ÉLECTIONS DE MI-MANDAT

Difficile de prévoir la couleur de la vague

C’est aujourd’hui que se joue l’avenir de la présidence de Donald Trump. Les républicains garderont-ils le contrôle des trois organes du pouvoir à Washington, qu’ils exercent depuis bientôt deux ans ? Les Américains ont jusqu’à 20 h ce soir pour en décider.

Qui prendra le contrôle du Congrès ?

Quatre scénarios sont sur la table : le statu quo, dans lequel les républicains gardent le contrôle de la Chambre des représentants et du Sénat ; la vague rouge, où les républicains font des gains et augmentent leurs marges de manœuvre à la Chambre et au Sénat ; la vague bleue, où les démocrates prennent le contrôle de la Chambre des représentants, mais ne parviennent pas à faire des gains au Sénat ; finalement, le scénario du tsunami électoral bleu verrait les démocrates devenir majoritaires à la fois à la Chambre des représentants et au Sénat, en plus de remporter plusieurs postes de gouverneur et d’autres postes locaux. Ce scénario est peu probable, mais reste une possibilité qui déplaît au plus haut point à la Maison-Blanche, dont les pouvoirs et l’influence seraient fortement diminués.

Le Sénat

Son rôle : Chambre haute du Congrès américain, le Sénat a pour fonction principale de voter les lois fédérales. En cas de mise en accusation du président (impeachement), une majorité de votes des deux tiers des sénateurs est requise pour enclencher la destitution. Les républicains détiennent actuellement une faible majorité de sièges (51 contre 49).

35 des 100 sièges

Les mandats des 100 élus du Sénat durent six ans et sont échelonnés. Seuls 35 des 100 sièges sont en jeu cette année, dont 26 qui sont détenus par des démocrates et 2 par des indépendants pro-démocrates (dont le sénateur du Vermont, Bernie Sanders).

Les luttes à suivre : Pour emporter la majorité au Sénat, les démocrates doivent reprendre tous leurs sièges et en voler deux aux républicains. Le problème, c’est que certains démocrates risquent fort de perdre leur siège ce soir. Selon les sites Fivethirtyeight et Politico, la course est particulièrement serrée au Nevada, au Missouri, en Floride, en Arizona et en Indiana.

5/6

Le site Fivethirtyeight estime que les républicains ont cinq chances sur six de garder le contrôle du Sénat.

La Chambre des représentants 

Son rôle : Chambre basse du Congrès américain, la Chambre des représentants vote les lois fédérales et détient l’initiative pour le vote du budget du gouvernement. L’ensemble des 435 sièges de la Chambre est remis en jeu tous les deux ans. Actuellement, les républicains sont majoritaires à la Chambre (236-193, avec 6 sièges vacants).

435

La totalité des 435 sièges de la Chambre sont en jeu.

22

Politico ciblait hier 22 circonscriptions où la course est trop serrée pour y affirmer quel candidat est en avance. La bataille fera notamment rage dans les banlieues, dans des circonscriptions remportées de justesse par des républicains en 2016.

7/8

Le site Fivethirtyeight estime que les démocrates ont sept chances sur huit de prendre le contrôle de la Chambre des représentants ce soir. 

Les gouverneurs d’État

Leur rôle : Le gouverneur est essentiellement le grand patron d’un État. Il est responsable de faire appliquer les lois et de superviser les opérations du pouvoir exécutif. Les gouverneurs sont élus pour des mandats de quatre ans, sauf au Vermont et au New Hampshire, où les mandats sont de deux ans.

36 des 50 postes

Nombre de postes de gouverneur en jeu

9

Neuf courses sont particulièrement serrées. Les courses en Floride, en Géorgie et en Ohio sont particulièrement suivies de près.

195 millions c. 134 millions

Les sondeurs s’attendent à ce que les démocrates fassent des gains importants. Le site Fivethirtyeight prévoit que les gouverneurs démocrates pourraient gouverner 24 États, comparativement à 26 pour les républicains. Néanmoins, en détenant les États les plus populeux, les démocrates dirigeraient 195 millions d’Américains, contre 134 millions de personnes pour les républicains.

Autres élections locales

Plus de 300 courses à la mairie sont également en cours, dont celles d’Austin (Texas), Tallahassee (Floride), Phoenix (Arizona), San Jose (Californie) et la capitale Washington. Selon les endroits, les électeurs peuvent être invités à choisir également des représentants à la législature de l’État, ainsi que des représentants de la loi à un niveau local, comme certains juges et procureurs. 

Référendums locaux

Les électeurs peuvent aussi, selon les endroits, devoir se prononcer dans des référendums locaux. Ainsi, selon les États, les électeurs devront dire s’ils sont d’accord pour étendre la couverture des soins de santé publics (Californie), imposer une taxe sur le carbone (Washington), modifier la Constitution pour ne plus protéger le droit à l’avortement (Alabama et Virginie-Occidentale), hausser le salaire minimum (Missouri et Arkansas) et légaliser la marijuana à des fins récréatives (Michigan) ou médicales (Utah).

La côte Est veillera tard

Les électeurs américains se rendront aux urnes aujourd’hui dès 7 h sur la côte Est. Si les premiers résultats commencent à être annoncés en début de soirée, il faudra peut-être attendre la fermeture des bureaux de vote de la côte Ouest à 23 h pour savoir qui contrôlera le Congrès. Lors des dernières élections de mi-mandat, en 2014, les agences avaient prédit la victoire républicaine au Sénat vers 23 h 30.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.