NOËL CULTUREL BD Pour adultes

Des pages et des pages à offrir

Pour les petits et les grands, passionnés ou initiés, les étagères de librairie recèlent une foule de nouveaux albums de bandes dessinées, des nouveautés comme de nouveaux tomes à des séries. De quoi faire plaisir aux amateurs d’histoires en phylactères.

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres

Dans ce livre d’images dessinées au stylo bille, décrit comme un tour de force par la critique, Ferris raconte l’histoire d’une enfant de 10 ans, passionnée des fantômes, vampires et autres sortes de monstres. La petite veut élucider la mort de sa voisine, survivante de l’Allemagne nazie, qui s’est suicidée d’une balle dans le cœur (mais la jeune fille n’y croit pas). En plus de 800 pages, une petite brique de roman graphique, l’auteure fait voyager le lecteur dans un monde unique, conté avec talent et dans un style époustouflant. 

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, Emil Ferris, Alto, 39,95 $

LA Charge émotionnelle et autres trucs invisibles 3

Il s’agit là du troisième volet de la série de l’auteure française Emma, qui s’est démarquée en publiant sur les réseaux sociaux ses planches devenues virales sur la charge mentale, ce fardeau des femmes qui doivent toujours penser à tout dans le foyer. Cette fois, elle parle de la charge émotionnelle – qu’elle dépeint comme « le pendant affectif de la charge mentale » –, mais aussi du consentement, de la retraite et de la police, notamment. 

La charge émotionnelle et autres trucs invisibles 3, Emma, Massot, 26,95 $

Culottées

Avec ses « Culottées », la bédéiste Pénélope Bagieu a redonné à des femmes extraordinaires une place de choix dans des livres où il n’est question que d’elles, de leurs exploits et de leurs destins incroyables. De la femme à barbe à Joséphine Baker en passant par des actrices, des autrices, des femmes politiques et des scientifiques… Les deux tomes de sa série sont maintenant offerts en version poche, plus pratique pour lire dans le bus, le métro et n’importe où ailleurs. 

Culottées, format poche, Pénélope Bagieu, Gallimard, Folio BD

Le guide du mauvais père

À offrir aux papas, mais pas seulement. Guy Delisle continue d’aborder la paternité avec son humour et son autodérision. Le père qui dérange ses enfants pendant les devoirs, le père qui leur apprend les bêtises, mais aussi qui leur inculque la triche pendant les jeux en famille. En toute simplicité, Guy Delisle réussit aussi bien avec cette série qu’avec les percutants Shenzhen, Pyongyang ou S’enfuir.

Le guide du mauvais père, tome 4, Guy Delisle, Delcourt, 15,95 $

Zviane au Japon

La bédéiste et musicienne québécoise en a sorti des albums d’histoires en images, depuis ses débuts au tournant des années 2000. Cette fois, elle revient avec un carnet de voyage amusant qui relate le tout et le rien de son passage au Japon. Ses observations toujours amusantes sur la gastronomie, les paysages ainsi que sur les coutumes nippones permettent au lecteur d’en apprendre sur le pays, le tout à travers les yeux candides de Zviane. 

Zviane au Japon, Zviane, Pow pow, 16,95 $

Pénis de table

L’auteur s’est demandé comment les hommes vivaient la sexualité à notre époque et dépeint dans cette BD sans tabous ce qui se passe vraiment dans leur tête lorsqu’il est question de sexe. Pour ce faire, à la manière d’une expérience sociale, il a réuni de vrais témoignages, après avoir formé un groupe de sept hommes d’horizons différents qu’il a rencontrés mensuellement pendant six mois. Les conversations sont transposées en images dans ce livre graphique.

Pénis de table, Cookie Kalkair, Mécanique générale, 26,95 $

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.