Boîte techno

Hydro-Québec et Mercedes-Benz s’allient pour développer la batterie de demain

Hydro-Québec a annoncé la semaine dernière une association avec le groupe automobile allemand Mercedes-Benz afin d’accélérer la R-D entourant des batteries pour véhicules électriques à électrolyte solide, une technologie très prometteuse qui pourrait remplacer le lithium-ion des batteries actuellement en circulation au courant de la prochaine décennie. Un des avantages d’un électrolyte solide est qu’il permettrait de stocker jusqu’à 70 % plus d’énergie pour un poids comparable, et jusqu’à 40 % plus d’énergie dans un volume identique à celui du lithium-ion. On pourrait donc voir des véhicules électriques plus légers et plus performants, ou capables de parcourir une plus grande distance, sans recourir à de plus grosses piles. « Ce partenariat nous permettra de mettre à l’essai rapidement de nouveaux matériaux en conditions d’utilisation réelles, afin d’accélérer le cycle de développement et d’apporter des réponses aux préoccupations des constructeurs automobiles », résume Karim Zaghib, directeur général du Centre de recherche en électrification des transports et stockage d’énergie d’Hydro-Québec, par communiqué.

Le chiffre du jour

2035

Il s’agit de l’année où les automobiles à moteur thermique pourraient être totalement interdites de circulation au Royaume-Uni, selon une législation proposée la semaine dernière, qui devancerait ainsi de cinq ans l’objectif initial de 2040.

Le constructeur québécois Felino est de retour

Dévoilé en grande pompe au Salon de l’Auto de Montréal en 2014, le super coupé sportif CB7 du pilote de l’ancien coureur automobile devenu entrepreneur Antoine Bessette s’est également avéré un succès commercial. À tel point que Felino, la société qu’il dirige, vient d’officialiser la production d’un second coupé, baptisé CB7R.

La supersportive de Terrebonne est animée par un V8 de 6,2 litres produisant 525 chevaux, une puissance suffisante pour propulser la bête de 0 à 100 km/h en seulement 2,9 secondes. Beaucoup d’efforts ont été faits pour alléger le CB7R, en recourant notamment à de nombreux matériaux composites, dont la fibre de carbone. Son poids à vide est de 1150 kg (2500 lb), répartis moitié-moitié sur ses deux essieux. C’est bon pour un rapport poids-puissance de 2 kg par cheval-vapeur…

Les intéressés ont intérêt à se dépêcher. Ce véhicule à la silhouette unique sera produit en seulement 10 exemplaires, chacun vendu à un prix de détail démarrant à 275 000 $US. À ce prix, Felino offre de mouler le baquet du conducteur sur mesure pour ce dernier. Le constructeur de Terrebonne compte également commercialiser une édition allégée et plus performante de ce modèle, appelée CB7+, plus tard cette année.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.