Sport

Le sport d’élite requiert un talent et une force incroyables. Mais chez URBANIA, ce qu’on trouve encore plus extraordinaire, c’est la façon dont certains athlètes profitent de leur position pour changer le monde. Alors qu’ils pourraient se reposer sur leur renommée (ou leurs médailles olympiques), nos nommés se dévouent à encourager, inspirer et propulser ceux qui les entourent. Tour de piste du sport altruiste…

Kim Boutin

Vivre sur ses patins

La Sherbrookoise a décroché trois médailles en patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques de PyeongChang. Une expérience qui aurait dû être 100 % heureuse, mais qui a été ternie par des menaces de mort sur les réseaux sociaux (en raison de la disqualification de la Sud-Coréenne Choi Min-jeong, qui a valu une médaille de bronze à l’athlète canadienne). Heureusement, rien n’arrête Kim Boutin, qui reprend maintenant le flambeau de Marianne St-Gelais, jeune retraitée.

« Kim a toutes les qualités pour amener une équipe au top, pour la garder en santé physiquement et mentalement. Cette fille-là, à 23 ans, a vécu des choses que les gens ne vivront jamais dans leur vie. »

— Marianne St-Gelais

Alexis Lafrenière

Le joueur qu’on attend

Âgé de seulement 16 ans, Alexis Lafrenière a marqué 40 buts dans la dernière saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le dernier à avoir réussi cet exploit avant lui ? Sidney Crosby. L’étudiant (du secondaire !) a beau être déjà pressenti par de nombreux experts comme l’un des premiers joueurs repêchés dans la LNH en 2020, il garde la tête froide et s’efforce d’avoir une influence positive dans sa communauté.

« Quand on me compare à Sidney Crosby, je fais mon possible pour ne pas me mettre trop de pression sur les épaules. Je le regarde avec admiration depuis longtemps, mais je veux faire mon propre chemin et écrire mon histoire. »

Sasha Ghavami

L’agent fait le bonheur

Sasha Ghavami est agent de joueurs de football, comme il en rêvait depuis ses 12 ans. Et tout un agent… C’est lui qui a aidé Laurent Duvernay-Tardif à devenir l’un des joueurs les mieux payés de la NFL à sa position. Aujourd’hui, à 26 ans, il est membre du Barreau, conférencier et chroniqueur, en plus de représenter de nombreux athlètes québécois repêchés aux États-Unis. Il est LA référence québécoise pour les recruteurs américains.

« Dans la vie, j’ai de la difficulté à faire confiance aux gens, mais je sais que si Sasha rencontre un recruteur, un membre des médias ou un commanditaire, il est là pour me représenter tout en ayant mes intérêts et mes valeurs en tête. C’est important dans une industrie tellement basée sur les signes de piasse. » — Laurent Duvernay-Tardif

Kristel Ngarlem

La force incarnée

Cette championne nationale d’haltérophilie a les Jeux olympiques de Tokyo 2020 dans sa ligne de mire. D’ici là, tout en poursuivant ses études de criminologie, Kristel Ngarlem participera aux Championnats du monde et aux Jeux panaméricains. En 2016, elle a mis sur pied la plus grosse collecte de sang en milieu universitaire au pays pour soutenir les personnes qui, comme sa mère, sont atteintes de sclérose en plaques.

« Je veux changer l’opinion de gens sur ma discipline, trop souvent associée au dopage, et mettre fin au mythe qu’elle soit d’abord et avant tout masculine. C’est possible d’être forte tout en étant très féminine et je suis persuadée qu’on peut faire de grandes choses en respectant un code d’éthique. »

Elizabeth Hosking

16 ans, snowboarder, Olympienne

La planchiste était non seulement la plus jeune représentante canadienne de sa discipline à PyeongChang, mais de toute la délégation de l’unifolié. Comme si ce n’était pas déjà assez impressionnant, Elizabeth Hosking est aussi ambassadrice nationale pour le Club des petits déjeuners, organisme pour lequel elle fait du bénévolat depuis son primaire. Elle consacrera les prochains mois à son entraînement, afin d’atteindre le top 10 mondial dans sa discipline et, idéalement, de gagner sa première médaille olympique à Pékin, en 2022. Juste à temps pour ses 20 ans…

« Mes modèles de détermination sont la planchiste Jamie Anderson et la bobsleigheuse Kalee Humphreys. C’est important pour moi d’avoir des modèles féminins. Des fois, on fait du sport mieux que les hommes. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.