Voyage

Journal de bord

Quiz

Une seule destination au Canada a été choisie dans la longue liste des 52 destinations à voir cette année, publiée par le New York Times. Laquelle ?

Réponse : 

Churchill, au Manitoba. Le choix s’explique en partie par le rétablissement de la liaison ferroviaire entre Winnipeg et Churchill, qui permettra aux touristes souhaitant limiter leurs déplacements en avion de participer la conscience plus tranquille à un safari d’observation des ours polaires.

Australie : la prudence est de mise

Bien que certaines régions aient été soulagées par quelques bonnes averses au début de la semaine, l’Australie est toujours en proie à de violents incendies de forêt qui ont déjà fait de nombreuses victimes et qui affectent la qualité de l’air dans nombre de secteurs. Toutefois, malgré le niveau d’alerte « catastrophique » toujours en vigueur, les vols vers le continent austral sont maintenus par toutes les lignes aériennes. Air Canada n’a pour l’instant émis aucune directive particulière à l’intention des voyageurs. Quant au gouvernement canadien, il recommande aux voyageurs de se tourner vers les médias locaux afin de rester au courant de l’évolution de la situation, en indiquant qu’ils doivent être prêts à faire des modifications à leur itinéraire ou même à évacuer rapidement la région. Les incendies sont surtout concentrés en périphérie des grands centres et généralement à distance des stations balnéaires.

— Pierre-Marc Durivage, La Presse

Des pierres pour témoigner du passé

L’une des plus grandes collections mondiales de météores venus de Mars, de la Lune et de la ceinture d’astéroïdes. Des minéraux de toutes les tailles. Des gemmes de toutes les couleurs. La ville de Bethel, dans l’État du Maine, abrite un tout nouveau musée minéralogique qui regroupe des centaines de témoins du passé géologique de la Terre et du Système solaire. Plusieurs activités interactives sont proposées dans ce musée destiné tant aux connaisseurs qu’aux néophytes.

— Stéphanie Morin, La Presse

Location d’auto : les pays les plus (in)abordables

Où la location de voiture revient-elle le moins cher dans le monde ? Et dans quel pays est-elle la plus onéreuse ? C’est à ces excellentes questions que l’entreprise britannique de recherche et financement d’autos d’occasion ChooseMyCar a cherché à répondre. Une liste de 100 pays a été établie, comparant les prix de location pour une semaine dans les succursales aéroportuaires d’Avis, Sixt et Hertz.

Selon les résultats, c’est en Europe du Sud que les meilleures affaires peuvent être conclues, notamment au Monténégro (54 $CAN), en Serbie (74 $) ou en Croatie (97 $). À l’autre bout du prisme, on retrouve de nombreux pays africains, dont le Bénin (1477 $) et le Ghana (1563 $). Le pays le plus cher pour la location, toujours selon cette recherche, serait le Cambodge, où le prix atteint 1566 $. 

Le Canada s’en tire honnêtement : il est classé 33e et affiche un coût hebdomadaire de 357 $. En comparaison, la location aux États-Unis paraît moins abordable (483 $), nos voisins échouant à la 57e place du classement. Soulignons que ces chiffres ne constituent pas une moyenne des tarifs de l’ensemble des agences de location dans ces marchés.

— Sylvain Sarrazin, La Presse

Un nouveau parc national aux États-Unis

Et de 62 ! La liste des parcs nationaux aux États-Unis s’est allongée, à la fin de décembre, avec la promotion du parc de White Sands, au Nouveau-Mexique, qui rejoint ainsi le cercle des joyaux naturels du pays, au même titre que le Grand Canyon ou Yosemite, par exemple. Dans le sud du pays, cette réserve naturelle, aux paysages exceptionnels, attire les amateurs de photographie et d’astronomie : des visites au clair de lune y sont régulièrement organisées par les gardiens du parc. — Violaine Ballivy, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.