55

Alexandar Georgiev a connu le match de sa vie, hier soir, ayant totalisé 55 arrêts pour aider les Rangers de New York à vaincre les Maple Leafs de Toronto 4-1. Georgiev est devenu le septième gardien de l’histoire des Rangers à stopper 50 tirs ou plus dans une partie. Henrik Lundqvist a réussi l’exploit l’an dernier.

— Associated Press

Patinage de vitesse Courte piste

Boutin gagne l’or à Turin

La Québécoise Kim Boutin a obtenu sa première médaille d’or individuelle de la saison, hier, en s’imposant sur 1000 m à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de Turin, en Italie. Le moment crucial de la course a été un dépassement qui a permis à Boutin de se retrouver en tête avec deux tours à faire. L’argent est allé à la Sud-Coréenne Min Jeong Choi et le bronze, à la Québécoise Alyson Charles. Chez les hommes, le Québécois Steven Dubois a récolté le bronze sur 1000 m, derrière les Sud-Coréens Dae Heon Hwang et Ji Won Park. Le relais mixte canadien a par ailleurs décroché l’argent : Boutin, Courtney Sarault, Charles Hamelin et Samuel Girard ont terminé derrière la Russie.

— La Presse canadienne

Basketball  NBA

Une promotion pour Boucher

Les Raptors de Toronto ont annoncé hier avoir accordé un contrat à un volet au Québécois Chris Boucher. Les termes de l’entente n’ont cependant pas été dévoilés. À titre de joueur autonome, l’ailier fort de 6 pi 10 po avait accepté en octobre dernier une offre à deux volets des Raptors. Il a depuis fait la navette entre le grand club et les Raptors 905, l’équipe affiliée de la G League. Boucher a maintenu une moyenne de 3,9 points, 1,8 rebond et 5,6 minutes de jeu en 16 matchs avec les Raptors cette saison. En 23 matchs dans l’uniforme des Raptors 905, le Montréalais a récolté en moyenne 27,6 points, 11,1 rebonds et joué 33,5 minutes par match. Âgé de 26 ans, Boucher avait auparavant obtenu un contrat à deux volets avec les Warriors de Golden State.

— La Presse canadienne

Hockey  LNH

Carlyle perd son emploi

Traversant une séquence misérable, les Ducks d’Anaheim ont annoncé le congédiement de l’entraîneur-chef Randy Carlyle, hier. Les Ducks ont perdu sept matchs de suite ; ils ont également subi 19 revers à leurs 21 dernières parties. Leurs quatre dernières victoires ont été acquises à l’étranger – l’équipe n’a pas gagné à Anaheim depuis le 12 décembre. Les Ducks vont tenter de se relever mercredi, à domicile, contre les Canucks de Vancouver. Le directeur général Bob Murray remplacera Carlyle derrière le banc jusqu’à la fin de la saison. Carlyle est l’entraîneur-chef comptant le plus de victoires (384) dans l’histoire des Ducks. Il était notamment en poste quand l’équipe a remporté la Coupe Stanley, en 2007.

— Associated Press

Golf Pro-Am de Pebble Beach

Mickelson stoppé par l’obscurité

Phil Mickelson était sur le point de mettre la main sur son cinquième trophée à Pebble Beach, hier, quand la température s’est mise en travers de son chemin. Les activités ont été interrompues en raison de la pluie, si bien que le golfeur de 48 ans n’a pu concrétiser sa victoire. Il sera de retour sur les verts ce matin pour disputer les deux derniers trous du parcours. Mickelson a comblé un important retard pour prendre une avance de trois coups (- 18). La ronde finale a commencé une heure plus tard que prévu en raison du mauvais temps, et les joueurs ont attendu deux heures supplémentaires, jusqu’à ce que le soleil revienne. Mickelson souhaitait terminer sa ronde malgré l’obscurité, mais Paul Casey a dit qu’il n’était pas en mesure de voir le 16e trou. À l’issue de la ronde non complétée par tous les joueurs, Scott Stallings figurait au deuxième rang (- 15), en compagnie de Casey. Le Canadien Adam Hadwin occupait le 18e rang provisoire (- 8).

— Associated Press

Patinage artistique  Championnat des Quatre continents

Chock et Bates causent la surprise

Les Américains Madison Chock et Evan Bates ont fait sensation en remportant l’épreuve de danse sur glace du Championnat des Quatre continents de patinage artistique, hier à Anaheim, en Californie. Chock et Bates, deuxièmes après le programme court, ont signé le meilleur programme libre et ils se sont imposés avec un total de 207,42 points. Ils ont devancé deux duos canadiens, Kaitlyn Weaver et Andrew Poje (203,93), ainsi que Piper Gilles et Paul Poirier (202,45). L’autre surprise de cette dernière journée de compétition est la déroute des grands favoris, les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue. Les vice-champions du monde de 2018, dauphins des Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, ont sombré dans le programme libre et plongé à la quatrième place finale (201,66).

— Agence France-Presse

Patinage de vitesse Longue piste

Blondin s’est bien ressaisie

La Canadienne Ivanie Blondin a obtenu la médaille d’argent au départ en groupe des Championnats du monde par distance individuelle en patinage de vitesse sur longue piste, hier à Inzell, en Allemagne. Blondin s’est retrouvée impliquée dans une collision au 10e tour, ce qui a eu pour effet de sortir la Québécoise Valérie Maltais de la course. Blondin s’est vite remise sur patins et elle a rejoint le peloton, se détachant au dernier tour avant d’être dépassée dans la dernière ligne droite. Elle a fini derrière la Néerlandaise Irene Schouten, tandis que la Russe Elizaveta Kazelina a mis la main sur le bronze ; Maltais a dû se contenter de la 23e place. Le Québécois Antoine Gélinas-Beaulieu a par ailleurs enregistré son temps le plus rapide de la saison, bon pour une huitième place sur 1500 m. Le Néerlandais Thomas Krol a été couronné, devant le Norvégien Sverre Lunde Pedersen et le Russe Denis Yuskov.

— La Presse canadienne

Rectificatif

François Hamelin

Dans l’article « L’épreuve la plus dure de ma vie », publié hier, il a été incorrectement écrit que l’ancien patineur de vitesse François Hamelin était le frère aîné de Charles Hamelin. François a 32 ans et Charles, 34. Nos excuses.

Tennis Fed Cup

Le Canada au tour suivant

Bianca Andreescu a propulsé le Canada en éliminatoires du groupe mondial de la Fed Cup, hier à Bois-le-Duc, en s’imposant 6-4 et 6-2 contre la Néerlandaise Arantxa Rus.

La native de Mississauga, 70e joueuse mondiale, n’a eu besoin que d’une heure et neuf minutes pour battre Rus, classée 150e, et procurer un coussin de 3-0 aux Canadiennes contre les Pays-Bas.

Andreescu a fait fi des deux bris qu’elle a subis en première manche pour terminer le match avec trois bris.

La prochaine étape se déroulera en avril. Le Canada ne s’était pas qualifié pour les éliminatoires de la Fed Cup depuis 2015.

Andreescu, 18 ans, avait battu Richel Hogenkamp samedi, avant un gain de la Montréalaise Françoise Abanda.

« J’ai essayé de tout donner sur le terrain, a dit Andreescu. Je crois avoir bien réussi ce week-end. »

Gabriela Dabrowski et Rebecca Marino ont ensuite eu raison de Bibiane Schoofs et Demi Schuurs, 2-6, 7-5 et 12-10, dans un match de double sans incidence.

« Je suis tellement fière des filles, a dit la capitaine de l’équipe canadienne, Heidi El Tabakh. Nous savions que ça n’allait pas être facile, mais elles se sont entraînées fort pendant toute la semaine. Elles étaient prêtes. »

Andreescu a grimpé au classement à un rythme remarquable en début de saison, remportant 16 matchs sur 18, dont la finale du Challenger de Newport Beach, en Californie, il y a deux semaines.

Elle était 152e mondiale à la fin de décembre.

— La Presse canadienne

GROUPE MONDIAL PREMIER TOUR République tchèque 2, Roumanie 3 France 3, Belgique 1 Allemagne 0, Biélorussie 4 Australie 3, États-Unis 2

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.