Oser innover

Faire évoluer les mentalités. Offrir du luxe à juste prix. Secouer les puces à l’industrie. S’attaquer au trafic routier. Autant de projets ambitieux qui se sont concrétisés grâce à l’aplomb de jeunes visionnaires.

François Leduc

Faire entrer le Québec dans l’ère des grands crus

Son dada à lui, ce n’est pas le vin ni le droit, même si cet ex-avocat plaide pour le respect du terroir et l’achat à la source. Ce qui le branche, ce sont les « cafés de spécialité » torréfiés à partir des meilleurs grains et importés des meilleurs producteurs. À la tête de sept succursales Saint-Henri Micro-torréfacteur, il convertit les clients à ses grands crus une tasse à la fois. « J’ai osé instaurer ici la troisième vague du café. Déjà, je remarque un engouement. »

Myriam Belzile-Maguire

Repenser le modèle d’affaires de la chaussure

En magasin, une paire de chaussures haut de gamme produite au coût de 33 $ se détaille 800 $. Soucieuse de fixer le bon prix dès le départ, Myriam Belzile-Maguire a repensé le modèle d’affaires pour faire sauter la kyrielle d’intermédiaires (agent, distributeur, revendeur) qui font gonfler la facture. Résultat : la boutique Maguire, qu’elle a créée en 2017 avec sa sœur, offre des escarpins et des sacs à main chics moitié moins cher que ceux des gros joueurs. Et tous les coûts de production sont indiqués sous la semelle !

Maude Rondeau

Éclairer nos intérieurs avec des luminaires design et accessibles

Les inventions naissent souvent d’un besoin. Parce qu’elle ne trouvait pas de luminaire à son goût pour décorer sa nouvelle demeure, Maude Rondeau s’en est bricolé un… et s’est découvert un talent ! Aujourd’hui, elle met celui-ci à profit dans son entreprise Luminaire Authentik, qui conçoit des luminaires de styles industriel et contemporain, sur mesure et à la portée de toutes les bourses. Ses créations plaisent autant au grand public qu’aux architectes designers. « J’ai cru en mon projet. Il faut se donner le droit de rêver », jure-t-elle.

Caroline Arnouk

Gérer les obstacles routiers pour mieux planifier nos déplacements

Les fichiers Excel pour coordonner des travaux d’infrastructure, très peu pour elle. L’ingénieure civile Caroline Arnouk aime avoir une vision d’ensemble des chantiers en cours sur un même territoire. Comme aucun outil ne le lui permettait, elle en a inventé un ! Lancé fin 2015, le logiciel OPA a fait, depuis, des adeptes auprès des villes et des gouvernements.

« Les entraves à la circulation sont intégrées au logiciel qui va dessiner des chemins de détour aux conducteurs, explique-t-elle. En fin de compte, c’est toute la collectivité qui en bénéficie. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.