25

Kawhi Leonard a marqué 25 points, mais les Raptors de Toronto ont été corrigés par le même écart, 126-101, hier soir à Cleveland. Il s’agit de la deuxième parmi les pires défaites des Raptors cette saison, avec la dégelée subie par 25 points à Philadelphie le 22 décembre. Six jours plus tard, ils ont été battus par 29 points à Orlando.

— La Presse canadienne

Incroyable mais vrai !

Cachotteries

Il y a des choses qui ne se démoderont jamais, comme le bon vieux truc de la balle cachée…

La Presse

Ski para-alpin  Coupe du monde de La Molina

Turgeon deuxième en Espagne

Après un mois à l’écart des compétitions, Frédérique Turgeon était de retour en piste, hier à La Molina, en Espagne, pour entamer la dernière ligne droite de la saison de Coupe du monde de ski para-alpin. La Québécoise, qui visait un podium, a réglé son objectif dès sa première tentative en remportant la médaille d’argent au slalom géant debout. Turgeon, de Candiac, a été constante dans ses deux manches pour enregistrer un temps combiné de 1 min 47,53 s. « Ça s’est très bien passé ! Je voulais vraiment décrocher une autre médaille en Coupe du monde et, de l’obtenir dès le premier jour, c’est super encourageant », a-t-elle fait savoir. Turgeon a été devancée par la Française Marie Bochet (1 min 42,50 s). C’est l’Allemande Anna-Maria Rieder (1 min 49,77 s) qui a pris le troisième rang.

— Sportcom

Soccer Espagne

Le Real Madrid rapatrie Zidane

Le Real Madrid a confirmé hier que Zinédine Zidane avait accepté une offre pour remplacer l’entraîneur Santiago Solari ; il sera en poste jusqu’en juin 2022. Zidane a mené le Real à trois conquêtes consécutives de la Ligue des champions, de 2016 à 2018, avant de quitter le club à la fin de la dernière saison avec encore deux ans à écouler à son contrat. Il avait aussi guidé l’équipe au championnat de la Liga, en 2017. Le Real Madrid est en eaux troubles après avoir subi coup sur coup deux revers face au FC Barcelone et un autre contre l’Ajax d’Amsterdam la semaine dernière, l’éliminant à la fois de la Copa del Rey et de la Ligue des champions. La chaîne télévisée espagnole La Sexta a été la première à rapporter le retour de Zidane. L’annonce officielle a été faite après la réunion du conseil d’administration du club, hier.

—  Associated Press

Soccer Brésil

Coutinho n’est plus

L’attaquant brésilien Coutinho, qui a gagné la Coupe du monde de soccer en 1962 et qui était considéré par le légendaire Pelé comme son partenaire de jeu favori, est mort à l’âge de 75 ans. Le Santos FC a annoncé le décès de Coutinho, né Antonio Wilson Vieira Honório, sur Twitter, hier. L’équipe a mentionné qu’il avait rendu l’âme chez lui et que ses funérailles auraient lieu au stade Vila Belmiro. La cause du décès n’a pas immédiatement été dévoilée. En janvier, il avait été transporté à l’hôpital en raison d’une pneumonie et il souffrait également de diabète. Coutinho a inscrit 370 buts avec Santos et il formait un redoutable duo en compagnie de Pelé, auteur de 1091 buts. Les deux hommes ont joué ensemble de 1958 à 1967, remportant au passage plusieurs championnats. En raison de nombreuses blessures, Coutinho n’a disputé que 15 matchs internationaux avec le Brésil, touchant la cible à six reprises.

— Associated Press

Course automobile  Formule 1

Un point pour le meilleur tour

Pour plus de suspense, la Formule 1 innovera en 2019 en revenant à une vieille recette : accorder un point supplémentaire, dès le Grand Prix d’Australie dimanche, à l’auteur du meilleur tour en course. Ce point bonus ne sera toutefois accordé que si le pilote auteur du meilleur tour en course termine également dans les 10 premiers de l’épreuve et ne fait pas l’objet d'une pénalité. Ce point supplémentaire ira non seulement au pilote, mais aussi à son écurie pour le Championnat du monde des constructeurs. « Cela signifie que 21 points supplémentaires seront accordés au cours de la saison », indique le promoteur de la Formule 1 dans un communiqué, soit autant qu’il y a de courses inscrites au calendrier. L’année dernière, le Finlandais Valtteri Bottas, de l’écurie Mercedes, a réussi le plus grand nombre de meilleurs tours (7).

— Agence France-Presse

Cyclisme  Paris-Nice

Houle se sacrifie

Hugo Houle a connu une excellente course, hier, en prenant le 17e rang de la deuxième étape du Paris-Nice. Malgré un incident survenu à un coéquipier d’Astana à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée, il a terminé à seulement 5 secondes du gagnant, le Néerlandais Dylan Groenewegen. « Ç’a été une bonne journée pour moi ! J’ai été dans le groupe de tête tout au long de la course et l’équipe obtient un autre bon résultat », a affirmé Houle à la suite de cette épreuve de 165,5 km qui s’est finie à Bellegarde. Houle avait pour mandat d’aider son coéquipier espagnol Luis León Sanchez à conserver sa place dans le peloton de tête. Le cycliste de Sainte-Perpétue n’a d’ailleurs pas hésité à se sacrifier pour son équipe, ce qui a permis à Sanchez de participer au sprint final et de terminer l’étape au sixième échelon.  Après deux étapes, c’est Groenewegen qui est meneur au classement général. Le Polonais Michal Kwiatkowski (+ 12 secondes) et Sanchez (+ 13 secondes) sont deuxième et troisième tandis que Houle (+ 25 secondes) est 19e. Celui-ci sera de retour sur les routes françaises dès aujourd’hui avec la présentation de la troisième étape. Les cyclistes parcourront alors les 200 kilomètres qui séparent Cepoy et Moulins.

— Sportcom

Athlétisme

La Russie toujours suspendue

La suspension sur la scène internationale imposée à l’athlétisme russe dans la foulée d’un scandale de dopage restera en vigueur jusqu’à l’analyse des données du laboratoire antidopage de Moscou, processus qui pourrait mener à la réintégration du pays avant les Mondiaux de cette année.

Le responsable du groupe de travail de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) sur la Russie, Rune Andersen, a déclaré qu’il attendait que l’Agence mondiale antidopage (AMA) ait terminé l’analyse des données du laboratoire de Moscou au cœur des dissimulations de dopage.

L’IAAF demande également à la Russie de couvrir les coûts des années d’enquêtes sur le dopage.

Andersen a précisé que la levée de la suspension « pourrait se faire avant, pourrait être après » les Mondiaux, qui auront lieu à Doha, au Qatar, du 27 septembre au 6 octobre. Il a ajouté que « l’AMA s’est engagée à transmettre en priorité [les données] à l’unité [d’intégrité de l’athlétisme] ».

Cette unité juge les dossiers de dopage en athlétisme.

Tout retour de l’équipe russe aux Mondiaux nécessiterait que les autorités russes poursuivent leur coopération forcée avec l’AMA.

L’AMA a réintégré l’agence antidopage russe l’année dernière à condition que le pays fournisse ses données de laboratoire d’ici la fin de 2018. La Russie n’a pas respecté ce délai, mais les autorités à Moscou ont finalement donné accès aux responsables de l’AMA en janvier. 

Il y a plus de 1,5 million de fichiers, ce qui fait de l’analyse un processus long, bien que l’AMA ait déclaré que cela pourrait être terminé le mois prochain.

Après cela, l’AMA demande à la Russie de remettre les échantillons de dopage stockés des athlètes pour des tests supplémentaires si les données montrent que leurs cas ont été dissimulés.

L’IAAF est la seule fédération de tous les sports majeurs à maintenir sa suspension envers la Russie.

Elle est en vigueur depuis novembre 2015, mais l’IAAF a permis à des dizaines de Russes de concourir en tant qu’athlètes neutres.

— Associated Press

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.