Stéfanie Clermont remporte le prix Adrienne-Choquette

Le très beau recueil de nouvelles Le jeu de la musique de Stéfanie Clermont (Le Quartanier) a reçu jeudi le Prix de la nouvelle Adrienne-Choquette 2018 au Salon du livre de Québec. Le jury souligne que « ce recueil confirme une tendance on ne peut plus actuelle du paysage littéraire québécois où les genres littéraires deviennent poreux et où l’hybridité domine. Néanmoins, ces textes, dont l’écriture est d’une grande acuité, incisive et émouvante, sont tout à fait autonomes, ou autoportants, comme l’exige le genre, et ils forment une collection de nouvelles assemblées de façon audacieuse, constituant une proposition novatrice dans l’art de colliger les textes brefs ». Ce prix est accompagné d’une bourse de 1000 $.

— Nathalie Collard, La Presse

france

Le lambeau de Philippe Lançon fait parler de lui

Les médias français parlent tous cette semaine du livre Le lambeau de Philippe Lançon, publié chez Gallimard. Le journaliste gravement blessé lors de l’attentat de Charlie Hebdo en 2015 revient sur les évènements dans un entretien accordé à Jérôme Garcin de L’Obs, et sur la souffrance qu’il a dû vivre après de multiples opérations visant à lui reconstruire la mâchoire, détruite par les balles. « Au moment où j’étais le plus défiguré, j’avais d’autres soucis, j’étais tout à ma réparation, raconte-t-il en entrevue. Ensuite, j’ai acquis une vision technique de mon visage qui est due au fait que je dois faire chaque jour une heure d’exercices devant un miroir. J’ai donc un regard de soignant sur mon propre visage. Je ne me vois plus. Je ne me regarde pas comme la sorcière de Blanche-Neige pour me demander si je suis le plus beau ou le plus laid, mais pour savoir si je fais correctement mes exercices, si j’arrive à bien remonter la lèvre, si j’articule les syllabes comme il le faut. Et quand je tombe sur des photos de moi avant, je vois bien que ce n’est plus moi. Je vois un étranger. Désormais, Je est vraiment un autre. » Le livre paraîtra le 19 avril en France.

— Chantal Guy, La Presse

Place au Prix de la poésie 2018

Les poètes, amateurs ou professionnels, ont jusqu’au 31 mai pour soumettre leurs écrits au Prix de la poésie 2018, l’un des trois volets des Prix de la création de Radio-Canada. Cette année, le jury sera composé d’Elkahna Talbi (Queen Ka), Hélène Dorion et Jean Sioui et les textes sont toujours soumis de façon anonyme dans un premier temps. Le lauréat ou la lauréate recevra une bourse de 6000 $ du Conseil des arts du Canada et une résidence d’écriture à Banff en Alberta, tandis que les finalistes recevront une bourse de 1000 $. Tous verront leurs poèmes publiés sur le site Radio-Canada.ca. L’an dernier, c’est Marie-Ève Blanchard qui avait remporté le prix pour son poème Louise. — Chantal Guy, La Presse

La traduction anglaise de La femme qui fuit en nomination au prix BTBA

Les sélections et les prix continuent de pleuvoir sur La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette. La traduction anglaise du roman par Rhonda Mullins, intitulée Suzanne, se retrouve sur la première liste de sélection du prix international BTBA 2018 (Best Translated Book Awards), en compagnie des dernières traductions de Mathias Énard, Christine Angot et Marie NDiaye, entre autres. — Chantal Guy, La Presse

En route vers Metropolis bleu

Le festival Metropolis bleu se déroule officiellement du 20 au 29 avril, mais quelques activités qui lui sont associées sont présentées avant. Notamment la rencontre « Marie-Ève Bourassa et le Montréal interlope » à la librairie Zone Libre (262, rue Sainte-Catherine Est), le mardi 17 avril à 17 h. Marie-Ève Bourassa est l’auteure de la trilogie Red Light, et la lauréate du prix Arthur-Ellis du meilleur roman policier francophone. Cette activité gratuite propose deux heures de discussion sur ses recherches historiques et la création de ses romans. — Chantal Guy, La Presse

Salon du livre de l’Outaouais

Le cabaret des variétés littéraires

Même si vous n’êtes pas allé au dernier Salon du livre de l’Outaouais, vous pouvez quand même en profiter puisque le Salon a conçu le balado Le cabaret des variétés littéraires, qui propose des entrevues et des performances enregistrées devant public. Les cinq premiers épisodes, avec Simon Boulerice, Marjolaine Beauchamp, Robert Lalonde, Brigitte Haentjens et Karine Gonthier-Hyndman, Louis-Philippe Roy et Josianne T Lavoie, sont disponibles sur le site du Salon.

— Chantal Guy, La Presse

À l’agenda

16 avril

Séance de dédicaces d’Éric-Emmanuel Schmitt, 18 h, à la librairie Renaud-Bray (4380, rue Saint-Denis)

17 avril

Lancement de Nanimissuat – Île tonnerre de Natasha Kanapé Fontaine, 17 h 30, à la Librairie Gallimard (3700, boulevard Saint-Laurent)

18 et 20 avril

Vernissage de l’exposition Autoportrait de Paris avec chat en présence de son auteur, Dany Laferrière, et séance de dédicaces. Le mercredi 18 avril, 18 h, à la Librairie Monet (2752, rue De Salaberry). L’exposition se tiendra jusqu’au 27 mai. Dany Laferrière sera aussi en causerie et en séance de dédicaces le vendredi 20 avril, 17 h 30, à la librairie Renaud-Bray (4380, rue Saint-Denis)

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.