Soccer  MLS Cup

Atlanta veut conclure sa saison de rêve

Qui soulèvera le trophée Anschutz ce soir ? Atlanta United, qui fait figure de grand favori dans son antre et qui peut compter sur le meilleur duo offensif de la MLS ? À moins que les Timbers de Portland, invités-surprises, nesoient encore en mesure de déjouer les pronostics ? Réponse dès 20 h.

Atlanta sans surprise

Bien peu d’observateurs prédisent une défaite d’Atlanta, ce soir, devant ses bruyants partisans. Après tout, le club géorgien présente le deuxième bilan de la ligue en saison « régulière » (21-7-6) et possède la meilleure attaque (70 buts). Il y a bien eu quelques couacs dans la ligne droite, ce qui lui a fait perdre le Supporter’s Shield, mais les demi-finales d’association ont rapidement dissipé les doutes. Contre New York City FC et les Red Bulls, Atlanta a alterné entre beau jeu et pragmatisme. « C’est important pour une équipe d’être capable de s’ajuster et de surmonter différentes situations, surtout en séries », a reconnu l’entraîneur Tata Martino. Atlanta a amassé 17 points de plus que Portland au classement.

Une équipe complète

Atlanta devra déjà refermer un premier cycle à l’hiver. Martino entraînera la sélection mexicaine tandis que Miguel Almirón – 12 buts et 14 passes décisives – devrait évoluer en Premier League. Jozef Martinez, élu joueur par excellence de 2018 après une saison de 31 buts, ne manquera pas de sollicitations. Pour certains, il s’agit du duo le plus dangereux de l’histoire de la MLS, lequel, par conséquent, sera de nouveau très attendu ce soir. Mais Atlanta, c’est aussi le milieu Darlington Nagbe qui retrouve ses anciens coéquipiers ou Julian Gressel, une véritable aubaine (92 500 $US) au vu de son rendement. Et que dire du banc avec Hector Villalba ou Ezequiel Barco, recruté au coût de 15 millions ? Blessé contre New York, l’expérimenté défenseur central, Michael Parkhurst, s’est déclaré « à 100 % ».

Une équipe transformée

Après une série de 15 matchs sans défaite au cours de l’année, les derniers mois ont été plus irréguliers pour les Timbers avec une fiche de 5-7-2. Le bilan à l’extérieur a aussi été plutôt moyen en 2018 : quatre victoires, huit défaites, cinq matchs nuls et une différence de buts de - 11. Mais Portland a vécu un premier déclic en étrillant Salt Lake City (4-1) en Utah. Depuis, l’équipe de Gio Savarese – à l’exclusion d’un match à Vancouver avec de nombreux changements – est intraitable sur les terrains adverses. Qui aurait imaginé qu’elle gagne à Dallas, qu’elle résiste à Seattle au bout du suspense et qu’elle surprenne le Sporting à Kansas City ? C’est donc sans complexes qu’elle évoluera à Atlanta.

Un duo de choc

On ne réduira pas une équipe finaliste à un duo de joueurs – pensons au travail de l’ombre de Diego Chará –, mais force est d’admettre que les Timbers ont été transportés par Sebastián Blanco et Diego Valeri. En séries, les deux Argentins, qui se connaissent depuis leur tendre enfance, ont été impliqués dans…100 % des buts des Timbers. Le premier a inscrit trois buts alors que le second a marqué à quatre reprises, en plus d’avoir produit deux passes décisives. Il n’y a pas de fantaisie avec ces Timbers 2018 : on joue bas, compact, et on mise sur la vitesse des joueurs offensifs en contre-attaque. C’est en jouant de cette manière, avec une possession de balle à 30 % et en profitant des coups de pied arrêtés que les Timbers ont obtenu un match nul à Atlanta, le 24 juin.

La passion à son comble

La MLS ne pouvait pas espérer une meilleure vitrine qu’avec cette Coupe MLS à Atlanta. Selon les données de la Ligue, Atlanta United a attiré 901 033 partisans cette saison, soit une moyenne de 53 002 par rencontre. Ce chiffre lui permet même de faire partie du top 20 sur le plan mondial. Ce soir, ce sont plus de 70 000 personnes qui sont attendues dans un Mercedes-Benz Stadium dont la ferveur symbolise parfaitement l’ambiance de toute une ville. Il y aura un tifo que l’on promet spectaculaire, des chants et de la passion à son comble. « Quand on joue à Atlanta, c’est un grand terrain et une grosse équipe. Mais nous n’avons pas peur. C’est positif pour nous », a jugé Blanco, qui en a connu d’autres en Argentine.

Prédiction : Atlanta 3 Portland 1

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.