Le chiffre du jour

7e

Le Canada a glissé de deux rangs et occupe maintenant le septième échelon mondial à la suite de son élimination en ronde des 16 à la récente Coupe du monde féminine de football. Les Américaines, championnes du tournoi, ont conservé le premier rang du classement dévoilé hier par la FIFA. Les Pays-Bas ont grimpé de cinq échelons pour atteindre le troisième rang, après avoir perdu en finale face aux États-Unis.

— La Presse canadienne

Incroyable mais vrai !

Prouesses en monocycle

Selon vous, qu’est-ce qui est le plus impressionnant ? La précision des deux lancers, ou l’agilité nécessaire pour capter cette passe à l’aide d’une seule main ? On vous laisse décider !

— La Presse

Golf  PGA

Vegas prend les commandes

Jhonattan Vegas a ramené une carte de 62 (- 9) et s’est donné une avance d’un coup au premier rang de la Classique John Deere, hier, au terme de la deuxième ronde. Celui qui a signé trois victoires sur le circuit de la PGA montre un pointage cumulatif de - 13 après 36 trous sur le parcours du TPC Deere Run. Lucas Glover, qui a réussi un albatros au 10e fanion, a fait un bond de 17 places au classement grâce à une deuxième ronde de 64 (- 7) et se retrouve seul en troisième position (- 11). Roger Sloan est le Canadien le mieux classé après avoir bouclé le parcours en 65 coups ; il a ainsi grimpé à égalité en neuvième place (- 9). Ses compatriotes Adam Svensson et Nick Taylor occupent respectivement les 25e et 32e échelons.

— Associated Press

Formule 1  Grand Prix de Grande-Bretagne

Mercedes et Hamilton marquent leur terrain

Mercedes a dominé la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, hier. Valtteri Bottas a été plus rapide que son coéquipier, meneur du championnat, Lewis Hamilton. Le Britannique tentera demain d’établir une nouvelle marque en signant sa sixième victoire en carrière devant ses partisans. Les pilotes Ferrari Charles Leclerc et Sebastian Vettel se sont emparés des deux places suivantes, dans l’ordre. Le pilote Red Bull Pierre Gasly, qui a signé le meilleur temps à l’issue de la première séance en matinée, a dégringolé en cinquième place en après-midi. Par ailleurs, le pilote Racing Point Sergio Pérez s’est faufilé en 10e place. Son coéquipier, le Québécois Lance Stroll, n’a toutefois pu faire mieux que le 16e chrono. La troisième séance d’essais libres aura lieu ce matin, suivie de la séance de qualifications en après-midi.

— La Presse canadienne

Football  NFL

Les profits des Packers chutent de 98 %

Les Packers de Green Bay ont rapporté des profits de seulement 724 000 $US lors du dernier exercice fiscal, a-t-on appris hier lors de l’assemblée annuelle des actionnaires. L’exercice 2018-2019 a été particulièrement difficile pour les coffres de l’équipe, qui a été exclue des éliminatoires de la NFL pour la deuxième fois en deux saisons. L’organisation du Wisconsin a également procédé à l’embauche d’un nouvel entraîneur-chef, et elle a accordé une gigantesque prolongation de contrat à son joueur étoile, Aaron Rodgers. En conséquence, les profits des Packers pour l’exercice se terminant le 31 mars ont chuté de 97,9 %. Ils étaient de 34,1 millions l’exercice se terminant au 31 mars 2018. L’équipe dispose tout de même de 397 millions en réserve dans ses coffres. Rappelons que les Packers demeurent la seule équipe professionnelle en Amérique du Nord contrôlée par ses partisans, 364 122 au total, sous la structure d’une coopérative.

— Associated Press

Soccer

Griezmann rejoint le Barça et sème la tourmente

Le FC Barcelone a annoncé qu’Antoine Griezmann avait accepté de se joindre aux champions espagnols, quittant ainsi l’Atlético de Madrid au terme d’une association qui aura duré près de cinq ans. Le Barça a annoncé hier que Griezmann avait signé un contrat de cinq ans. L’attaquant français de 28 ans augmentera la force de frappe d’une attaque qui compte déjà sur Lionel Messi et Luis Suárez, et devrait combler le flanc gauche laissé vacant par le départ de Neymar il y a deux ans. Griezmann était sous contrat avec l’Atlético jusqu’en 2023 avec une clause échappatoire de 200 millions d’euros, mais la clause chutait automatiquement à 120 millions d’euros à compter du 1er juillet. L’Atlético a donc affirmé hier dans un communiqué qu’il allait demander au Barça de débourser les 200 millions d’euros, puisqu’il est « évident que l’entente entre le joueur et le FC Barcelone était antérieure à la baisse de la clause ». Griezmann avait annoncé en mai qu’il ne serait pas de retour avec l’Atlético et plusieurs rumeurs l’envoyaient chez le FC Barcelone. Son arrivée devrait aussi mettre fin aux rumeurs concernant un retour de Neymar à Barcelone.

— Associated Press

Soccer

Vieille rivalité, nouveau chapitre

Bacary Sagna comprend l’importance des matchs de rivalité aux yeux des partisans, lui qui a déjà joué à Chelsea avec l’Arsenal. Il se prépare à vivre le prochain chapitre d’une autre rivalité, aujourd’hui, alors que l’Impact de Montréal accueillera le Toronto FC.

« Nous savons ce que ça signifie pour les amateurs, pour l’organisation », a déclaré Sagna, qui a joué pour Arsenal de 2007 à 2014. « Maintenant que je suis ici, je me sens comme un vrai Montréalais, alors c’est sûr que je veux gagner. Nous savons qu’il s’agit d’un match très important.

« Vous pouvez sentir la pression. Nos rivaux viennent ici. Le stade sera probablement rempli au maximum de sa capacité. Nous savons que les gens attendent beaucoup de ce match. Ils attendent une victoire. Alors, nous essaierons de leur donner cette victoire », a-t-il ajouté.

Il y aura très peu de sièges vacants au stade Saputo pour ce premier duel de 2019 entre Montréal et Toronto, deux formations qui tenteront de retrouver le chemin de la victoire.

La formation torontoise n’a gagné qu’une seule de ses 11 dernières sorties (1-6-4) – 7 points sur une possibilité de 33 – et a glissé au septième échelon dans l’Association de l’Est, 5 points derrière les Red Bulls de New York.

De son côté, l’Impact a perdu deux matchs de suite en MLS et a arraché un décevant verdict nul de 2-2, mercredi, contre le York9 FC, formation de la Première Ligue canadienne, lors du match aller de la troisième ronde du Championnat canadien.

La semaine dernière, devant ses partisans, la troupe de Rémi Garde a laissé filer une avance bâtie tôt dans le match et a subi une défaite de 3-2 contre Minnesota UFC. C’était le septième match d’affilée où l’Impact accordait au moins un but.

« Il est temps de gagner des matchs », a reconnu le défenseur Jukka Raitala, avant l’entraînement de l’Impact hier matin.

« Individuellement, nous devons afficher une meilleure concentration, a-t-il renchéri. Nous avons joué de bons matchs, mais nous avons commis des erreurs coûteuses. Nous devons travailler ensemble et de façon efficace. Ce sera un match spécial [aujourd’hui]. Nous voulons gagner, c’est clair. Nous devons le montrer dès la première minute. »

Une équipe différente

Le Toronto FC affichera un portrait bien différent de l’équipe qui a perdu 2-0 contre le Galaxy de Los Angeles, la semaine dernière.

Les Américains Jozy Altidore, Michael Bradley et Omar Gonzalez seront de retour, après la défaite des États-Unis contre le Mexique en finale de la Gold Cup, dimanche dernier. En raison de ce tournoi, Gonzalez n’a toujours pas joué avec le Toronto FC depuis qu’il a signé son contrat, le mois dernier.

Le Canadien Ashtone Morgan, le joueur comptant le plus d’années d’ancienneté avec le Toronto FC, était déjà de retour de la Gold Cup, mais est demeuré sur les lignes de côté lors du rendez-vous avec le Galaxy. Il devrait prendre part au match d’aujourd’hui.

Par ailleurs, la formation torontoise a profité de l’ouverture des transferts estivaux pour conclure une entente avec le Vénézuélien Erickson Gallardo, attaquant de 22 ans. Elle a aussi acquis les services de l’attaquant Patrick Mullins du Crew de Columbus, en échange du Canadien Jordan Hamilton.

Ces ajouts pourraient donner du tonus au Toronto FC alors que la bataille pour une place dans les séries éliminatoires dans l’Association de l’Est s’intensifiera.

« C’est un peu particulier parce qu’il y a beaucoup de nouveaux venus », a indiqué l’entraîneur-chef, Greg Vanney, dans une entrevue publiée sur le site web du Toronto FC. « Des joueurs reviennent et de nouveaux visages arrivent. On doit refaire les présentations », a-t-il illustré.

Ces additions pourraient aussi aider le milieu de terrain vedette Alejandro Pozuelo, meneur chez le Toronto FC avec 7 buts et 8 aides à sa première campagne avec l’équipe. L’Espagnol a été impliqué dans la moitié des 30 buts de la formation torontoise.

« Il est devenu un atout important de cette équipe », a déclaré Sagna en parlant de Pozuelo. « Il s’est très bien adapté à l’équipe de Toronto. Nous sommes conscients du danger qu’il représente. Il est un très bon joueur, mais il y a de bons joueurs dans toutes les équipes. C’est à nous de l’empêcher de contrôler le match. »

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.