Tennis  Coupe Rogers

Si près du but

Félix Auger-Aliassime pourra quitter Toronto la tête haute.

Le Québécois, 133e joueur mondial, n’a peut-être pas connu le long parcours dont certains rêvaient, mais il a de nouveau montré qu’il était déjà capable de tenir tête à des hommes.

Auger-Aliassime s’est incliné au deuxième tour de la Coupe Rogers, hier à Toronto. Le Russe Daniil Medvedev, 68e au monde, l’a emporté 3-6, 6-4, 7-6 (7).

Au soir de son 18e anniversaire de naissance, Auger-Aliassime est donc passé près de s’offrir en cadeau une place au troisième tour. Ce cadeau venait toutefois avec un rendez-vous contre l’Allemand Alexander Zverev, deuxième tête de série et no 3 mondial. C’est le prochain défi qui attend Medvedev.

Avec une victoire, Auger-Aliassime serait devenu le plus jeune joueur à aligner deux victoires en Masters 1000 depuis un certain Rafael Nadal, en 2004.

Ayant atteint le deuxième tour, Auger-Aliassime engrangera 45 points et devrait gagner quelques échelons au classement, puisqu’il n’avait aucun point à défendre après avoir raté l’édition 2017 de la Coupe Rogers.

Shapovalov passe

L’Ontarien Denis Shapovalov a battu l’Italien Fabio Fognini 6-3 et 7-5, hier, atteignant le troisième tour de la Coupe Rogers.

Le favori local a prévalu en 81 minutes, grâce notamment à neuf as et quatre bris. Shapovalov est 26e au monde, Fognini 14e. Le match a commencé après plusieurs heures de retard en raison de la pluie et a été interrompu au cours de la première manche.

Shapovalov a obtenu trois bris en deuxième manche, comblant un retard de 0-4.

Âgé de 19 ans, Shapovalov n’a pas caché sa déception quand il a appris que son match était déplacé sur le court secondaire, même si cela a peut-être joué en sa faveur au bout du compte.

« Je sais que plusieurs amis devaient venir m’encourager et que plusieurs partisans avaient hâte de me voir sur le court central, a dit Shapovalov, qui a grandi à Richmond Hill, en Ontario. Malheureusement, la pluie a forcé les organisateurs à déplacer mon match. J’étais un peu déçu. »

« Mais la foule a été incroyable et m’a beaucoup aidé. Je ressentais l’énergie en raison de la configuration plus intime, et je crois aussi que ç’a dérangé Fognini vers la fin. » — Denis Shapovalov

Son prochain rival sera le Néerlandais Robin Haase, tombeur du Russe Mikhail Youzhny, 7-5 et 6-2.

Raonic casse

Un autre Ontarien, Milos Raonic, a baissé pavillon 7-6 (4), 4-6 et 6-1 contre une vedette montante, Frances Tiafoe. L’Américain a fait fi des 20 as de Raonic.

Tiafoe est 41e au classement mondial, une douzaine de rangs derrière le Canadien.

« J’ai simplement mal joué, a admis Raonic. Je me pressais trop au service, je ne prenais pas le temps nécessaire et j’étais trop prévisible.

« Et [Tiafoe] a élevé son jeu d’un cran. Il a bien joué. »

Plus tôt hier, le quadruple champion Novak Djokovic a défait l’Ontarien Peter Polansky 6-3, 6-4.

Djokovic, qui a décroché son quatrième titre à Wimbledon le mois dernier, a décoché sept as et n’a jamais fait face à une balle de bris.

Djokovic, l’ex-no 1 mondial, est la neuvième tête de série à Toronto. Il a remporté la Coupe Rogers pour la dernière fois en 2016.

Ce n’était que le deuxième affrontement entre les vétérans, leur premier en neuf ans. Le Serbe avait battu Polansky à leur seul match précédent, à la Coupe Rogers en 2009.

Polansky, qui est âgé de 30 ans, s’est hissé au 110e échelon mondial en juin, mais il a entamé le tournoi au 121e rang.

Stanislas Wawrinka, John Isner, Ilya Ivashka, Stefanos Tsitsipas et le finaliste à Wimbledon Kevin Anderson ont aussi atteint le troisième tour.

Fin de parcours pour Nestor et Pospisil

Du côté du double, le duo canadien composé de Daniel Nestor et de Vasek Pospisil a subi l’élimination dès le premier tour à la suite d’un revers de 6-7 (6), 6-2 et 10-6 au super bris d’égalité contre les Espagnols Feliciano López et Marc López.

Âgé de 45 ans, Nestor accrochera sa raquette en septembre à la suite de la Coupe Davis. Il aura participé à la Coupe Rogers à 30 reprises depuis sa première présence en 1989, à l’âge de 16 ans.

Del Potro déclare forfait

L’Argentin Juan Martín del Potro s’est retiré du tournoi en raison d’une blessure au poignet gauche. Del Potro, troisième tête de série, devait affronter Haase en matinée. Youzhny l’a remplacé dans le tableau principal. « Je suis désolé pour mes partisans à Toronto, mais je dois me retirer du tournoi puisque mon poignet gauche a besoin de quelques jours de repos. J’espère vous revoir l’an prochain à Montréal ! », a écrit del Potro sur son compte Twitter officiel. Del Potro a aussi précisé, dans son message original en espagnol, qu’il reprendrait ses activités au Masters de Cincinnati, qui se déroulera du 11 au 19 août.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.