dit David King, président d’Accountemps au Canada, dans un communiqué. Cela dit, le respect doit être réciproque. Peu importe l’échelon, il faut toujours traiter les autres de la même manière qu’on aimerait être traité. Être attentif et poli peut grandement contribuer à la création d’un environnement de travail agréable et collaboratif. »

LE CONSEIL

Vos atouts et non votre marque

La substance avant le look. Dans un blogue, la recruteuse Élise Boutin Michaud énumère les petites choses qui peuvent faire en sorte qu’un cadre dans le milieu des communications, où l’image est forte, soit considéré ou non pour un poste.

– Sur votre CV, « faire un logo avec vos initiales ne vous fera pas marquer des points », dit-elle.

– « Je ne cherche pas à me faire exposer votre marque personnelle, mais plutôt ce que vous pourrez apporter à une organisation. L’art de bâtir son storytelling personnel prend souvent trop de place dans la préparation des candidats. »

– Passez plus de temps à lire « les prises de position des exécutifs de l’entreprise » qu’à penser à votre tenue en vue d’une entrevue.

(Source : Huffington Post)

QUI A DIT ?

« Tu n’as pas besoin d’une augmentation. Tu mérites une augmentation ! Ne dis pas à ton supérieur que tu as besoin de plus d’argent, mais rappelle à quel point tu as contribué à la croissance de l’entreprise. »

Réponse : Tyra Banks, productrice et animatrice télé

(Source : Business Insider)

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.