Cinéma

20 films pour 2020

My Salinger Year

De Philippe Falardeau

Philippe Falardeau proposera cette année une adaptation cinématographique du roman de Joanna Rakoff avec, pour têtes d’affiche, Margaret Qualley (Once Upon a Time in… Hollywood) et Sigourney Weaver (que nous verrons aussi cette année dans Ghostbusters : Afterlife). Campé dans les années 90, My Salinger Year relate le parcours d’une jeune femme rêvant d’écriture qui se fait embaucher à titre d’assistante de l’agente littéraire de J.D. Salinger. « J’avais envie cette fois d’un film où les protagonistes seraient des femmes, a déclaré le cinéaste à La Presse. Margaret est une actrice formidable dont la carrière est en train d’exploser, et Sigourney est carrément une icône. » Le film est produit par la société québécoise micro_scope, laquelle avait notamment produit Monsieur Lazhar.

Date de sortie indéterminée

No Time to Die

De Cary Joji Fukunaga

Après bien des péripéties et quelques ratés (désistement de Sam Mendes à la réalisation, tournage retardé en raison d’une blessure de l’acteur, entre autres), le 25e film officiel de la populaire série James Bond est maintenant prêt. No Time to Die marquera d’ailleurs la dernière présence de Daniel Craig dans le rôle du célèbre agent 007, selon les propres dires du comédien. Réalisé par Cary Joji Fukunaga (Beasts of No Nation), le nouvel opus met aussi en vedette Léa Seydoux, Rami Malek (lauréat d’un Oscar l’an dernier grâce à sa performance dans Bohemian Rhapsody), Ralph Fiennes, Christoph Waltz, Ana de Armas, sans oublier Lashana Lynch qui, laisse-t-on entendre dans cette bande-annonce, obtiendra aussi un matricule à double zéro…

8 avril

Pinocchio

De Matteo Garrone

Absent des écrans depuis un moment, Roberto Benigni fait son retour en tant que comédien dans cette nouvelle version du célèbre conte de Carlo Collodi qu’a réalisée Matteo Garrone, un cinéaste connu notamment grâce à Gomorra et, plus récemment, Dogman. Sorti il y a quelques jours à peine en Italie, Pinocchio marque sans contredit un virage pour un cinéaste reconnu pour ses univers sombres. « Je suis heureux du fait que chaque plan du film vient véritablement de moi, mais j’ai voulu en même temps réaliser un film qui peut atteindre un large public », a déclaré le cinéaste italien au journal Variety. La première internationale de Pinocchio aura lieu à la 70e Berlinale, le mois prochain.

Date de sortie indéterminée

Souterrain

De Sophie Dupuis

Chien de garde, son premier long métrage, a marqué les esprits. En 2020, Sophie Dupuis nous offrira le film qu’elle cogite depuis 10 ans. Tourné à Val-d’Or, ville natale de la cinéaste, Souterrain relate le parcours d’un jeune mineur (Joakim Robillard) ayant du mal à vivre après avoir été impliqué dans un accident dont son meilleur ami, interprété par Théodore Pellerin, n’est pas sorti indemne. Chantal Fontaine et James Hyndman sont aussi de ce film dont le tournage sous terre fut jonché d’obstacles. « Tout ce qui a pu arriver est arrivé ! a commenté la réalisatrice à La Presse. Mais c’est très beau, humainement, ce qui se passe autour de ce film-là. »

Date de sortie indéterminée

Target Number One

De Daniel Roby

Longtemps connu sous le titre Gut Instinct, le nouveau film de Daniel Roby (Louis Cyr, Dans la brume) est inspiré d’une histoire véridique survenue en 1989, sur laquelle le journaliste canadien Victor Malarek a fait enquête. Mettant en vedette Josh Hartnett et Antoine Olivier Pilon, Target Number One relate les mésaventures d’un ancien héroïnomane, âgé de 27 ans, qui se fait prendre par erreur dans une énorme opération policière alors que des agents en quête de performance croient que le jeune homme importe de la drogue de la Thaïlande vers le Canada. Nous avons appris récemment que Universal Pictures distribuerait ce long métrage, sur lequel le cinéaste travaille depuis plusieurs années, partout ailleurs dans le monde.

6 mars

Tenet

De Christopher Nolan

Travaillant toujours dans le plus grand secret, Christopher Nolan (Inception, Dunkirk) a récemment dévoilé une bande-annonce laissant deviner un récit des plus anxiogènes. John David Washington, Aaron Taylor-Johnson, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki et Michael Caine en sont les têtes d’affiche. Au site spécialisé Collider, Aaron Taylor-Johnson a déclaré que le cinéaste repoussait les limites du cinéma. « Sa manière de faire, d’assembler ses films, c’est tout à fait extraordinaire. Il n’économise aucun effort. Ce fut un honneur et un bonheur d’être à ses côtés pour travailler sur ce film. Mais pour être honnête, il n’y a rien que je puisse ajouter à ce sujet ! »

17 juillet

Top Gun : Maverick

De Joseph Kosinski

C’était en 1986. Sur des airs de Kenny Loggins et du groupe Berlin, Tom Cruise a confirmé son statut de superstar grâce à ce rôle de pilote un peu tête brûlée, en formation à une école réservée à la crème des recrues de l’aéronavale américaine. Trente-quatre ans plus tard, Maverick est de retour, cette fois à titre d’instructeur. Dans ce film où les séquences aériennes s’annoncent encore plus vertigineuses, Tom Cruise est entouré de Jennifer Connelly, Miles Teller, Ed Harris et Jon Hamm. Joseph Kosinski (Oblivion, Only the Brave) a pris le relais du regretté Tony Scott à la réalisation.

26 juin

West Side Story

De Steven Spielberg

Lorsqu’il a terminé le tournage de cette nouvelle adaptation cinématographique de West Side Story, déjà portée à l’écran en 1961 par Robert Wise et Jerome Robbins (10 Oscars au palmarès !), Steven Spielberg a tenu à rendre hommage à ceux qui avaient fait de ce spectacle musical l’un des plus grands classiques du genre. « Nous avons chaque jour marché dans les traces de quatre géants : Leonard Bernstein, Arthur Laurents, Jerome Robbins et Stephen Sondheim, a écrit le cinéaste dans une lettre mise en ligne par la production. Pour la lumière qu’ils ont jetée sur le monde, je me sens infiniment redevable. » Rappelons qu’Ansel Elgort et Rachel Zegler reprennent les rôles de Tony et de Maria.

18 décembre

The Woman in the Window

De Joe Wright

Cette adaptation du roman à succès d’A.J. Finn aurait dû créer l’évènement l’automne dernier, mais Disney, qui a hérité de ce film grâce à l’acquisition du studio Fox, en a décidé autrement. Après des projections tests où le dénouement du film s’est révélé problématique aux yeux de plusieurs spectateurs, la sortie a été retardée de plusieurs mois, le temps de permettre au réalisateur britannique Joe Wright (Atonement, Darkest Hour) de changer le dernier acte et de tourner de nouvelles scènes. Amy Adams y incarne une agoraphobe qui ne sort pratiquement jamais de chez elle, mais dont la vie bascule quand elle est témoin d’un drame chez ses voisins d’en face. Julianne Moore et Gary Oldman sont aussi de la partie.

15 mai

Wonder Woman 1984

De Patty Jenkins

Le succès de Wonder Woman a été si retentissant en 2017 que personne ne s’étonne de ce retour. L’histoire fait un saut dans le temps pour se situer maintenant dans les années 80, avec, face à l’héroïne, deux nouveaux ennemis : Max Lord (Pedro Pascal) et Barbara Minerva/Cheetah (Kristen Wiig). Avec Patty Jenkins, qui reprend du service à la réalisation, on retrouvera cette année quatre réalisatrices à la barre de films de superhéros. Outre les trois films cités dans ce reportage, il convient de signaler Birds of Prey : And the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn (7 février), dont la réalisation est assurée par la cinéaste chinoise Cathy Yan (Dead Pigs). Du changement à Hollywood ?

5 juin

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.