L’automobile en questions

Notre collaborateur répond aux questions des lecteurs.

La succession

Je suis une jeune professionnelle qui possède la même voiture depuis 10 ans : ma fameuse Chevrolet Cobalt 2007. Bien qu’elle soit très basique, elle m’a menée du point A au point B pendant toutes ces années : peut-être que je l’aime autant puisqu’il s’agit de ma toute première voiture ? Quoi qu’il en soit, j’aimerais acquérir une nouvelle voiture qui, j’espère, survivra une décennie à son tour. Entre une Subaru Impreza, une Mini Cooper ou encore une Volkswagen Golf, que me suggérez-vous ? À titre indicatif, je parcours environ 10 000 km par an et peut-être, dans quelques années, des enfants s’y logeront derrière. J’aimerais avoir une voiture plus confortable et agréable à conduire. Mon budget est d’environ 25 000 $.

— Chanelle

Parmi vos trois propositions, la Golf apparaît comme le choix le plus homogène. Voici pourquoi. Dans un premier temps, il s’agit d’un véhicule techniquement éprouvé et fiable. Dans un second temps, les garanties associées à ce produit sont généralement supérieures à celles des deux autres produits convoités et les frais d’entretien, souvent plus raisonnables. Si tel devait être votre choix, nous vous suggérons la version familiale (SportWagen), plus polyvalente encore et susceptible de répondre encore plus adéquatement à vos besoins futurs.

Question branchée

Est-il envisageable de penser que, dans un avenir rapproché, nous pourrions remplacer le moteur à essence de notre voiture par un moteur électrique ? Par exemple sur un Volkswagen Atlas ?

— MJRF

C’est techniquement possible. Quelques automobilistes remplacent, de manière parfois un peu artisanale et à fort prix, le propulseur essence de leur véhicule par un électrique. Il apparaît fort peu probable, dans un avenir plus ou moins rapproché, qu’un constructeur automobile propose à ses clients un ensemble de composants vendus et prêts à être assemblés pour convertir l’un de ses produits actuels.

2 pour 1

Mon conjoint possède une Toyota Yaris 2009 (99 850 km) et j’ai une Nissan Versa 2012 (49 500 km). Nous n’avons pas besoin de deux autos et, annuellement, nous faisons moins de 10 000 km. Mon conjoint veut vendre son auto. Nous sommes à deux ans de notre retraite et nous nous demandons si nous devons changer la Nissan Versa maintenant ou attendre encore quelques années. De plus, est-ce qu’il serait pertinent d’opter pour un véhicule hybride rechargeable malgré notre faible kilométrage annuel ?

— Carole C

Et pourquoi ne pas conserver vos deux véhicules jusqu’à votre retraite pour pallier les imprévus et ensuite vendre les deux pour vous offrir un véhicule hybride à prise rechargeable, voire un véhicule entièrement électrique (la technologie avance à grands pas) ? Il s’agit sans doute de la solution la plus économique.

La mystérieuse

J’ai actuellement une Buick LaCrosse 2015 que j’aime bien. Elle est en location et le bail se termine en mai 2019. Je suis allé chez le concessionnaire Kia pour la voiture de ma conjointe et j’ai vu la Cadenza, qui m’a beaucoup impressionné. Le représentant voulait racheter mon bail, mais je lui ai dit que j’allais y réfléchir. Je voulais savoir ce que vous pensez de ce véhicule.

— Régis R.

Avec ses chromes et sa profusion d’accessoires, la Cadenza est impressionnante, c’est certain, mais non. Il s’agit d’un véhicule qui peine à trouver son public et qui se revend mal. À ce sujet, si vous deviez aller de l’avant et vous en procurer une, nous vous invitons à la louer et non à l’acheter. Mieux encore, nous vous suggérons, chez Kia toujours, de jeter un coup d’œil à l’Optima, plus moderne, tout aussi spacieuse et plus économique à la pompe.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.