la citation du jour

« Ces sept dernières années, j’ai été mère à plein temps. Et j’adore ça. Mais j’ai aussi adoré être joueuse professionnelle. Et, honnêtement, ça me manque. Et si j’essayais de faire les deux ? »

— Kim Clijsters, 36 ans et ancienne numéro un mondiale, a annoncé hier qu’elle fera un retour à la compétition en 2020, plus de sept ans après avoir mis un terme à sa carrière. (Agence France-Presse)

Incroyable mais vrai !

Obstacles de taille

Ce n’est jamais facile de mettre la balle dans la coupe, mais dans ce cas-ci, ça devient particulièrement compliqué…

Hockey

Morrissey et Provorov signent (enfin) leurs contrats

Deux joueurs autonomes avec compensation ont mis fin à leurs disputes contractuelles respectives, hier, dans la Ligue nationale. D’une part, les Jets de Winnipeg ont annoncé qu'ils avaient conclu une entente de huit ans et 50 millions $US avec Josh Morrissey. Le joueur de 24 ans, qui est l'un des piliers de la brigade défensive de la formation manitobaine, empochera donc 6,25 millions $US en moyenne par saison. De l’autre, les Flyers de Philadelphie et le défenseur Ivan Provorov en seraient finalement venus à une entente, selon le journaliste Bob McKenzie, de TSN. Le contrat serait d’une durée de six ans et 40,5 millions $US. Cela permettra ainsi au Russe de 22 ans de toucher un salaire annuel moyen de 6,75 millions, et de sauter sur la patinoire en même temps que ses coéquipiers en vue du début de la saison, qui s’amorce le 2 octobre.

— D’après La Presse canadienne

Paranatation  Mondiaux

Rivard se relève avec brio

Aurélie Rivard n’a pas tardé à renouer avec la victoire, hier, aux Championnats du monde de paranatation de Londres. Une journée après avoir perdu son titre au 400 m libre, la Québécoise a dominé le 100 m libre pour être couronnée championne du monde pour la première fois de sa carrière. Mercredi, l’athlète de 23 ans a remporté la médaille d’argent au 400 m libre (S10), dans une course extrêmement serrée. Une fois la compétition terminée, elle a eu une baisse d’énergie et s’est effondrée, puis l’équipe médicale est venue s’occuper d’elle. Il s’agit d’une troisième médaille (une deuxième d’or) à ces Mondiaux pour l’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui a triomphé au 50 m libre de sa catégorie en début de semaine. Les Championnats du monde de paranatation se poursuivent jusqu’à dimanche.

— La Presse

Cyclisme

Le vélo sera à l’honneur dimanche à Laval

L’événement Laval à vélo est de retour pour sa 5e édition, le dimanche 15 septembre. L’événement est ouvert aux cyclistes de tous les niveaux et propose plusieurs distances : le tour familial (20 km), le grand tour (40 km), le méga-tour (60 km) et, pour la première fois cette année, le tour de l’île, d’une longueur de 80 km.

La Presse

Hippisme

La Triple Couronne de Justify remise en doute

L’avocat de Bob Baffert a indiqué que son client n’avait pas volontairement fourni à son poulain Justify, vainqueur de la Triple Couronne en 2018, une substance interdite qui aurait entraîné un test antidopage positif avant le Derby du Kentucky de l’an dernier.

L’avocat W. Craig Robertson a publié un communiqué pour défendre Baffert après que le quotidien New York Times eut rapporté mercredi que Justify avait subi un test positif à la scopolamine au printemps 2018. Robertson croit que la substance interdite s’est retrouvée dans la nourriture contaminée servie à Justify, et il considère que le Bureau des courses de chevaux de la Californie a posé le bon geste en abandonnant rapidement l’enquête.

Justify a subi un test positif après avoir remporté le Derby de Santa Anita en Californie en avril 2018, mais il a obtenu le feu vert afin de participer au Derby du Kentucky un mois plus tard.

Robertson a mentionné que Justify avait réussi « tous les tests antidopage » au Kentucky, au Maryland et dans l’État de New York, où il s’entraînait avant de devenir le 13e poulain de l’histoire à décrocher la Triple Couronne. Justify n’a plus jamais pris part à une course par la suite, en route vers la retraite.

— Associated Press

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.