Tennis  Tournoi de Stuttgart

Raonic atteint les quarts

Le Canadien Milos Raonic a accédé aux quarts de finale à Stuttgart, en Allemagne. L’Ontarien, sixième tête de série, a évincé le Français Jo-Wilfried Tsonga 6-4, 6-7 (5) et 7-6 (1) au deuxième tour de ce tournoi sur gazon, hier. Le puissant cogneur a dominé Tsonga 24-15 au chapitre des as. Il a préservé les quatre balles de bris qu’il a offertes à son adversaire. Raonic, finaliste à Stuttgart l’an dernier, affrontera le Hongrois Márton Fucsovics en quarts de finale. Ce dernier a surpris le Géorgien Nikoloz Basilashvili 6-7 (4), 6-2 et 7-5 hier. Par ailleurs, le Québécois Félix Auger-Aliassime, septième tête de série, a rendez-vous avec le Français Gilles Simon au deuxième tour, aujourd’hui.

— La Presse canadienne

Finale de la NBA

Les Warriors ont des raisons d’être motivés

Oakland — Stephen Curry a énoncé quelques sources de motivation évidentes pour les Warriors de Golden State dans leur quête de forcer la tenue d’un septième match en finale de la NBA.

Gagner pour un coéquipier blessé, Kevin Durant, et l’emporter lors du tout dernier match disputé à l’Oracle Arena.

« Protéger notre terrain, nous nourrir de l’énergie de notre public, jouer pour K et essayer de prolonger notre saison, a dit Curry. Il y a beaucoup de choses où puiser. Nous serons prêts. »

Les Warriors ont gagné la finale en 2015, en 2017 et en 2018.

Les Raptors ont la chance de remporter le premier championnat de leur histoire. Dans les quatre grandes ligues nord-américaines, aucun club canadien n’a tout raflé depuis 1993, quand les Blue Jays de Toronto ont remporté la Série mondiale et le Canadien de Montréal, la Coupe Stanley.

Toronto mène la série 3-2, grâce notamment à deux victoires à Oakland.

« Je pense que les deux équipes excellent sur la route, et ce, depuis le début de la saison. Les deux clubs sont coriaces et devant une foule adverse, il faut l’être encore plus. »

— Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors

Kevin Durant a annoncé sur Instagram, hier, avoir été opéré à la suite d’une rupture d’un tendon d’Achille.

Durant s’est blessé tôt au deuxième quart, lundi soir, dans le cinquième match de la série. Il revenait au jeu après plus d’un mois d’absence en raison d’ennuis à un mollet.

« Plus bruyants que jamais »

Klay Thompson s’attend à beaucoup d’énergie des partisans, vu le contexte. Sans oublier l’histoire de 47 saisons de l’Oracle Arena.

« Je m’attends à ce que les gens soient plus bruyants que jamais, a dit Thompson. En particulier à la suite de la blessure de Kevin, en transposant sa nature combative. Il le mérite pour tout ce qu’il a donné à l’équipe, à l’organisation. Il n’y aurait pas de bannières de champions sans lui. »

Curry et Thompson ont brillé dans le cinquième match, touchant la cible 19 fois sur 44 en jeu continu, incluant 12 en 27 pour les tirs de trois points.

« Nous voulons diminuer le nombre d’occasions qu’ils ont, a dit Nurse. Je pense qu’il faut les contrer davantage en transition. Ils ont réussi plusieurs paniers de cette façon. »

Draymond Green a six fautes techniques en séries éliminatoires – une de plus lui vaudrait une suspension. Si les Warriors l’emportaient ce soir, le septième match serait présenté dimanche à Toronto.

Green a récolté 10 points, 10 rebonds et 8 passes lors du cinquième match. Kawhi Leonard, lui, totalise 710 points depuis le début des séries éliminatoires.

« C’est un joueur qui est au rendez-vous lors des grands moments. Ce n’est pas pour rien qu’il a été nommé le joueur par excellence [lors de la finale de 2014, avec les Spurs de San Antonio], a dit Curry au sujet de Leonard. Il crée des jeux qui rapportent. Il a évidemment bonifié son jeu depuis ce temps, il est tellement dynamique à l’attaque. Il faut toujours le surveiller. »

Sarah McLachlan chantera le Ô Canada ce soir, tandis que le Star-Spangled Banner sera confié à Pat Monahan, du groupe Train.

Raptors c. Warriors, ce soir (21 h) à Oakland

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.