La différenciation pédagogique : pour la réussite de tous

De plus en plus utilisée dans les établissements d’enseignement privés, la différenciation pédagogique est une approche qui permet au personnel enseignant d’accroître la motivation des élèves et de favoriser leur réussite scolaire. Mais de quoi s’agit-il au juste ?

Les experts s’entendent aujourd’hui pour dire que tous les élèves d’une classe ont des champs d’intérêt, des expériences, une maturité, des connaissances préalables, des compétences et des styles d’apprentissages variés. La différenciation pédagogique se veut donc une démarche qui permet de tenir compte des différences et des besoins des étudiants afin de les amener à développer leur plein potentiel.

Une approche centrée sur l’élève

Au cours des dernières années, plusieurs chercheurs et pédagogues se sont penchés sur le concept de la différenciation pédagogique. Les points de vue varient d’un expert à l’autre, mais il y a un lien commun : l’élève doit se trouver au cœur des apprentissages, pour valoriser ses forces et pour soutenir sa motivation à apprendre. Le Conseil supérieur de l’éducation du Québec propose notamment la définition suivante : «  la pédagogie différenciée est une démarche qui met en œuvre un ensemble diversifié de moyens d’enseignement et d’apprentissage pour permettre à des élèves d’âges, d’origines, d’aptitudes et de savoir-faire hétérogènes d’atteindre par des voies différentes des objectifs communs et, ultimement, la réussite éducative  ».

Des stratégies variées

Comme les élèves ont des besoins variables et apprennent de manières différentes, la différenciation pédagogique tente de relever ce double défi à l’aide de stratégies variées. Bien que plusieurs modèles de différenciation pédagogique existent, cette dernière s’articule généralement autour des trois ou quatre axes suivants :

Les contenus : ce que l’élève doit apprendre.

Les structures : l’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation.

Les processus : les activités qui permettent à l’étudiant de comprendre l’apprentissage visé.

Les productions : le moyen par lequel les élèves montrent ce qu’ils ont appris et ce qu’ils peuvent accomplir.

Dans tous les cas, il importe de souligner que la différenciation pédagogique ne consiste pas à un enseignement individualisé pour chaque élève. Cette approche permet plutôt à chacun d’apprendre à sa manière, et de faire la démonstration de ses savoirs et du développement de ses compétences.

Une multitude de possibilités

La différenciation pédagogique se révèle une approche flexible et proactive fondée sur des choix et des options. Sa mise en œuvre offre donc de multiples possibilités d’enseignement différencié. Sur le plan du contenu, l’enseignant peut, par exemple, sélectionner différentes ressources didactiques (livre, film, document numérique, etc.) selon les champs d’intérêt des élèves et les inviter à effectuer des choix. Pour le processus, il peut entre autres utiliser des activités à plusieurs niveaux qui permettent à tous les élèves d’aborder les mêmes notions et habiletés essentielles, mais en fonction d’un degré de soutien ou de complexité adapté. Au niveau de la production, l’enseignant peut notamment donner aux élèves le choix de moyens pour démontrer leur apprentissage (rédiger un travail écrit, faire une présentation orale, monter un spectacle de marionnettes, créer une murale éducative, etc.).

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.