Baseball

27 millions

Le voltigeur Mookie Betts a accepté vendredi une offre d’un an et 27 millions US de la part des Red Sox de Boston, le plus important contrat d’une saison pour un joueur admissible à l’arbitrage salarial. En 2019, il a maintenu une moyenne de ,295 avec 29 circuits et 80 points produits. Il sera admissible à l’autonomie complète après la saison 2020. — Associated Press

Incroyable mais vrai !

Amour filial

Le fils d’Alexander Ovechkin est vraiment très emballé lorsqu’il voit papa à la télévision…

LAH

Charles Hudon aide le Rocket à vaincre le Crunch 

Charles Hudon a marqué ses 17e et 18e filets de la saison et le Rocket de Laval a inscrit trois buts dans un intervalle de 2 min 34 s en début de deuxième période pour vaincre le Crunch de Syracuse 7-5, vendredi soir. Hudon a d’abord touché la cible en fin de deuxième période, profitant de l’avantage d’un homme, pour contribuer à la poussée de quatre buts des siens. Il par la suite inscrit son 13e but en 12 matchs au milieu du troisième engagement. Le Rocket a amorcé une séquence de cinq matchs à l’étranger du bon pied en signant une cinquième victoire d’affilée. — La Presse canadienne

Tennis Tournoi de Shenzhen

Alexandrova aura l’occasion d’obtenir un premier titre

Ekaterina Alexandrova s’est qualifiée pour sa deuxième finale au circuit de la WTA en disposant de Garbiñe Muguruza 6-4 et 6-2 au tournoi de Shenzhen. La Russe, cinquième tête de série, s’était inclinée face à la championne 2017 à Wimbledon en deux manches au premier tour il y a trois ans. Alexandrova a disputé sa première finale à Linz, en Autriche, il y a deux ans, et elle aura l’occasion de gagner son premier titre lors de son affrontement contre Elena Rybakina, samedi. Rybakina, septième tête de série, a vaincu Kristýna Plíšková 6-2 et 7-5 dans l’autre demi-finale.

— Associated Press

Hockey féminin

Des hockeyeuses joueront avec des anciens de la LNH

Cinq hockeyeuses participeront à un match amical en compagnie d’ex-joueurs de la Ligue nationale afin de susciter de l’intérêt pour le hockey féminin. Cette séance aura lieu samedi au Madison Square Garden dans le cadre de la série The Last Game, qui cherche à attirer l’attention sur les changements climatiques. Les hockeyeuses se joindront à des joueurs des Nations unies, de premiers intervenants, ainsi que d’ex-hockeyeurs de la LNH, dont Doug Brown, qui sauteront sur la glace pendant le premier entracte du match opposant les universités Harvard et Yale. Rappelons que la Ligue canadienne de hockey féminin a mis fin à ses activités le printemps dernier après 12 saisons. Il ne reste plus que la Ligue nationale de hockey féminin, qui compte cinq clubs et qui verse des salaires de moins de 10 000 $US par saison à ses joueuses.

— Associated Press

Ski para-alpin

Alexis Guimond remporte l’argent à Veysonnaz

Alexis Guimond n’a pas tardé à remonter sur le podium à la Coupe du monde de ski para-alpin présentée à Veysonnaz, en Suisse. Après le bronze de jeudi, sa performance vendredi en super-G lui a permis de décrocher la médaille d’argent à cette même épreuve, complétant le parcours à seulement 0,09 seconde du vainqueur. « Ç’a été une de mes meilleures courses à vie en super-G », a déclaré Guimond après la compétition. « J’étais dynamique et c’était vraiment du bon ski. J’ai aussi été très bon tactiquement », a-t-il ajouté. Ce dernier s’est frayé un chemin jusqu’à la deuxième marche grâce à un temps de 1 min 5,48 s. Le Français Arthur Bauchet a triomphé pour une deuxième journée de suite avec un chronomètre de 1 min 5,39 s, tandis que l’Autrichien Markus Salcher (+1,41 seconde) est venu compléter le podium.

— Sportcom

Athlétisme Dopage

Le marathonien kényan Wilson Kipsang Kiprotich est suspendu

Wilson Kipsang Kiprotich, ancien détenteur du record du monde du marathon masculin, a été provisoirement suspendu pour avoir contrevenu aux règles antidopage. Le Kényan de 37 ans a été inculpé vendredi de deux violations des règles antidopage, a annoncé vendredi l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU). « L’AIU confirme une suspension provisoire du Kényan Wilson Kipsang Kiprotich pour falsification et défaut de localisation », a indiqué l’unité. « Aucune substance interdite n’a été trouvée », a soutenu la firme qui s’occupe des intérêts de Kiprotich, VolareSports Running, dans un communiqué. Kiprotich a battu le record du monde du marathon à Berlin en 2013 en franchissant la distance en 2 h 3 min 23 s. Un an plus tôt, il avait remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres. Il a également remporté des marathons à New York, à Londres et à Tokyo.

— Associated Press

Tennis Tournoi d'Auckland 

Le parcours d’Eugenie Bouchard prend fin

Pour la deuxième année d’affilée, Eugenie Bouchard a été incapable de franchir la ronde des quarts de finale à la classique ASB à Auckland, en Nouvelle-Zélande.

Bouchard, classée au 262e rang mondial après une saison 2019 au cours de laquelle elle a dégringolé au classement, a perdu 6-2, 3-6 et 6-4 face à l’Américaine Amanda Anisimova, troisième tête de série.

La Montréalaise, âgée de 25 ans, n’a pas réussi cette fois à renverser une tête de série (Anisimova occupe le 25e rang mondial) pour le deuxième match de suite.

Bouchard, ancienne cinquième joueuse mondiale, avait eu raison de la Française Caroline Garcia, no 8, 6-4 et 6-4 au deuxième tour.

Bouchard, qui a perdu 12 matchs d’affilée au premier tour à un certain moment l’an dernier, devrait se hisser à la 211place du prochain classement, lundi.

La Canadienne a connu du succès au tournoi d’Auckland par le passé. En plus d’atteindre les quarts de finale en simple l’an dernier, elle y a également remporté le titre en double avec l’Américaine Sofia Kenin.

La séquence de deux victoires cette semaine est une première pour Bouchard à un tournoi plus relevé que la série 125K (le niveau le plus bas du circuit WTA) depuis février dernier à Dubaï.

Serena poursuit sa route

Pendant ce temps, Serena Williams et Caroline Wozniacki se sont toutes deux qualifiées pour les demi-finales en simple, puis ont prolongé leur première association en se qualifiant pour la finale du double.

Williams a défait Laura Siegemund 6-4 et 6-3 et Wozniacki a battu la double tenante du titre Julia Görges 6-1 et 6-4 en quarts de finale.

Les deux joueuses affronteront des Américaines en demi-finale samedi ; Wozniacki a rendez-vous avec Jessica Pegula et Williams jouera contre Anisimova.

Williams et Wozniacki ont ensuite fait équipe pour vaincre Kristen Flipkens et Alison van Uytvanck 7-6(9) et 6-2 et atteindre leur première finale en double. Ces deux très bonnes amies jouent en double ensemble pour la première fois de leur carrière.

Wozniacki prendra sa retraite après les Internationaux d’Australie et, avec Williams, a saisi la dernière occasion de leur longue carrière pour jouer en double.

Les résultats de vendredi laissent entrevoir la possibilité que le duo puisse se retrouver en finale du simple dimanche, puis toutes deux devront ensuite unir leurs efforts en finale du double.

«  Je l’ai déjà fait avec ma sœur [Venus] et nous sommes toujours très proches. Je suis donc certaine que Caroline et moi, nous demeurerons toujours de très bonnes amies  », a précisé Williams.

Wozniacki s’est montrée convaincante pour s’imposer face à Goerges, championne 2018 et 2019 à Auckland. Elle a dominé le jeu au service et a donné à Görges peu d’occasions d’entrer dans le match.

«  J’ai eu tellement de matchs difficiles contre Julia dans le passé et je savais que celui-ci allait l’être tout autant, a confié Wozniacki. J’ai bien servi cette semaine, alors j’espère que cela pourra continuer. »

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.