Rectificatif

La cote de l’album Zaroff

Une erreur s’est glissée dans notre rubrique BD publiée hier. L’album Zaroff, de Sylvain Runberg et François Miville-Deschênes, aurait dû être accompagné d’une cote de deux étoiles et demie, et non pas quatre étoiles. Toutes nos excuses.

FLASHES

Ça fait jaser

Ces personnalités font parler d’elles pour le meilleur ou pour le pire. Tour d’horizon des nouvelles d’ici ou d’ailleurs qui animeront les conversations autour de la machine à café.

ÇA FAIT JASER

Jay-Z et la NFL s’associent

L’agence de divertissement Roc Nation, fondée et dirigée par Jay-Z, a signé une entente d’affaires « pour le divertissement et la justice sociale » avec la Ligue nationale de football (NFL), rapportent des médias américains. Le partenariat accorde au promoteur un rôle de consultant pour les spectacles de la mi-temps du Super Bowl. Roc Nation s’impliquera également dans la campagne de militantisme de la ligue, par la création de programmes d’aide pour les collectivités démunies. La NFL a été fortement critiquée pour son manque d’engagement social ces dernières années. Particulièrement depuis 2016, lorsque des joueurs ont protesté contre la brutalité policière envers la communauté noire en déposant un genou au sol durant l’hymne national. Colin Kaepernick, premier footballeur à avoir fait le geste, est depuis devenu la bête noire de la ligue. Jay-Z a manifesté publiquement son soutien au joueur. Le partenariat avec l’influent rappeur pourrait être une tentative de redorer le blason de la NFL, qui compte dans ses rangs 75 % de joueurs afro-américains.

— Marissa Groguhé, La Presse

Ça fait jaser

Des films d’Almodóvar, Loach et Varda au FNC

Le plus récent film de Pedro Almodóvar, Douleur et gloire, qui a conquis la critique à Cannes et valu le prix d’interprétation masculine à l’acteur fétiche du cinéaste espagnol, Antonio Banderas, sera présenté au 48e Festival du nouveau cinéma (FNC),  en octobre. D’autres longs métrages remarqués à Cannes et à Berlin figurent parmi les premiers titres annoncés au programme de l’événement montréalais, dont Sorry We Missed You de Ken Loach, Le daim de Quentin Dupieux, le documentaire Varda par Agnès de la regrettée cinéaste Agnès Varda, Zombi Child de Bertrand Bonello et Synonymes de Nadav Lapid (Ours d’or à la dernière Berlinale). The Twentieth Century du Québécois Matthew Rankin, adaptation très libre des journaux intimes de l’ancien premier ministre Mackenzie King, concourra pour le tout nouveau prix décerné par la Fédération internationale de la presse cinématographique à un premier long métrage. — Frédéric Murphy, La Presse

ÇA FAIT JASER

Engagements maintenus pour Placido Domingo en Europe

En dépit des allégations d’inconduite sexuelle dont fait l’objet Placido Domingo, les maisons d’opéra européennes maintiennent les engagements du célèbre ténor pour l’instant. Sur le Vieux Continent, où l’interprète espagnol cumule 19 engagements d’ici novembre 2020 selon son site web, aucune salle n’a annulé l’un de ses concerts annoncés en réaction à l’article de l’Associated Press rapportant des allégations de harcèlement sexuel et d’inconduite sexuelle s’étalant sur des décennies. De ce côté-ci de l’Atlantique, le Philadelphia Orchestra et le San Francisco Opera ont annoncé l’annulation des prestations du ténor prévues à leur calendrier. Le Los Angeles Opera, dont Placido Domingo est le directeur général depuis 2003, a pour sa part ouvert une enquête à la suite de la parution de l’article.

— Associated Press

ÇA FAIT JASER

Déclaré coupable en Suède, A$AP Rocky évite la prison

Un tribunal suédois a déclaré A$AP Rocky coupable de voie de fait pour son rôle dans une bagarre survenue le 30 juin dernier, à Stockholm. Le tribunal a déclaré que le rappeur américain ainsi que deux de ses gardes du corps avaient « agressé la victime en la frappant et en lui donnant des coups de pied alors qu’elle était allongée au sol ». Per Lennerbrant, le juge principal, a déclaré lors d’une conférence de presse que « les preuves dans l’affaire [étaient] complexes ». La victime, Mustafa Jafari, 19 ans, a été frappée à l’arrière de la tête avec une bouteille, mais « il n’a pas été établi par qui », a déclaré le magistrat, ajoutant que « cela a[vait] influé sur l’analyse de la gravité du crime ». Les trois accusés éviteront ainsi la prison. Ils ont été condamnés à une peine d’emprisonnement avec sursis et devront payer une indemnité totale de 12 500 couronnes (1729 $) à la victime. — La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.