Secrets de cockpit

Pourquoi ne peut-on pas utiliser son téléphone en vol ?

Pour éviter que les ondes cellulaires n’interfèrent avec de l’équipement essentiel de communication ou de navigation, explique Marc Gilbert, directeur, Exploitation aérienne, chez Air Transat.

« Les ondes [des téléphones] pourraient faire de l’interférence avec les ondes radio ou fausser les paramètres des équipements de navigation. Je dis “pourraient”, car des tests ont été faits, notamment par la NASA, et aucun n’a été concluant pour dire si les cellulaires pouvaient absolument être utilisés ou absolument pas. Il reste encore un risque, aussi minime soit-il, et c’est pour cette raison qu’on demande à tous les passagers de mettre leur cellulaire en mode avion. En aviation, la sécurité prime et la règlementation va toujours aller du côté le plus sécuritaire. »

C’est Transports Canada qui dicte les règles dans ce dossier : les compagnies aériennes ne peuvent pas décider unilatéralement de permettre l’usage des cellulaires sur leurs vols.

Est-ce dangereux si, par mégarde, on oublie de mettre son appareil en mode avion ? « Non, il n’y a pas de danger imminent si deux ou trois passagers oublient. Ça ne mettra pas l’avion en péril. Mais si les 345 passagers qui sont à bord de nos Airbus 330 oubliaient, ça pourrait possiblement causer une interférence. »

— Stéphanie Morin, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.