Trucs du métier

Machine à laver qui ne tourne pas rond

On se retrouve bien souvent dépourvu face à un pépin du quotidien. Parfois, le problème est moins grave qu’en apparence ; il s’agit de pouvoir en déterminer correctement la source. Des ouvriers et des réparateurs ont accepté de livrer leurs secrets.

Qui n’a pas déjà entendu sa machine à laver « cogner » ? C’est désagréable à l’oreille, mais c’est aussi la source de problèmes qui peuvent être franchement coûteux. Bref, il faut résister à la tentation de trop remplir la cuve et faire attention de bien redistribuer les vêtements. « Quand c’est trop lourd, ça travaille sur la cuve, elle force et ça se met à cogner, nous explique Daniel Beaulé, propriétaire de Services 2000 Électroménagers. L’effet gyroscopique va avoir un impact sur le bras qui tient la cuve, et ce dernier va devoir compenser, ce qui pousse les composantes à tordre. Et quand c’est tordu, ça ne se redresse pas. »

Pour les machines à chargement frontal, le problème le plus fréquent vient de la pourriture qui se forme dans le joint d’étanchéité. « Vaut mieux laisser la porte ouverte pour laisser évacuer l’humidité, suggère M. Beaulé. Aussi, il faut prendre soin de sortir les vêtements de la laveuse aussitôt le cycle terminé. Parce que remplacer le joint de caoutchouc peut coûter au-delà de 100 $, c’est donc facile à prévenir. » Daniel Beaulé suggère par ailleurs de nettoyer la machine à laver une fois par mois, sinon quelques fois par année, avec du vinaigre blanc lors d’un cycle de nettoyage régulier sans vêtements. « Deux tasses de vinaigre par mois permettent de tuer les développements microbiens avant qu’ils ne fassent des dégâts », soutient celui qui répare des électroménagers depuis près de 20 ans.

Enfin, il faut prendre au sérieux les recommandations des manufacturiers quant au choix de savon à laver. « Utilisez du savon à haute efficacité dans un appareil à haute efficacité, martèle M. Beaulé. Le savon régulier mousse trop et n’est pas conçu pour ces appareils. Les excès de mousse font travailler l’appareil plus longtemps pour éliminer le savon, ce qui n’est d’abord pas très écologique, mais il peut ensuite se former des dépôts de calcaire qui peuvent endommager le roulement de la cuve interne, ce qui peut nécessiter une réparation coûteuse. Suivez les recommandations du manufacturier pour connaître la quantité de savon à utiliser et ne vous fiez pas nécessairement au format des contenants fournis, lesquels sont parfois beaucoup trop grands. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.