À la découverte de notre terroir

Un parcours gourmand 100 % québécois

Avec son territoire immense et le savoir-faire de producteurs qui ont su en tirer le meilleur, le Québec est un lieu d’une richesse inouïe sur le plan gourmand. Prêts pour le périple ? Suivez-nous !

Le savoir-faire à l’honneur

Du champ à la table

D’abord, rendez-vous en pleine campagne pour faire la connaissance de producteurs aussi allumés que passionnés. Les encourager, c’est soutenir l’économie d’ici, penser à l’environnement et… combler nos papilles gustatives. Et si vous ne pouvez rouler des kilomètres pour aller sur place, une visite à l’épicerie permet de mettre la main sur mille et un trésors de la province.

Montérégie

Notre virée débute à La Bêlerie de Cowansville, dont les produits sont offerts dans certains Metro. L’entreprise a été mise sur pied par un couple qui a quitté ses deux emplois à Montréal pour se vouer à l’élevage d’agneaux brassicoles. Les animaux y sont en partie nourris de drêche, un résidu d’orge issu du brassage de la bière, récupéré auprès de microbrasseries locales. Non seulement écologique, cette pratique permet aussi de produire une viande d’un goût exceptionnel et légèrement plus grasse. Il est ainsi plus facile de parvenir à une cuisson parfaite et d’obtenir une chair tendre et juteuse.

Sur le gril

Profitez de la saison du barbecue pour découvrir cette viande. Cuisinez-la par exemple sous forme de burger. Avec sa sauce tahini, ses aubergines marinées et son origan frais, celui-ci a des airs méditerranéens. Ou tournez-vous vers les côtelettes, et préparez une marinade aux notes estivales de zestes de citron et d’herbes fraîches qui donnera du goût à la viande et qui, du même coup, l’attendrira.

Conseils du boucher

Parce que sa chair est tendre et qu’elle cuit rapidement, l’agneau est le roi des brochettes. Vous pouvez couper des cubes (d’environ 3 centimètres) à partir du gigot, de l’épaule ou du filet, ou faire préparer ceux-ci par votre boucher Metro.

Les Laurentides

À la Fromagerie d’Oka, on veille à ce que les traditions soient soigneusement préservées, et la confection du Saint-Paulin en témoigne bien. À l’origine, ce fromage était fait par les moines trappistes de Saint-Paulin (d’où son nom) qui l’affinaient dans les caves des monastères. Fabriqué dans les règles de l’art, il présente une ravissante croûte jaune parfaitement lisse sous laquelle se cache une pâte semi-ferme au goût léger et velouté de beurre. Sa douceur a de quoi plaire aux papilles des enfants, ce qui en fait un bon passe-partout à toujours avoir sous la main.

Au menu

S’il fait très bonne figure tel quel sur un plateau de fromages, le Saint-Paulin est polyvalent, car il peut être utilisé dans toutes sortes de recettes vite fait bien fait (après tout, l’été, qui aime se casser la tête ?). Il pourrait par exemple vous accompagner lors de vos barbecues en famille ou entre amis. Il suffira alors de le faire fondre sur vos grillades en toute fin de cuisson. En pique-nique, il se glisse facilement dans les sandwichs les plus traditionnels (et se révèle divin dans le classique jambon-beurre !) ou dans ceux qui sortent un peu plus des sentiers battus, comme ce burrito. Coupé en petits morceaux, il s’ajoute aussi très bien dans les salades garnies de pommes et de noix.

Mariage heureux

Pour accompagner ce Saint-Paulin, et pour faire honneur à la région d’où il provient, essayez l’une des bières de la Microbrasserie Dieu du Ciel ! située à Saint-Jérôme. Les notes fruitées et la légèreté de la Blanche aux fleurs d’hibiscus ou de la Solstice d’été aux framboises s’accorderont particulièrement bien au fromage.

Estrie

Active depuis 1912 (oui, plus d’un siècle !), Canards du Lac Brome se spécialise dans le canard de Pékin reconnu pour sa chair tendre et savoureuse. Toutes ces années, l’entreprise a développé une vision où le souci de qualité n’a fait que croître, tout comme l’attention portée au respect des animaux et de l’environnement. En parallèle, la confiance des consommateurs a elle aussi grandi, si bien qu’au fil du temps, la gamme de produits s’est grandement élargie et diversifiée.

En vedette cet été

Présentant un large éventail de possibilités, cette viande qu’on avait autrefois tendance à associer à des plats réconfortants et aux saisons froides a maintenant tout pour voler la vedette dans nos menus estivaux. Le canard effiloché déjà cuit peut être incorporé à une salade, et la poitrine fumée fera des hors-d’œuvre aussi délicieux que surprenants, roulée tout simplement dans des tranches de concombres, de l’avocat et des fruits des champs. Bref, un minimum d’effort pour un maximum d’effet ! Pas le temps de cuisiner ? Les saucisses de Canards du Lac Brome se déclinent de toutes sortes de façons pour tous les goûts. Il suffit de les faire griller 10 minutes sur le barbecue à intensité moyenne, sans les piquer ni les faire bouillir au préalable.

À la découverte des îles et des rives

Prendre le large

Suivre le courant du fleuve Saint-Laurent, explorer ses îles et ses rives, c’est voguer de surprise en surprise, toutes plus exquises les unes que les autres. La proximité de cette étendue marine confère un caractère unique aux aliments qui y sont produits.

Chaudière-Appalaches

L’histoire de la Fromagerie de l’Île-aux-Grues met en lumière la créativité et la résilience de la population de cette île située au large de Montmagny. Il y a plus de 100 ans, à une époque où les liaisons avec la terre ferme étaient moins fréquentes, voire inexistantes durant les longs mois d’hiver, les habitants de l’île devaient transformer eux-mêmes le lait produit sur leur territoire afin de ne pas le perdre. C’est également pour une question de conservation que cette fromagerie artisanale, l’une des plus importantes du genre au Canada, s’est mise à élaborer les cheddars vieillis qui font aujourd’hui sa renommée.

Un monde de nuances et de finesse

En plus d’exceller dans la confection de cheddars vieillis de six mois à deux ans, du plus doux au plus corsé (parfaits pour réaliser ces simplissimes brochettes), la fromagerie a aussi développé une expertise unique dans la fabrication de fromages fins. Parmi ceux-ci, son Canotier de l’Isle, inspiré d’une recette ancestrale, révèle un goût de noisette et des notes fruitées, tandis que son Cheval Noir de l’Isle, avec une croûte cendrée, présente une pâte demi-ferme à la texture fondante.

Charlevoix

Depuis longtemps reconnu comme l’une des destinations incontournables de la province, le village de Baie-Saint-Paul, situé entre fleuve et montagnes, est aussi un lieu de prédilection pour les épicuriens en quête de découvertes. Depuis 1998, la Microbrasserie Charlevoix fait preuve d’une grande créativité en signant des bières d’inspiration belge qui ont de quoi plaire aux plus grands amateurs de cette boisson houblonnée. Pas surprenant de retrouver leurs produits, comme la Session IPA, au menu de plusieurs restaurants. Avec ses notes florales et ses pointes d’agrumes, cette bière présente un équilibre parfait. Servez-la avec cette pizza qui met en vedette un autre joyau du secteur, soit la Tomme d’Elles de Charlevoix, un fromage aux doux arômes floraux.

Bas-Saint-Laurent

Les Herbes salées du Bas-du-Fleuve prouvent que ce sont parfois les idées les plus simples et authentiques qui se révèlent les plus épatantes. Découlant d’une tradition ancienne, ce mélange est fait à partir de fines herbes et de légumes cultivés à la ferme qui sont finement hachés, puis macérés. C’est en 1979 que Jean-Yves Roy a repris l’entreprise familiale située à Sainte-Flavie et commercialisé la recette de sa mère.

La touche magique

Comme le mélange est haut en saveur, il suffit d’en ajouter une toute petite quantité à une recette pour profiter de ses parfums. Son côté salé rehausse quant à lui n’importe quel plat. Dans une soupe, un mijoté, une omelette, du riz : vous pouvez en mettre partout ! Dans la marinade de cette recette de côtelettes de porc, il se combine à du yogourt, du jus de citron et de la fleur d’ail pour donner du goût aux côtelettes de porc et leur conférer une tendreté hors du commun. Et tant qu’à être dans le Bas-du-Fleuve, profitez-en pour découvrir la gamme proposée par duBreton, une entreprise qui ose faire les choses différemment. En effet, en adoptant des pratiques qui vont bien au-delà des normes de l’industrie porcine, duBreton parvient à offrir un porc savoureux sans nuire au bien-être des animaux et à l’environnement.

Au cœur de l’innovation

L’art de la transformation

La richesse gourmande québécoise est aussi façonnée par les entreprises situées dans ses différents centres urbains. Celles-ci se surpassent en matière de savoir-faire et de créativité, se vouant à fabriquer des produits transformés qui dépassent les plus hautes normes de qualité. Pleins feux sur quelques-uns de ceux-ci.

Montérégie

Prochaine destination : Saint-Hyacinthe, pour faire un arrêt chez Brasseurs du monde. Cette entreprise fondée en 2011 s’est vite taillée une place de choix dans le monde des microbrasseries grâce à sa large variété de près de 30 bières régulières et à son souci du travail bien fait. Qu’il s’agisse des grands classiques (blondes, blanches, rousses, etc.) ou de propositions plus audacieuses, comme celles infusées aux fruits ou d’assemblages élevés en barriques, toutes les bières sont faites à partir d’ingrédients 100 % naturels.

L’apéro sur un plateau

Remplissez le verre de chacun de vos invités d’une bière de leur choix, puis servez-leur un plateau garni de fromages – provenant également de Montérégie – en accompagnement. Pour une expérience réussie, misez sur un plateau bien équilibré offrant un choix de fromages de différents types. Ici, les notes de noisette et de beurre salé du fromage Tête dure côtoient la texture douce et coulante du brie Le Connaisseur, les accents suisses de l’Emmental de Riviera et le côté rustique du Douanier.

Laval

Chez Fantino & Mondello, la charcuterie est reine ! Du jambon à la pancetta, en passant par la saucisse, le salami, le pepperoni, le chorizo et bien plus encore, il y en a pour les papilles les plus conservatrices comme pour les plus aventureuses. Depuis 1977, l’entreprise se voue de génération en génération à la fabrication de produits dans la plus pure tradition italienne. La qualité est donc toujours au rendez-vous, car seuls des ingrédients de première qualité entrent dans les recettes. Les charcuteries sont aussi séchées dans les règles de l’art afin de laisser le temps faire son œuvre.

Un monde de possibilités

Au chapitre de la charcuterie, il est facile de sortir des sentiers battus. Il s’agit d’emprunter la voie de l’inventivité en garnissant par exemple une soupe froide de type gaspacho de rondelles de chorizo préalablement grillées ou bien de troquer l’habituel bacon d’une salade César par de belles tranches de pancetta. Mais quand l’envie d’un bon vieux classique se fera sentir, ce sous-marin et sa généreuse garniture vous feront rêver ! Pas de pepperoni à votre portée pour le préparer ? Il sera tout aussi délicieux avec des tranches de capicollo au poivre noir ou encore de salami de Gênes.

Laval

À la redécouverte du veau

L’une des missions de la Famille Fontaine consiste à offrir aux Québécois du veau d’une qualité irréprochable. Pour les trois frères Fontaine, tout a commencé à la fin des années 80 quand, ayant eu la piqûre en travaillant à la ferme d’un voisin, ils ont décidé de mettre sur pied leur propre entreprise. Plus de 30 ans plus tard, ils ont admirablement relevé le défi, étant devenus l’un des chefs de file du secteur en élevant leurs animaux en suivant des principes d’agriculture responsable, tant sur le plan de l’empreinte écologique que du bien-être animal.

La délicatesse de son goût et la tendreté de sa chair font du veau une viande facile à cuisiner au quotidien. Profitez d’une belle journée pour le mettre au menu de votre souper sur la terrasse. En moins de 10 minutes, ces médaillons seront prêts à passer du barbecue à votre assiette. Pour faire quelque chose d’encore plus raffiné, mais sans vous compliquer la vie, arrosez chaque morceau d’un peu de beurre à l’échalote.

Outaouais

On termine ce voyage à travers le Québec sur une note chocolatée avec Rochef Chocolatier. L’entreprise située à Gatineau fait le bonheur des becs sucrés depuis plus de 10 ans avec sa gamme de produits qui inclut notamment des tablettes de chocolat noir, au lait et au caramel salé, ainsi que des amandes, des canneberges séchées et des bleuets séchés et enrobés de chocolat.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.