grève mondiale pour le climat

Greta Thunberg viendra manifester à Montréal

La jeune environnementaliste suédoise Greta Thunberg sera à Montréal le 27 septembre, à l’occasion de la grève mondiale pour le climat. La militante a confirmé sa venue sur les médias sociaux, hier.

Greta Thunberg a annoncé qu’elle participerait aux grèves pour le climat les 20 et 27 septembre, respectivement à New York et à Montréal. L’adolescente de 16 ans est actuellement à New York, où elle enchaîne une série de rencontres et d’actions militantes en attendant le sommet des Nations unies sur le climat, auquel elle participera, le 23 septembre. Elle avait évoqué son désir de venir au Québec ; c’est maintenant chose confirmée.

Depuis plusieurs mois, un mouvement s’organise pour qu’il y ait une grève générale à l’échelle mondiale, le 27 septembre, afin de faire réfléchir les décideurs politiques sur les conséquences des changements climatiques.

Les regroupements québécois La planète s’invite au Parlement, La planète s’invite à l’université, Devoir Environnemental Collectif et Pour le futur Mtl étaient derrière la série de manifestations du vendredi dans la province, le printemps dernier. La planète s’invite au Parlement, qui avait indiqué, il y a une dizaine de jours, que Greta Thunberg souhaitait venir à Montréal, fera une conférence de presse demain, à la Maison du développement durable, à propos de la venue de l’égérie du climat dans la métropole à la fin du mois.

La députée solidaire Manon Massé s’est réjouie de la venue de la jeune femme : « Greta, Montréal et moi, on t’attend à bras ouverts ! On se voit dans la rue le 27 septembre », a-t-elle tweeté hier soir.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale ?

Rappelons que la députée a demandé à ce que la militante soit invitée formellement à s’adresser aux élus de l’Assemblée nationale. Le président de l’Assemblée nationale ne s’est pas encore prononcé à ce sujet.

Depuis un an, la jeune fille est devenue une icône de la lutte contre le réchauffement climatique, et son mouvement « FridaysforFuture » a inspiré des foules partout sur la planète. Ainsi, des centaines de milliers de jeunes ont répondu tous les vendredis à son appel de faire l’école buissonnière pour attirer l’attention sur l’urgence climatique avec ses « grèves scolaires pour le climat ».

Outre les États-Unis et le Canada, Greta a prévu de se rendre au Mexique et à Santiago, au Chili, pour une autre conférence de l’ONU en décembre.

— Avec La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.