Techno

Apple plonge dans la 5G

Un an après ses compétiteurs, notamment Samsung et Huawei, Apple a présenté mardi ses premiers téléphones compatibles avec la 5G. Quatre téléphones, de l’iPhone 12 mini à 669 $ à l’iPhone 12 Pro Max à partir de 1549 $, peuvent maintenant se connecter à cette technologie présentée par le PDG d’Apple, Tim Cook, comme « une nouvelle ère » lors du lancement tenu en ligne.

La 5G promise par Apple peut aller jusqu’à 4 gigabits par seconde, « dans des conditions idéales », avec une latence et une bande passante inégalées, et une compatibilité avec les ondes millimétriques, les plus porteuses. Au Canada, trois importants fournisseurs, Rogers, Bell et Telus, offrent un réseau 5G depuis janvier dernier, essentiellement dans les grandes villes.

Comme tous les nouveaux venus, le modèle intermédiaire présenté mardi, l’iPhone 12, qui sera vendu 979 $ à partir du 23 octobre, dispose d’une nouvelle puce, l’A14 Bionic. Elle utilise un processeur de 5 nanomètres, « une première au monde » assure Apple, contenant 11,8 milliards de transistors et « 50 % plus rapide » que ses compétiteurs.

Afin de limiter la consommation de données qui peut exploser avec la 5G et épargner la durée de la pile, on a mis au point un mode appelé Smart Data qui retombe sur les réseaux LTE au besoin.

Modèles réduits

Pour ceux qui souhaiteraient un écran plus petit que 6,1 pouces, on a annoncé un modèle réduit, l’iPhone 12 mini avec écran de 5,4 pouces. Comme c’est devenu la norme depuis deux ans, on a réservé les capacités les plus impressionnantes à la gamme supérieure, les iPhone 12 Pro et Pro Max. Ce dernier est doté d’un écran de 6,7 pouces, le plus grand jamais offert sur un téléphone par Apple, et de trois caméras arrière : un très-grand-angle et un grand-angle de 12 mpx, et un téléobjectif avec zoom optique x4.

Lors de la présentation, on a longuement insisté sur la capacité unique de ces téléphones de capter et d’éditer de la vidéo en haute définition, Dolby Vision HDR. On a également utilisé la technologie du Lidar introduite dans l’iPad Pro l’an dernier pour permettre une meilleure gestion de la réalité virtuelle et de la photographie en faible luminosité.

On a par ailleurs annoncé une nouvelle conception de l’écran des téléphones, appelée Super Retina XDR, qui offre une résolution de 460 ppp et 1200 nits de luminosité. Une nouvelle méthode de fabrication du verre appelée Ceramic Shield assurerait en outre une résistance six fois supérieure aux chutes. L’endos des iPhone 12 est maintenant magnétique, une fonction appelée MagSafe qui permet notamment de coller facilement chargeurs, étuis et support de voiture.

Dans un autre registre, on a présenté la deuxième génération du haut-parleur intelligent d’Apple, le HomePod Mini. Ce modèle réduit est vendu presque trois fois moins cher que la version originale, soit 129 $, et est équipé de la puce S5 dont sont dotées les Apple Watch de cette série.

Les annonces du jour ont semblé décevoir les investisseurs alors que l’action a clôturé à 121,10 $US, en recul de 2,7 %.

Revue boursière

Recul des marchés

Les marchés nord-américains ont fini dans le rouge, mardi, après la publication par plusieurs grandes entreprises cotées de leurs résultats du troisième trimestre, dans un marché doutant qu’un vaccin fiable contre le coronavirus soit offert prochainement.

— Agence France-Presse et La Presse Canadienne

Rectificatif

Club de golf

Dans l’article « Zones agricoles : autre tuile pour les terrains », publié le 13 octobre, il aurait fallu écrire que sur les 281 terrains de golf du Québec, 105 se trouvent en zone agricole et non 115. Nos excuses.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.