Coup de cœur francophone

Les mots de Dédé

Il y aura 20 ans en mai que Dédé Fortin a mis fin à ses jours. En prélude à ce triste anniversaire, Coup de cœur francophone présente trois soirées autour du chanteur disparu, organisées par celle qui fut son attachée de presse et amie, Lise Raymond.

« Je voulais vraiment qu’on célèbre ses mots et le poète qu’il a été », dit Lise Raymond, qui a vécu une grande histoire d’amitié avec le chanteur des Colocs.

« Avec Dédé, ça a fait padoum !, raconte-t-elle. Ç’a été une grande complicité. Par exemple, je travaillais chez BMG, mais j’étais la seule personne de la compagnie de disques qui avait le droit de venir le rencontrer au loft. J’étais la seule à pouvoir discuter avec lui : je l’écoutais, je le comprenais, je savais ce qu’il voulait. »

Nous rencontrons Lise Raymond à l’Hôtel10, coin Sherbrooke et Saint-Laurent, dans la suite Dédé Fortin qui occupe le tiers de l’espace du fameux loft où elle venait voir son ami. À l’époque, on entrait dans l’édifice Godin par le 2116, Saint-Laurent – l’escalier qui y menait est d’ailleurs toujours conservé derrière une vitre, et visible à partir du couloir menant à la chambre.

La suite est remplie d’artefacts rappelant la vie et l’œuvre du chanteur. Et c’est là, dans ce lieu chargé d’histoire, qu’auront lieu les trois soirées autour de Dédé, organisées par le collectif Je ne suis qu’une fraction de seconde, qui est formé de Lise Raymond, Alain Chartrand de Coup de cœur francophone, le chanteur Jim Corcoran et l’ex-journaliste de La Presse Marie-Christine Blais.

Dédé, la suite...

Du 12 au 14 novembre, trois invités différents par soir – Pascale Bussières, Jean-Philippe Duval, David Marin et Pascale Montpetit, entre autres – liront des textes inédits de Dédé Fortin. Lectures qui seront suivies de discussions, le tout capté par la radio de Radio-Canada pour devenir une émission qui sera diffusée plus tard. Heureusement, devrait-on dire, puisque, vu la grandeur de la suite, seulement 20 personnes par soir pourront assister aux rencontres !

Les textes, lus et colligés avec beaucoup d’attention, ont été puisés dans une immense pile d’écrits personnels de Dédé Fortin, agendas, cahiers d’écriture et calepins de notes, qui étaient conservés chez son frère.

« Quand j’ai commencé à lire tout ça, je pleurais », raconte Lise Raymond, qui ne connaissait pas l’existence de toutes ces perles et qui les a découvertes avec admiration et émotion.

« Je ne pleure pas parce qu’il me manque. Mon deuil est fait. Dédé, je suis encore proche de lui. Il va toujours rester dans mon cœur. Mais tout ce qui va arriver autour de lui me réjouit et m’émeut. »

— Lise Raymond

Il n’y aura donc aucune musique au cours de ces trois soirées, même pas une guitare qui traînerait dans un coin. « L’idée était de faire autre chose qu’un show hommage aux Colocs. Je pense qu’il aurait aimé ce genre d’événement », dit Lise Raymond, qui préfère rendre hommage à la grande sensibilité de Dédé, ainsi qu’à son héritage.

« C’est pour ça que ça s’appelle Dédé la suite, explique Alain Chartrand. La suite, c’est l’endroit, mais aussi la suite du monde, l’impact qu’il a eu sur la vie des gens. » Pour le directeur général de Coup de cœur francophone, être le diffuseur de ce genre de soirée autour de Dédé allait de soi.

« Ça cadrait bien. Et c’est sûr que le fait que ce soit diffusé à la radio nous allume. Il y a d’autres projets aussi à venir autour de Dédé, avec d’autres artistes. »

Dédé la suite/Conversations en novembre, à l’Hôtel10, les 12, 13 et 14 novembre

Coup de cœur francophone, du 7 au 17 novembre

À voir à Coup de cœur francophone

FouKi, Laurence et les autres

Vous l’avez peut-être découvert au Gala de l’ADISQ, mais FouKi est un des rappeurs les plus actifs du moment, autant sur scène que dans ses collaborations avec d’autres artistes. C’est lui qui ouvrira Coup de cœur demain soir lors d’une carte blanche au Club Soda. Le hip-hop sera d’ailleurs très présent pendant toute la dizaine, avec entre autres Laurence Nerbonne et son explosif album Feu, Lary Kidd, Le 77, L’Amalgame, KNLO, Robert Nelson et ST x LIAM.

Bleu Jeans Bleu

Sacré groupe de l’année au Gala de l’ADISQ, Bleu Jeans Bleu fera sa rentrée montréalaise officielle le 9 novembre. Une foule d’artistes profitent de Coup de cœur pour lancer un nouvel album ou présenter officiellement de nouvelles chansons : Alexandre Poulin, Sunny Duval, Navet Confit, Stefie Shock, Mathieu-David Gagnon et son projet Flore laurentienne, Guillaume Arsenault, Louis-Philippe Gingras, Jérôme Minière et Philémon Cimon en programme double, Marc Déry, Élage Diouf et France D’Amour, pour ne nommer que ceux-là !

Les 20 ans des Breastfeeders

Les Breastfeeders, qui ont lancé le EP Ma mort d’avant ma mort en avril, vont célébrer en grand leurs 20 ans de rock garage corrosif. La troupe de Johnny Maldoror, qui sait manier la langue française avec aplomb et intensité, est encore bien vivante et entend le prouver dans l’intimité de L’Esco au cours de deux soirées qui risquent de se terminer bien tard.

ROCK’N RAP LGBTQIA2+

Une soirée consacrée à la relève et mettant en vedette des membres de la communauté LGBTQIA2+, voilà l’occasion de faire de nombreuses découvertes venant de différents horizons musicaux. L’autrice et journaliste Judith Lussier anime ce spectacle réunissant la rappeuse Donzelle, le duo rock Les Deuxluxes, l’énigmatique rockeuse Poulin, le comédien et chanteur SOUCY et l’auteur-compositeur-interprète aux accents pop Léolo.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.