Sensations fortes

7 manèges parmi les plus fous au monde

Les mains moites et le cœur qui s’emballe; les manèges nous permettent de vivre des sensations fortes et de montrer qu’on n’a pas froid aux yeux. Voici quelques suggestions extrêmes aux quatre coins du globe pour mettre notre courage à l’épreuve.

The Insanity, Las Vegas (États-Unis) 

Suspendus dans le vide depuis la Stratosphere Tower, à 275 m d’altitude, des bras mécaniques s’activent. On y tournoie à toute vitesse pour atteindre une force centrifuge de 3 g, écrasant la poitrine et les poumons. Le siège s’incline à 70 degrés pour nous faire regarder directement dans le vide. Une vue à couper le souffle – littéralement – de Las Vegas en contrebas.

Stealth, Thorpe Park (Angleterre) 

Une voix annonce le départ. Cinq lumières s’allument une à une. C’est le décompte, puis au feu vert… le wagon de la montagne russe est propulsé à une vitesse de 130 km/h en seulement 1,9 seconde vers une pente vertigineusement abrupte. On tourne brusquement à 90 degrés et on redescend tout aussi vite. Puis, c’est fini. Quelques secondes de pure adrénaline.

Formula Rossa, Abu Dhabi (Émirats arabes unis) 

Il faut enfiler des lunettes de protection – semblables à celles utilisées lors des sauts en parachute – avant de monter à bord de la montagne russe la plus rapide du monde. Au coup d’envoi, la chaîne de bolides est propulsée à la vitesse fulgurante de 240 km/h en moins de 5 secondes, traversant ensuite une série de boucles et de vrilles tout aussi extrêmes.

Slingshot, Orlando (États-Unis) 

Ce manège du parc Magical Midway est le « plus grand lance-pierre du monde ». Attaché à un harnais dans les profondeurs d’un volcan, on est catapulté à toute vitesse à près de 122 m d’altitude. Après avoir été étouffé par 5 g de force centrifuge, on vit un bref moment d’apesanteur, suspendu au-dessus de la magnifique ville d’Orlando.

Takabisha, Fujiyoshida (Japon) 

Ça commence dans le noir. En deux secondes, on est éjecté hors du tunnel à 100 km/h vers une série de boucles et d’inversions. Mais ce n’est que le réchauffement. Grimpant lentement une pente de 43 m, le wagon avance inévitablement vers la chute la plus inclinée au monde… un angle inconcevable de 121 degrés – plus abrupt que si on tombait en ligne droite!

Zumanjaro Drop of Doom, Jackson Township (États-Unis) 

Attaché à un harnais, les jambes dans le vide, on est hissé par un mécanisme jusqu’à 126,5 m d’altitude – la plus haute tour semblable au monde. Depuis les airs, même les montagnes russes voisines ont l’air minuscules. Puis, c’est la chute. En 6 secondes, on franchit l’équivalent de 41 étages à 145 km/h. Cœurs fragiles s’abstenir.

Giant Canyon Swing, Glenwood Springs (États-Unis) 

Le pendule colossal du parc d’aventure Glenwood Caverns se balance à 396 m au-dessus de la rivière Colorado. En compagnie de trois autres braves, on y bascule à une vitesse de 80 km/h, alternant entre la vue du ciel et celle des ravins loin en contrebas…

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.