Mieux-être

Escapade à Mont-Saint-Hilaire

L’équipe du Strøm Spa Nordique, qui compte déjà des installations à L’Île-des-Sœurs et à Sherbrooke, a célébré la semaine dernière la réouverture de ses installations à Mont-Saint-Hilaire. Après avoir acquis ce spa en 2014, le Strøm a dû composer avec un incendie majeur qui a détruit une grande partie des lieux à la fin de 2016. Le tout a donné l’occasion de complètement reconstruire le bâtiment d’accueil et le bistro, tout en agrandissant l’aménagement du terrain situé au pied du mont Saint-Hilaire. En plus de plusieurs bains chauds et froids, des saunas et bains vapeur, le spa compte une grande piscine, une yourte de détente, une station d’exfoliation au sel, une salle de détente plongée dans le noir avec chaises infrarouges et une grande salle panoramique avec vue sur la montagne.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

MODE

Des bijoux qui font saliver

Les livres, émissions et blogues de cuisine connaissent toujours un énorme succès. Il n’est donc pas étonnant que des créatrices s’inspirent de la nourriture pour fabriquer des bijoux.

Parures rafraîchissantes

Quoi de plus naturel pour les sœurs Geneviève et Sofie Dumais, des Perles Rares, que de créer des bijoux inspirés de gourmandises, puisqu’elles travaillent toutes les deux à la pâtisserie Sweet Isabelle de la rue Fleury. Leurs créations sont réalisées à partir d’images imprimées sur du plastique et ensuite découpées. Les boucles d’oreilles limonade rose, popsicles ou pastèques sont parfaites pour l’été, alors que les petits radis ont un aspect franchement sympathique.

Gourmands et sucrés

Lauranne Cambacérès, de Chez Laurette Bijoux gourmands & vintage, navigue dans un univers rose bonbon aux couleurs pastel. De son côté, Julie Leduc, de Bijoux sucrés La Fée Gourmande, privilégie une approche plus réaliste. Les deux créatrices aux univers très similaires sculptent toutes les deux leurs bijoux à la main dans la pâte polymère, généralement appelée pâte Fimo. Beignets, macarons, cupcakes, biscuits, meringues, etc., elles offrent une ribambelle de sucreries toutes plus appétissantes les unes que les autres. Les duos de colliers pour mère et fille créés par Lauranne, avec un gâteau complet pour maman et une part de gâteau pour fillette, sont particulièrement irrésistibles.

Dans une bulle

Arrivée de France pour étudier le génie biotechnologique, Rehana Nandjee a non seulement décidé de s’installer ici, mais elle a aussi procédé à une réorientation assez radicale. Depuis 2015, elle se consacre à temps plein à la création de bijoux en bulles de résine. Dans de petits moules en forme de bulles, elle coule de la résine en enfermant à l’intérieur des douceurs (comme des fruits, avocats, sushis ou bonbons) en pâte polymère. Les différentes étapes de la confection d’un collier gourmand peuvent exiger d’une à deux semaines.

Plexi pop

Depuis l’automne 2017, Julie Lauzon se consacre uniquement à son entreprise, Lilipop. En plus de sa boutique Etsy, elle offre ses produits dans plus de 40 points de vente au Canada. Elle a travaillé de nombreuses années dans le domaine des enseignes en plexiglas avant d’avoir l’idée d’utiliser les retailles de ses grands projets pour créer des petites pièces comme des bijoux et des épinglettes. Elle est l’une des seules créatrices au Québec à utiliser la technique de coupe et de gravure au laser. Parmi ses créations, on trouve des conserves de sirop d’érable, du maïs soufflé ou en épi, ainsi que des fruits aux couleurs acidulées.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.