Connaissez- vous le Programme Aspirant- Moniteur ?

Votre adolescent rêve de travailler un jour comme moniteur dans un camp d’été ? Inscrivez-le au Programme Aspirant-Moniteur (PAM) de l’Association des camps du Québec (ACQ).

Une formation officielle de l’ACQ

Le Programme Aspirant-Moniteur (PAM) est une formation certifiée par l’Association des camps du Québec (ACQ). Il s’adresse généralement aux adolescents de 15 à 17 ans qui souhaitent travailler comme moniteur dans un camp la saison suivante ou dès l’âge de 17 ans. Il consiste en une formation de 200 heures habituellement répartie sur quatre semaines au cours des sessions régulières de camp. Dans la province, une vingtaine de camps certifiés offrent le PAM reconnu par l’ACQ.

Un apprentissage complet

Durant la formation, les aspirants-moniteurs sont formés de manière à toucher à tous les aspects de la vie de camp. Ils abordent entre autres les thèmes suivants : 

Les techniques d’animation

La gestion de groupe

Le rôle, les responsabilités et les tâches du moniteur

Le développement de l’enfant

Le choix et la planification des activités

La sécurité et la prévention

Les techniques de premiers soins (formation certifiée de 8 heures)

Le travail collectif

La vie en forêt

Le PAM comprend également un stage pratique obligatoire d’une durée d’au moins 50 heures. Celui-ci permet aux aspirants-moniteurs de mettre tout de suite en application ce qu’ils ont appris lors de la formation en s’intégrant dans un groupe d’enfants, tout en étant supervisés par un moniteur qui possède de l’expérience.

Un atout pour trouver un emploi d’été

En plus de se révéler une expérience enrichissante, le PAM permet aux jeunes d’acquérir des compétences pertinentes dans le domaine de l’animation, grâce à des apprentissages pratiques et théoriques afin qu’ils puissent devenir de bons moniteurs en camps de vacances, en camps de jour, en classe-nature ou dans d’autres programmes d’animation destinés aux enfants. Il leur facilitera donc la vie quand viendra le moment de trouver un emploi d’été. Chaque année, les camps certifiés recrutent en effet plus de 2 500 moniteurs pour leurs établissements à travers le Québec. Par ailleurs, sachez que les parents qui inscrivent leurs adolescents à un tel programme peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt provincial et fédéral.

Plusieurs accréditations reconnues

À la fin du programme, les jeunes participants ayant réussi les examens pratiques et théoriques reçoivent la certification du Programme Aspirant-Moniteur remise par l’ACQ. Ils obtiennent également une certification en premiers soins. Certains camps qui offrent le PAM permettent aussi aux stagiaires de décrocher simultanément leur Diplôme d’aptitudes à la fonction d’animateur (DAFA), remis par le Conseil québécois du loisir (CQL) et reconnu par l’ensemble des principales organisations œuvrant dans le secteur du loisir. Ces attestations permettent aux jeunes de répondre aux exigences d’un employeur potentiel. Elles représentent une façon très efficace de se démarquer dans ce milieu et de rehausser son curriculum vitae.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.