Résultats

Uber perd 1,2 milliard de dollars au troisième trimestre

Uber a limité ses pertes au troisième trimestre et publié lundi un chiffre d’affaires meilleur qu’attendu, mais la plateforme de réservation de voitures avec chauffeur (VTC) n’a pas réussi à rassurer les investisseurs.

Le leader des VTC a perdu 1,2 milliard de dollars de juillet à septembre, soit près de 200 millions de plus que l’année dernière. Son titre était en baisse de plus de 5 % lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York.

« Nos résultats ce trimestre démontrent la profitabilité croissante de notre activité de courses avec chauffeur », a pourtant assuré Dara Khosrowshahi, le patron du groupe, dans le communiqué de résultats.

Le déficit est en partie causé par des dépenses exceptionnelles liées aux rémunérations en actions distribuées aux employés à l’occasion de l’arrivée d’Uber à Wall Street.

Le chiffre d’affaires a grimpé à 3,8 milliards, en hausse de 30 %, et il est supérieur aux estimations des analystes qui le voyaient à 3,7 milliards.

La plateforme compte désormais 101 millions d’utilisateurs actifs mensuels (+ 26 %) et elle a réalisé 1,77 milliard de courses sur les trois mois, soit 31 % de plus qu’il y a un an.

Mais elle peine à convaincre le marché qu’elle peut parvenir à la rentabilité depuis son entrée chaotique en Bourse, début mai.

Ses coûts totaux sont passés de 3,7 milliards de dollars il y a un an à près de 5 milliards sur le trimestre écoulé, notamment à cause des dépenses en marketing pour rester le leader du secteur malgré la concurrence d’autres sociétés comme Lyft.

L’entreprise a supprimé plus de 1200 emplois depuis juillet dans le marketing, l’ingénierie, mais aussi dans son service de livraison de repas Uber Eats et les services de technologies de voitures autonomes.

Uber Eats a rapporté 645 millions de dollars, soit un bond de 64 % en un an. Son service de fret progresse fortement aussi, de 78 %, à 218 millions.

« L’application de fret n’a que deux ans, mais plus de 50 000 transporteurs l’ont utilisée à ce stade », se félicite le groupe.

Mais le transport des personnes reste le cœur de métier d’Uber et représente l’essentiel de ses revenus, mais cette activité ne croît plus aussi vite qu’avant.

Le montant brut des réservations pour les VTC, l’argent qu’Uber reçoit avant de payer les chauffeurs et d’autres dépenses comme les péages, s’est élevé à 12,6 milliards, en hausse de 20 % sur un an.

Revue boursière

Des records pour les trois principaux indices

Les principaux indices de la Bourse de New York ont terminé à des niveaux inédits lundi, entraînés par un regain d’optimisme sur le front commercial au moment où les résultats d’entreprises et les indicateurs reflètent la bonne tenue de l’économie américaine. Les investisseurs ont été encouragés par les signaux positifs concernant les négociations entre Washington et Pékin. Les résultats trimestriels des entreprises américaines sont aussi meilleurs que prévu, tout comme les derniers chiffres sur l’emploi aux États-Unis. — Agence France-Presse

Bausch Health hausse ses prévisions

Bausch Health Companies a revu à la hausse ses prévisions de profits et de revenus, tout en affichant une perte de 49 millions US pour son plus récent trimestre. La société pharmaceutique s’attend désormais à ce que son chiffre d’affaires annuel s’établisse entre 8,475 milliards US et 8,625 milliards US, alors que ses prévisions précédentes visaient la fourchette comprise entre 8,40 milliards US et 8,60 milliards US. La perte par action de Bausch Health pour le plus récent trimestre s’est chiffrée à 0,14 $US, ce qui se compare à une perte de 350 millions US, ou 1,00 $US par action, pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. Sur une base ajustée, Bausch a engrangé un bénéfice net trimestriel de 425 millions US, contre 403 millions US au troisième trimestre de 2018. — La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.