4,5 %

Le produit intérieur brut (PIB) réel du Canada a progressé de 4,5 % en mai, alors que les entreprises ont commencé à rouvrir après l’assouplissement des restrictions imposées en mars et avril pour lutter contre la pandémie de COVID-19, selon ce que rapporte Statistique Canada. Les économistes s’attendaient en moyenne à une augmentation de 3,5 % du produit intérieur brut pour le mois, selon Refinitiv. L’agence indique que des rebonds en mai ont été observés dans plusieurs industries, y compris le commerce de détail, qui a enregistré une hausse de 16,4 % – sa plus forte augmentation mensuelle depuis le début de la collecte de ces données, en 1961. — La Presse canadienne

Conflit de travail, créanciers et embauche

Quelques nouvelles du jour

Port de Montréal : nouveau préavis de grève

Le conflit de travail semble vouloir persister entre l’Association des employeurs maritimes (AEM) et le Syndicat des débardeurs du port de Montréal. Vendredi matin, le président du syndicat, Martin Lapierre, a fait parvenir à l’AEM un préavis de grève annonçant l’arrêt complet de travail sur les deux terminaux de la compagnie Tremont à partir de lundi prochain, à 7 h, jusqu’au vendredi 7 août, à 6 h 59. Le nombre de syndiqués visés par cette grève est de 355 débardeurs, grands-contremaîtres et hommes d’entretien. Les membres du Syndicat des débardeurs du port de Montréal ont amorcé lundi matin dernier une grève de quatre jours qui devait prendre fin vendredi matin, à 6 h 59. Le conseiller du syndicat, Michel Murray, a expliqué en début de semaine que le conflit portait essentiellement sur les horaires de travail des débardeurs et a dit croire que la grève permettrait de mettre de la pression sur l’AEM. — La Presse canadienne

Magasin Laura se met à l’abri de ses créanciers

À l’arrêt pendant la majeure partie des mois de mars à juin, les 140 magasins Laura se placent sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), a annoncé le détaillant vendredi. « Les procédures engagées en vertu de la LACC permettront à Magasin Laura de disposer d’un mécanisme ordonné pour restructurer ses dettes et faire face avec succès aux défis sans précédent que la pandémie de COVID-19 a posés au secteur du commerce de détail », dit dans un communiqué KMPG, contrôleur au dossier. Les activités de Laura se poursuivront sans interruption dans les magasins et en ligne pendant le processus de restructuration. « Avant l’arrivée de la pandémie au Canada, l’entreprise Laura était très prospère et rentable. Les magasins Laura et Melanie Lyne sont maintenant entièrement rouverts. Nous sommes bien placés pour répondre aux besoins en matière de mode de nos clients », a déclaré Kalman Fisher, président et directeur général de Laura, entreprise en activité depuis 90 ans.

— La Presse

Il est minuit moins une pour La Cordée

Les magasins de plein air La Cordée auront jusqu’au 17 août pour conclure une entente avec un investisseur et ses créanciers, faute de quoi les cinq succursales fermeront. Le détaillant utilisera les prochains jours pour « continuer ses discussions et démarches de restructuration en vue de faire une proposition à ses créanciers [et], si ces négociations échouent, [La Cordée] entend procéder à la liquidation ordonnée de ses actifs », indique le plus récent rapport du syndic MNP. Le document présenté au Tribunal nous apprend aussi que l’entreprise espérait déposer une proposition à ses créanciers le 27 juillet, mais qu’elle « n’a[vait] pas réussi à obtenir le soutien souhaité de ses fournisseurs » après qu’un investisseur eut signé « une lettre d’intention ». Fondée en 1953, l’entreprise compte 233 employés. Aux prises avec des dettes de 22 millions, elle a eu recours à la Loi sur la faillite et l’insolvabilité le 17 février.

— Marie-Eve Fournier, La Presse

La Caisse embauche Marc-André Blanchard

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé vendredi avoir embauché l’ambassadeur du Canada aux Nations unies à titre de cadre supérieur. Marc-André Blanchard, 54 ans, dirigera la division mondiale du gestionnaire de fonds institutionnels québécois et assumera à compter du 8 septembre la responsabilité directe des trois grandes directions régionales de la Caisse dans le monde, soit les États-Unis ; l’Amérique latine, l’Europe et l’Asie ; le Pacifique. M. Blanchard est ambassadeur aux Nations unies depuis 2016 et était auparavant président du conseil et chef de la direction du cabinet d’avocats McCarthy Tétrault. Bob Rae, ancien député libéral et ancien premier ministre de l’Ontario, le remplacera comme ambassadeur. M. Blanchard sera épaulé par Anita George, qui devient vice-présidente et cheffe adjointe de CDPQ, division mondiale. Elle était auparavant première vice-présidente aux partenariats stratégiques et aux marchés en croissance. — La Presse canadienne

Le labo canadien Bausch Health paie 45 millions pour manipulation comptable

Le laboratoire pharmaceutique canadien Bausch Health (ex-Valeant) a accepté de payer une amende de 45 millions de dollars à l’autorité américaine des marchés financiers (SEC), qui l’accusait d’avoir manipulé la présentation de ses résultats financiers. Trois anciens dirigeants de l’entreprise, l’ex-directeur général Michael Pearson, l’ex-directeur financier Howard Schiller et l’ex-contrôleuse des comptes Tanya Carro, ont aussi accepté de verser des amendes pour solder les poursuites contre eux, a indiqué vendredi la SEC dans un communiqué. L’autorité reprochait notamment à Bausch Health d’avoir manipulé ses comptes en y rapportant incorrectement certaines transactions. La société, qui fonctionnait sous le nom de Valeant jusqu’en 2018, a par exemple fait part d’une croissance organique de plus de 10 % de ses ventes dans les magasins à nombre comparable, critère important pour les investisseurs, pendant cinq trimestres consécutifs en 2014.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.