Golf  Championnat de la PGA

Gary Woodland au sommet après la première ronde

Gary Woodland a effacé un boguey commis sur son premier trou de la journée et a finalement remis une carte de 64 (- 6), hier au club de Bellerive, prenant la tête du Championnat de la PGA, un coup devant Rickie Fowler.

Woodland était toujours à + 1 avant de finalement inscrire un premier oiselet au huitième trou, une normale 5. Il en a réussi un autre au trou suivant, puis en a ajouté cinq à sa fiche sur ses huit derniers trous, grimpant méthodiquement au tableau des meneurs malgré un après-midi chaud et humide.

Natif du Kansas, Woodland se retrouve en territoire ennemi cette semaine. Malgré tout, il a indiqué qu’une centaine de membres de sa famille et d’amis avaient fait le voyage pour l’encourager.

« Je ne jouerai peut-être jamais aussi près de chez moi, a dit Woodland. Je suis venu ici il y a environ un mois pour jouer sur le parcours. J’aime bien la configuration. La surface m’est familière. »

« Il fait chaud pendant l’été, et les verts sont mous et lents. Vous devez faire preuve d’audace, et c’est parfait pour mon style de jeu. »

— Gary Woodland, à propos du parcours de Bellerive

Woodland avait aussi connu un bon début de tournoi l’an dernier. Il avait remis une carte de 68 à Quail Hollow et était demeuré à distance des meneurs avant la ronde finale, quand il avait finalement inscrit un score de 74 et glissé à égalité au 22e rang.

Fowler en embuscade

De son côté, Fowler a retranché deux coups à la normale à ses trois derniers trous, ce qui lui a permis de se forger provisoirement une avance de deux coups en tête du classement général, jusqu’à ce que Woodland le devance.

Fowler a été très efficace, du tertre de départ au vert, et il n’a raté que deux d’entre eux en coups recommandés. Il a enregistré quatre oiselets sans commettre le moindre boguey sur son neuf de retour.

Il s’agit d’un début de tournoi important pour Fowler, qui célébrera son 30e anniversaire de naissance cette année et qui est déjà considéré comme l’un des meilleurs golfeurs à ne jamais avoir gagné un titre majeur.

« Ce n’est pas quelque chose à quoi je pense vraiment, a affirmé Fowler, auteur d’une ronde de 65. Je continue à m’insérer dans la course… J’ai eu plusieurs occasions et j’ai souvent fini deuxième. »

« Jack [Nicklaus] a aussi souvent terminé deuxième. Je dois continuer à cogner à la porte. »

— Rickie Fowler

Le Sud-Africain Brandon Stone et l’Américain Zach Johnson, détenteur de deux titres majeurs, partagent le troisième rang à la suite de rondes de 66.

Adam Hadwin, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, a joué 71 pour s’installer à égalité au 62e rang. Il est le seul représentant de l’unifolié à participer à ce tournoi.

Tiger Woods, le champion en titre Justin Thomas et Rory McIlroy ont fait partie des têtes d’affiche qui ont pris le départ en matinée. Thomas a joué 69, tandis que McIlroy et Woods se contentaient de la normale (70).

De son côté, le golfeur no 1 au monde Dustin Johnson s’est retrouvé à - 5 avant de commettre quelques erreurs coûteuses sur le neuf de retour. Il s’est contenté d’un score de 67, tout comme Jason Day, Justin Rose et huit autres golfeurs.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.