Emballages Carrousel

Le double défi de l’innovation et de la croissance

Emballages Carrousel est en croissance et doit ouvrir un nouvel entrepôt, le mois prochain, pour répondre à la demande de ses clients commerciaux et institutionnels. « Les défis ne manquent pas et nous faisons des gestes pour rester le leader dans notre domaine au Canada », résume Brigitte Jalbert, présidente de la PME de Boucherville.

Cette croissance en accéléré s’inscrit dans la stratégie de diversification des activités de l’entreprise, fait valoir la présidente, âgée de 54 ans. « On a revu notre planification stratégique et notre logistique, souligne-t-elle. Nous sommes loin de l’emballage traditionnel. Nous nous affichons comme un distributeur de solutions d’emballage totalement adaptées. » À titre d’exemple, Brigitte Jalbert souligne que cette stratégie a permis d’« élargir l’offre » aux clients. « On leur vend même de la machinerie d’emballage », ajoute-t-elle.

Le nerf de la guerre, l’innovation

Brigitte Jalbert, qui a pris le relais de son père Denis, mort il y a deux ans, perpétue la tradition d’innovation. « Il m’a toujours répété qu’il ne faut pas avoir peur de se démarquer, évoque-t-elle avec émotion. Il disait aussi que si on cesse d’avancer, on va stagner, faire du surplace. C’est ça, le défi, garder le momentum si on veut continuer sur notre lancée. » Elle est arrivée dans l’entreprise à l’âge de 22 ans, en 1986, après avoir fait ses études universitaires en gestion.

Brigitte Jalbert insiste sur l’importance de bien s’entourer et d’avoir des employés qui sont aussi ses alliés. « Quand nos clients entrent chez nous, ils nous en font la remarque, dit-elle. Ça se sent et c’est comme ça que j’ai grandi dans l’entreprise fondée par mon père. » Il y a le climat de travail, et il y a aussi la qualité des 13 000 produits conçus par les équipes de travail, à Boucherville. « Nous contribuons au succès de nos clients, dit-elle. Nous les conseillons. Ils nous demandent, en retour, de leur fabriquer de beaux emballages. Ça va des sacs à pain en papier aux tartes aux pacanes en passant par les portes de garage et même les produits de tourbe ! »

Pour l’heure, il n’est pas question de prendre de l’expansion à l’extérieur du Québec, souligne la présidente. « On est pas mal occupés comme on est là, dit-elle, mais je ne dis pas que c’est impossible. » Elle ne cache pas que des concurrents ont « souvent » fait des approches pour faire l’acquisition de la PME. « Nous ne sommes pas à vendre, annonce-t-elle de nouveau. Notre chiffre d’affaires est en hausse constante, on a embauché des employés et avec l’ouverture d’un nouvel entrepôt à Boisbriand, notre capacité d’entreposage sera de 300 000 pi2. » Enthousiaste, elle ajoute que l’entreprise est « partie pour la gloire » et qu’elle est bien fière de sa nouvelle image de marque.

Le truc du patron

Pour soutenir sa croissance, la direction de l’entreprise a recruté de « grosses pointures », aime préciser la présidente. « On est allés chercher des spécialistes, entre autres en marketing et en ressources humaines, énumère-t-elle. Notre entreprise a grossi et il s’imposait de bien s’entourer. » Comme elle se plaît à le répéter, Brigitte Jalbert a vu à ce que les nouveaux venus « travaillent en équipe et dans un climat harmonieux ». « Il n’y a pas de gros ego dans notre entreprise, c’est un critère d’embauche, soulève-t-elle. On veut que tout le monde ait du plaisir à travailler, c’est ce qui fait notre identité et notre force. »

L’entreprise en bref

Année de création : 1971

Siège social : Boucherville (usine et entrepôt), entrepôts à Québec, Drummondville et Boisbriand (ouverture en avril)

Nombre d’employés : 315

Chiffre d’affaires : 140 millions

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.