Des camps de vacances pour clientèles à besoins particuliers

Votre enfant a des besoins particuliers ? Vous trouverez assurément un camp de vacances où il pourra s’amuser cet été, tout en étant bien encadré et en sécurité.

Au Québec, plusieurs établissements certifiés par l’Association des camps du Québec (ACQ) se spécialisent dans l’accueil d’enfants et/ou d’adultes ayant des besoins particuliers. Que votre jeune ait une limitation physique, une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme, un TDAH ou un problème de santé mentale, il pourra trouver un camp de vacances qu’il lui conviendra et où il pourra profiter de la belle saison en essayant de nouvelles activités et en se faisant de nouveaux amis.

Des camps pour tous les besoins

Sachez que certains établissements ont développé une expertise auprès de clientèles diverses, alors que d’autres s’adressent à une clientèle particulière. On peut donc retrouver des camps spécialisés où se côtoient des personnes vivant avec différentes problématiques, ainsi que des établissements qui s’adressent uniquement à des jeunes qui souffrent, par exemple, de cancer, de déficience auditive ou visuelle, de difficultés d’apprentissage, de diabète, d’obésité, d’allergies alimentaires ou d’épilepsie. Cela dit, quel que soit le camp sélectionné, tous les campeurs prennent part aux activités. Ils reçoivent également les soins appropriés, que ce soit au niveau de l’hygiène ou de la santé, tels que l’aide à la douche ou à l’administration des médicaments.

Un milieu parfaitement adapté

Les camps spécialisés pour les personnes ayant des problématiques particulières permettent aux participants de vivre une expérience valorisante dans un milieu conçu pour eux. Sur place, tout est en effet prévu en fonction des besoins et du bien-être de la clientèle : environnement adapté et accessible, personnel formé et apte à intervenir, infirmières ou personnel médical sur place, ratios moniteur-enfant réduits et ajustés aux besoins de la clientèle, soins spécialisés, etc. Par ailleurs, ces camps s’avèrent très intéressants dans la mesure où les activités adaptées et la compagnie de gens qui partagent les mêmes défis quotidiens viennent briser l’isolement des participants, en plus de les aider à développer leur estime de soi et à créer de nouvelles amitiés.

Une autre option possible

Si vous le préférez, votre enfant pourrait intégrer un camp de vacances dit «  régulier  » plutôt qu’un établissement spécialisé pour clientèles à besoins particuliers. En effet, plusieurs établissements certifiés proposent l’intégration en camps dits «  réguliers  ». Certains vont notamment offrir un programme d’accompagnement à ces jeunes, par la présence d’un accompagnateur. Pour connaître les établissements qui mettent en place des actions qui visent à favoriser l’intégration des enfants qui éprouvent des problématiques diverses dans leurs services, vous avez intérêt à contacter l’ACQ, car ceux-ci n’en font pas toujours mention dans leur publicité. Comme le processus d’intégration peut nécessiter du temps et de l’attention, vous devriez commencer vos démarches le plus tôt possible. Enfin, sachez que les camps de vacances certifiés peuvent recevoir une subvention pour les aider à intégrer votre enfant. N’hésitez donc pas à préciser ses besoins lors de vos démarches.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.