Qui dit vrai ?

Déterminez si les nouvelles suivantes sont vraies ou pas. Attention ! Quand l’actualité nous réserve des surprises, difficile de distinguer le vrai du faux !

— Isabelle Audet, La Presse

Congé politique

Aux dernières élections américaines, le Parti démocrate comptait utiliser les fonds publics pour une raison scandaleuse : récompenser les Américains qui promettaient de voter pour Hillary Clinton en leur payant une journée de congé. Ce n’est pas la première fois qu’on assiste à la dilapidation de l’argent des contribuables pour les « amis du pouvoir », mais cette fois, l’initiative aurait coûté plus d’un milliard de dollars. Le Parti démocrate se défend en disant qu’il s’agit d’encourager le public à voter, mais les Américains ne sont pas dupes.

Vrai

Pas du tout. Cette nouvelle est entièrement fausse. L’opinion qui se dégage de ces quelques lignes suggère d’abord que son auteur désire nuire au Parti démocrate. De plus, ce texte ne comporte aucune information facilement vérifiable. Le caractère scandaleux de cette nouvelle pourrait nous amener à la partager sans toutefois vérifier son contenu.

Faux

Vous avez raison : cette nouvelle est fausse de A à Z. Aux dernières élections américaines, plusieurs textes erronés ou mensongers comme celui-ci ont circulé sur les réseaux sociaux, contribuant à la désinformation du grand public. Attention aux phrases chargées de reproches, à des lieues d’un travail journalistique neutre.

Congé pour soigner pitou

L’automne dernier, une Italienne a obtenu deux jours de congé payés pour passer du temps au chevet de son chien malade. Selon toute vraisemblance, il s’agit d’une première dans ce pays européen où les animaux domestiques occupent une place de choix. Anna, employée de l’Université Sapienza, à Rome, a réussi à convaincre son employeur de puiser ces journées dans la banque de congés pour « motif personnel grave ou familial ». Son argument le plus convaincant : les Italiens risquent un an de prison et 10 000 euros d’amende s’ils abandonnent un animal ou s’ils le laissent dans de graves souffrances.

Vrai

Bien vu ! Une femme a en effet obtenu deux jours de congé payés pour prendre soin de son chien. Anna refusait de laisser Cucciola seul à la maison après une intervention chirurgicale. Évidemment, la nouvelle a fait grand bruit, relayée par plusieurs médias et par des organismes de défense des droits des animaux.

Source : Agence France-Presse

Faux

Elle vous a semblé fausse, mais cette nouvelle est tout à fait vraie. La photo d’Anna et de son chien Cucciola a fait le tour du monde l’automne dernier. Comme la propriétaire n’a accepté de publier que son prénom, on aurait pu douter de la véracité de la nouvelle, mais pour appuyer ses propos, elle a accepté d’être photographiée avec son chien. L’histoire a aussi été confirmée par l’université.

Source : Agence France-Presse

Congé « gueule de bois »

Les employés d’une entreprise de Londres n’ont plus à mentir lorsqu’ils souhaitent s’absenter au lendemain d’une soirée bien arrosée. Dice, une firme spécialisée dans la vente de billets de concert, offre désormais quatre jours de congé « gueule de bois » aux membres de son équipe. « Nos employés n’auront plus besoin de faire croire qu’ils ont attrapé un virus de 24 heures ou de feindre une voix malade. Ils pourront tout simplement dire à leur chef ce qu’ils ont vraiment », a déclaré l’entreprise l’été dernier. Mieux : l’employé incommodé peut se contenter d’envoyer un émoji d’une bière pour s’absenter l’esprit en paix (mais la tête endolorie !).

Vrai

Eh oui, l’entreprise Dice permet vraiment à ses employés de s’absenter après avoir trop bu. L’initiative a le mérite d’encourager l’honnêteté. L’histoire ne dit pas si tous les employés peuvent prendre leur congé au même moment, le lendemain d’un party de bureau !

Source : Agence France-Presse

Faux

Cette fois, c’est vrai ! L’initiative a fait grand bruit, et l’entreprise a profité de tout ce brouhaha l’an dernier pour faire connaître ses services. Certains diront que ce coup publicitaire ne lui coûte finalement que quelques journées de congé ici et là. Santé !

Source : Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.