Transactions d’initiés

Le patron de Vidéotron vend du Québecor

Le grand patron de Vidéotron vient de vendre pour 6,7 millions de dollars d’actions de Québecor.

Jean-François Pruneau a vendu un bloc de 203 100 actions la semaine dernière. Il a obtenu un prix unitaire oscillant entre 33 $ et 34 $, selon ce qu’indiquent des documents déposés auprès des autorités boursières.

Jean-François Pruneau a été nommé président et chef de la direction de Vidéotron l’an passé. Il a pris la relève de Manon Brouillette qui avait quitté son poste à la fin de 2018. Vidéotron est la principale filiale de Québecor. L’action de Québecor a touché un sommet de 34 $ le mois dernier à Toronto.

Voici quelques autres transactions récentes qui ont retenu notre attention.

Trois administrateurs achètent du Hexo

Trois membres du conseil d’administration d’Hexo viennent d’acheter de gros blocs d’actions du producteur de cannabis de l’Outaouais. Vincent Chiara, Nathalie Bourque et Michael Munzar ont acheté au total pour plus de 375 000 $ d’actions de l’entreprise entre le 27 décembre et le 7 janvier. Le titre d’Hexo a perdu plus de 80 % de sa valeur depuis son sommet du printemps dernier. L’action a touché un creux de 1,62 $ la semaine dernière.

Un dirigeant achète du Alithya

Un membre de la haute direction d’Alithya vient d’acheter pour près de 50 000 $ d’actions de l’entreprise québécoise spécialisée en transformation numérique des organisations. Robert Lamarre, vice-président principal et chef de la direction informatique, a acheté un bloc de 12 730 actions le 27 décembre. L’action d’Alithya s’est appréciée de plus de 35 % depuis son plancher atteint au début de décembre.

Un patron vend du CN

Un haut dirigeant du CN vient de vendre pour près de 750 000 $ d’actions du transporteur ferroviaire montréalais. Keith Reardon, premier vice-président de la chaîne d’approvisionnement, produits de consommation, a vendu un bloc de 6295 actions le 23 décembre. Le titre du CN est en hausse de 10 % depuis son plancher atteint en octobre.

Dix acheteurs chez Rogers Sugar

Une dizaine de dirigeants et administrateurs de Rogers Sugar ont acheté depuis un mois pour plus de 110 000 $ d’actions du spécialiste montréalais du sucre et du sirop d’érable. Dallas Ross, Dean Bergmame, Don Jewell, Michael Walton, Michael Heskin, Gary Collins, Bill Maslechko, Daniel Lafrance, Stéphanie Wilkes et Vanessa Musuele ont acheté au total un peu plus de 18 000 actions entre le 11 décembre et le 3 janvier. L’action de Rogers Sugar est sous pression depuis plusieurs mois en raison notamment des résultats décevants tirés des activités dans le sirop d’érable.

Cette rubrique rapporte les transactions, de vente ou d’achat, que des actionnaires privilégiés ont effectuées. Font partie des initiés les individus qui occupent une position privilégiée dans les entreprises en Bourse, soit les dirigeants, les administrateurs, les principaux actionnaires, etc.

Revue boursière

Wall Street se fait hésitante

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mardi, entre les résultats solides de grandes entreprises comme JPMorgan Chase, un regain d’incertitudes sur les relations entre Washington et Pékin et l’idée que les indices sont déjà à un niveau élevé. Certaines nouvelles étaient de nature à alimenter l’enthousiasme des investisseurs. Les indices ont, en revanche, été bousculés en cours de séance par un article affirmant que l’administration américaine allait probablement laisser en place les actuels tarifs douaniers sur les biens chinois jusqu’à l’élection présidentielle. — Agence France-Presse

Résultats

JPMorgan Chase dégage les plus gros bénéfices de son histoire

La banque américaine JPMorgan Chase a enregistré en 2019 les plus gros bénéfices et revenus annuels de son histoire, tirant profit de la solidité de la consommation aux États-Unis et d’un renouveau du courtage au quatrième trimestre. Le bénéfice net annuel est ressorti à 36,43 milliards de dollars, en hausse de 12,2 % comparé à 2018, selon un communiqué publié mardi. Ce profit est équivalent à la capitalisation boursière affichée lundi à Wall Street par le constructeur automobile Ford – 36,63 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires a pour sa part augmenté de 6,4 % à 118,7 milliards de dollars. — Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.