Parfums

Sillages d’automne

Alors que les feuilles rougissent et que l’air se rafraîchit, on s’enveloppe d’effluves qui vont de pair avec la saison froide… ou nous transportent ailleurs ! Notre sélection de nouveautés à vous mettre sous le nez.

Briller dans la nuit

En 1999, Camille Goutal reprend les rênes de la création de la maison de parfum parisienne Goutal Paris après le décès de sa mère, Annick Goutal. Aujourd’hui, elle poursuit la tradition, à sa façon, et garde vivante la signature de la maison, soit la qualité des matières premières et le refus d’utiliser certaines notes plus commerciales à la mode, souvent utilisées pour faire baisser le prix des flacons.

Un exemple ? Le santal synthétique, qui se retrouve dans presque tous les parfums aujourd’hui puisqu’il permet de bien les faire tenir, mais que la parfumeuse, qui a aussi exercé le métier de photographe, a en horreur ! « Ma mère disait un truc tout bête mais tellement vrai : un parfum, il faut que ça sente bon ! », lance cette dernière, rencontrée lors de son passage à Montréal, en septembre dernier.

Avec sa collection Oiseaux de Nuit, Camille Goutal ouvre un nouveau pan de l’histoire de Goutal Paris. « Avec cette collection, on a voulu créer des parfums un peu différents, plus ludiques, jeunes aussi, en s’inspirant d’une femme parisienne, la nuit. »

Les deux premiers jus de cette collection – Tenue de Soirée, un chypré gourmand, et Nuit et Confidences, un parfum oriental musqué – ayant remporté un joli succès avec leurs flacons bijoutés et leurs fragrances modernes, la maison décline une troisième facette à cette histoire olfactive nocturne avec Étoile d’une nuit. Ce parfum noceur évoque la poudre libre et le rouge à lèvres d’une femme fraîchement maquillée avant de sortir, avec des notes poudrées et sucrées de framboise, rose et poudre d’iris. « C’est une eau de parfum plus intemporelle, inspirée par une femme des années 50 », détaille la parfumeuse, qui dit déjà travailler au quatrième opus de cette collection, qui filtrera avec l’aube.

225 $ (100 ml), offert chez La Baie et Holt Renfrew/Ogilvy

Découvrir Ormonde Jayne

L’histoire de Linda Jayne est peu commune. Cette Anglaise autodidacte a réussi à s’imposer parmi les marques de parfums les plus réputées au Royaume-Uni avec sa marque Ormonde Jayne, qui a bâti sa réputation sur des jus élégants, inspirés de l’âge d’or de la parfumerie, à l’époque où les huiles essentielles et les absolus étaient combinés, macérés, et vieillis en bouteille afin d’obtenir des parfums complexes et étoffés. « J’aime trouver des ingrédients qui ne sont pas largement utilisés par l’industrie du parfum, qui donnent leur spécificité à mes créations », explique la femme, rencontrée à Montréal, qui a d’abord travaillé dans le domaine agrochimique avant d’ouvrir sa petite boutique sur Old Bond Street, à Londres, il y a 18 ans.

Bonne nouvelle : ses parfums, qui plairont à ceux qui aiment sortir des sentiers battus et qui recherchent des jus de haute qualité, fabriqués de façon artisanale à partir d’ingrédients majoritairement naturels, sont désormais offerts en exclusivité canadienne chez Etiket. Afin de s’initier au monde olfactif d’Ormonde Jayne, on opte pour l’ensemble découverte, qui permet de sentir sept de ses jus les plus populaires, dont Tolu, qui met de l’avant l’opulent Baume Tolu, obtenu à partir d’une résine d’un arbre péruvien, ou le parfum-signature Ormonde Woman, où le répandu bois de santal est remplacé par l’essence rarissime de pruche noire, mariée à des notes de coriandre, de jasmin et de violette.

35 $ (7 x 2 ml), offert chez Etiket (en boutique et en ligne)

Souvenirs olfactifs

Rien de plus puissant que les odeurs pour ouvrir la porte de la mémoire et faire ressurgir des souvenirs parfois enfouis. Alessandro Michel signe pour Gucci une fragrance qui fait écho au pouvoir des parfums de faire voyager dans le temps et l’espace avec l’étonnant Mémoire d’une odeur, qui se veut une création intemporelle, présentée dans un joli flacon vintage vert clair. Le parfumeur a voulu s’éloigner des familles olfactives traditionnelles en mettant de l’avant une nouvelle catégorie : minérale aromatique. L’accord a été composé autour de la camomille romaine, une fleur connue dans le monde entier et qui peut facilement évoquer l’enfance et le rêve avec son parfum aromatique vert et ensoleillé. Cette dernière se marie aux pétales de jasmin, tout en délicatesse, et aux muscs, bois de santal et cèdre, qui apportent une chaleur enveloppante au jus.

148 $ (100 ml), offert chez Pharmaprix, La Baie d’Hudson, Sephora et Holt Renfrew/Ogilvy

L’odeur de la liberté

Si la liberté avait une odeur, de quels effluves serait-elle tissée ? Pour incarner une femme à la liberté forte, brûlante et sans limites, les nez Anne Flipo et Carlos Benaim proposent pour Yves Saint Laurent Libre, un tout nouveau jus à la féminité exacerbée, incarné par l’égérie Dua Lipa. Ici, l’essence de lavande, ingrédient aux notes herbacées traditionnellement masculin, se pare de lumière et de notes florales grâce à son mariage avec la fleur d’oranger du Maroc et le jasmin. Très contrasté, mais équilibré, le parfum se déploie sur des notes de fond chaudes de vanille de Madagascar et de bois de cèdre, balancées avec la minéralité de l’ambre gris. Inattendu, mystérieux et puissant.

125 $ (50 ml), offert chez Holt Renfrew/Ogilvy et en ligne

L’été, tout le temps

Pour les éternels nostalgiques de l’été, transportez sa chaleur avec vous, même au cœur de l’automne, avec Nue au soleil, la nouvelle fragrance de la maison provençale Bastide. Cette dernière revisite dans ses parfums et autres produits les odeurs emblématiques du Sud de la France. Véritable ode à l’été provençal, cette eau de toilette élégante et vivifiante marie senteurs fruitées et florales – l’onctuosité de la bergamote et de la mandarine, le côté vert du géranium et la fraîcheur de la menthe et du maté. De quoi repousser le froid.

165 $ (100 ml), offert chez Holt Renfrew/Ogilvy

Au féminin

Le nouveau jus commercialisé par Lise Watier, tout simplement nommé Watier, est un parfum chypre floral pensé pour une femme libre et audacieuse, et dont l’égérie est la pétillante Sarah-Jeanne Labrosse. Frais et vivifiant, il s’ouvre sur des notes d’orange, de poivre rose et de bergamote, alors que jasmin et rose turque ajoutent des touches de sensualité, le tout enveloppé par le bourbon vanillé, le bois de santal et le musc.

115 $ (100 ml), offert en ligne et dans plusieurs pharmacies

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.